• ven. Déc 9th, 2022

Lille-Lens : le derby du Nord n’a jamais été aussi chaud

ByPierre Coursières

Oct 9, 2022

De retour en Ligue 1 depuis trois saisons, le RC Lens regarde de nouvau le Losc dans les yeux.

Qui sera le nouveau roi du Nord ? Vainqueurs des deux derbys la saison passée, les Lensois remettent leur couronne régionale en jeu, dimanche 9 octobre, sur la pelouse de la Decathlon Arena du Losc. Mais la suprématie régionale ne sera pas le seul enjeu d’un derby qui n’a jamais été aussi chaud sur la pelouse. Et pour cause : depuis leur retour en Ligue 1 il y a trois ans, les Lensois ont vite rattrapé leur retard sur les Dogues. Si bien que pour la première fois de l’Histoire, le derby des Hauts-de-France s’installe comme un choc du haut de tableau.

Jusqu’ici, Lensois et Lillois côtoyaient rarement les sommets en même temps. Certes, il y eut bien la finale de coupe de France 1948, remportée par un Losc alors intraitable en D1 face au voisin lensois, pensionnaire de D2. Les très anciens se souviendront aussi d’un choc de première division en 1946, à Lille, qui avait vu les Dogues (2e) prendre le meilleur sur les Artésiens (3e), après que le toit du stade se soit écroulé sous le poids de supporters acrobates. Mais, hormis ces exceptions d’un autre âge et en soixante-dix ans de rivalité, Lille et Lens n’ont jamais partagé le haut de l’affiche.

A tel point que la fusion des deux rivaux a plusieurs fois été envisagée dans les années 1990, notamment par Gervais Martel. En 1997, l’emblématique président lensois constatait : « Nous avons de plus en plus de mal à exister face à la concurrence de Paris ou de Lyon. Je défends cette idée depuis longtemps : mieux vaut un grand club de la région, que deux moyens ». La saison d’après, Lens était champion de France et Lille redescendait en Ligue 2. Le projet n’a donc jamais vu le jour.

Related Post