Vous avez la parole avec… Louna Dozon

Anciennement pensionnaire du Pôle de Marseille, Louna Dozon (14 ans) s’entraîne désormais au club de Toulon. De retour d’une blessure à l’orteil qui l’avait éloignée de la salle d’entraînement plusieurs mois, elle a accepté de répondre aux questions que vous souhaitiez lui poser dans le cadre de la Foire aux questions.

Gym and News : Louna, peux-tu revenir sur ton parcours en gym ? Quand et où as-tu commencé la gym ? 
Louna Dozon : Alors j’ai commencé à 10 mois dans le club de ma mère, à Trets, puis je suis rentrée au club d’Aix à l’âge de cinq ans avec Lucie et André. Puis, j’ai intégré le Pôle de Marseille à 10 ans (saison 2014-2015) et j’y suis restée pendant deux ans. Cette année, je suis à Toulon.

Pourquoi as-tu commencé la gym ?
J’ai commencé la gym parce que ma mère entraînait et depuis je n’ai jamais arrêté.

Quel est ton élément préféré  ? 
Mon élément préféré est le Shoushounova aux barres. Je ne sais pas pourquoi mais j’adore le faire en tout cas.

Quel est l’élément que tu rêverais de faire ?
Certainement pas le salto arrière en poutre (…)  ! J’aimerais rentrer le rondade flip flip tendu en entrée de poutre .

Avec quelle personne t’entendait le plus au Pôle ?
Il n’y avait pas forcément une personne en particulier mais aujourd’hui je parle encore à toutes les filles surtout à Stella, Gaelle et Ines.

Louna 3

Quelle a été ta réaction quand on t’a demandé de quitter le Pôle ?
J’ai pleuré… et ce soir-là j’ai préféré rentrer chez moi, avec ma famille, plutôt qu’à Marseille dans la famille d’accueil.

Quel est ton livre préféré ?
Mon livre préféré est celui de Carole Micheli, La gymnastique du prestige à l’oublié. J’ai dû le lire une dizaine de fois.

Quel est le moment que tu préfères pendant l’entraînement ?
A l’entraînement, je préfère les agrès. Surtout le sol et le saut.

Peux-tu nous donner une de tes journées type ?
Je commence les cours à 8h, je termine à 10h et je vais au gymnase de 10h à 12h30. Ensuite, je vais manger à la cantine, j’ai de nouveau cours de 13h30 à 15h30 et je retourne au gymnase jusqu’à 19 heures. Je rentre vers 19h30, je mange, je me douche, je fais mes devoirs puis je vais me coucher.

Que représente pour toi le club de la gym du Pays d’Aix ?
Pour moi le club d’Aix représente un peu tout de mon parcours en gym. C’est là-bas que j’ai tout appris et au fond c’est vrai que ça me manque quand même…

T’es tu remise de ton exclusion du Pôle ? 
Oui. De toute façon il faut bien…

T’es dû déjà faite entraîner par ta maman ? Si oui, comment ça se passe ?
Oui parfois mais pas une saison. Juste de temps en temps. Je ne sais pas comment expliquer, c’est bizarre de s’entraîner avec sa mère.

Louna

Préfères-tu les éléments en avant ou plutôt ceux en arrière ?
Je préfère les éléments en avant.

Quel a été le plus gros sacrifice que tu as dû faire pour faire de la gym en haut-niveau ? 
Je pense que le plus gros sacrifice que j’ai pu faire est d’avoir quitté ma famille pour la famille d’accueil.

Pourquoi matches-tu aussi en UFOLEP ? 
J’ai matché en UFOLEP pour dépanner une équipe de Trets, le club de ma mère qui est aussi mon club d’origine.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans la gym ?
Je ne sais pas… Je pense que ce sont les sensations comme l’adrénaline, le stress, la joie, parfois même la tristesse mais surtout j’aime cette impression qu’on a de voler.

Où en es-tu de ta blessure à l’orteil ? 
J’ai repris l’entraînement il y a un mois maintenant après avoir fais 3 mois de rééducation. Aujourd’hui, mon orteil ne bouge plus, je n’ai plus aucune mobilité… J’ai une douleur permanente. Je m’y suis habituée maintenant même si le fait de ne plus avoir de mobilité est assez embêtant pendant les entraînements ou même dans la vie de tous les jours.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom