Top 12 : Trois questions à… Coralie Clarenn, entraîneur de Haguenau

Haguenau s’apprête à recevoir le Top 12 féminin. Une compétition à la maison, qui se déroulera malheureusement à huis clos. Mais selon Coralie Clarenn, l’entraîneur de Haguenau, pas de quoi entamer la motivation des filles ! Elles arrivent sur ce Top 12 sereines, bien préparées, et prêtes à en découdre ! Haguenau commencera à la poutre, dans la deuxième subdivision. 

Gym and News : Comment s’est passée la préparation de l’Equipe pour ce Top 12 ?
Coralie Clarenn :
Dans l’ensemble, la préparation s’est bien passée. Avec cette crise sanitaire, on ne peut pas trop se projeter : le risque 0 n’existe pas, si par exemple un cas contact est déclaré dans la salle, cela peut chambouler tous les entraînements.  Au niveau du club, nous avons dû aménager totalement les emplois du temps, afin de respecter au mieux les mesures sanitaires actuelles… ce fut de gros chamboulements, mais finalement les filles se sont bien adaptées à ce nouveau rythme !

Pour les gymnastes de pôle, la préparation au Top 12 est dans la continuité de leur saison.  Avec les tests pour les Europes la semaine passée pour Morgane et Mathilde, c’est au-delà d’une préparation, c’est une continuité pour elles. Leurs entraînements n’ont pas été impactés, même si, avec la crise sanitaire, c’est une nouvelle normalité qu’il a fallu installer à la salle. Les filles qui sont en pôles s’entraînent en moyenne 30 heures par semaine, celles qui sont au club 18 heures. On a des gymnastes de 13 ans (Oriane Segaux) à 18 ans (Morgane Osyssek). 

On a mis en place des tests vidéo pour voir l’état de forme des filles et pour pouvoir dessiner la composition d’équipe idéale. Sachant que Morgane Osyssek et Mathilde Wahl ont déjà fait deux sorties de type compétition (revues d’effectifs et tests des Europes, NDLR) et que Lucia Dul et Oriane Segaux ont également participé à la revue d’effectif, elles devraient aborder ce Top 12 de manière sereine et bien préparées.


Retrouvez toutes les informations sur le Top 12  sur notre page spéciale

Cliquez ici


Dans quel état d’esprit sont les filles avant la compétition ? C’est leur seule compétition de l’année, et elles seront à domicile.
Elles sont sereines et ravies d’être « à la maison ». « On connait bien la salle, ça nous fait plaisir de faire une compétition ici », m’expliquaient d’ailleurs les gymnastes. Mais elles appréhendent quand même un peu le huis clos et m’ont confié que ça leur ferait « bizarre sans public dans les gradins. » Il y a des retours de blessure, mais dans l’ensemble tout le monde se porte bien. Les filles sont motivées, d’autant plus qu’elles sont à domicile !


La composition d’équipe 

DUL Lucia
FRISON Perrine
GATEAU Hermione
MARTIN MARQUES Ana
OSYSSEK Morgane
PEREZ MAS Ainara
SEGAUX Oriane
WAHL Mathilde


Quels sont vos objectifs pour Haguenau ?
Sans les duels, on change de stratégie. On revient à un format plus classique de type DN, qui n’inclut pas le droit à l’erreur. Mais cela laisse la porte ouverte à toutes les équipes : on n’est pas à l’abri de surprises ! Il faudra être réguliers et homogènes sur les 16 passages, avec un bon équilibre entre note de départ et exécution.

Forcément, on a envie de gagner ! », lancent les filles en chœur. 

L’objectif est de rester dans le top 4 : ainsi, si le format de duels revient la saison prochaine, on pourra avoir l’avantage d’être leader d’une poule. Vu le format de compétition inédit, le podium reste assez ouvert. Que le meilleur gagne !

Le dernier mot de cette interview sera pour Mathilde Wahl : « Comme d’habitude on va se donner à fond, on fera de notre mieux pour l’équipe ! »

Mia Zanchetta

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom