Top 12 GAM (J3) : Sotteville, Clamart et La Madeleine confirment, Vélizy s’impose face à Antibes

2
1083

La troisième journée du Top 12 masculin se tenait ce samedi. Oyonnax, Orléans, Franconville et Vélizy recevaient à domicile. Qui s’est imposé dans chaque rencontre ? Le point ci-dessous.

Clamart, Sotteville et La Madeleine ont confirmé leur statut de favori ce samedi à l’occasion de la troisième journée de championnat. Dans la poule 1, La Madeleine qui a remporté 9 duels sur 12 face à Oyonnax prend donc logiquement la première place du classement comptant déjà 12 points d’avance sur Noisy-Le-Grand et Oyonnax, tous deux à égalité de points.

Dans la poule 2, match solide de Sotteville qui a remporté huit duels sur douze face à Orléans. Engagé sur les trois agrès, Danny Pinheiro-Rodrigues confirme une nouvelle fois son bon état de forme ses trois duels gagnés et un très beau 15.55 aux anneaux. A noter le duel très serré aux parallèles entre Edgar Boulet et Arnaud Willig. Pour un dixième, c’est Arnaud Willig qui s’est imposé face au sociétaire du SMO.

Dans la poule 3, Clamart s’impose véritablement comme l’équipe solide de sa poule (voire même de ce championnat). En visite à Franconville dans un duel 100% francilien, le club des Hauts-de-Seine a remporté 11 duels sur douze. Avec 66 points, Clamart prend donc la tête de sa poule mais également celle du classement général.

Enfin, dans la poule 4, Antibes, toujours privé de deux de ses cadres, Samir Aït Saïd et Guillaume Augugliaro, s’est incliné face à Vélizy qui a pu compter sur son Ukrainien Yevgen Yudenkov, particulièrement solide. Malgré ce match perdu, les Antibois conservent la première place de leur poule. De son côté, Vélizy, après sa défaite face à Montceau-Les-Mines pour le compte de la première journée, refait son retard et se classe désormais deuxième de cette poule 4. Une poule où rien ne se dessine encore réellement et où tout est encore possible.

Les douze équipes s’affronteront désormais sur trois nouveaux agrès : arçons, fixe et saut. Chaque équipe a encore deux matchs à disputer avant la fin de ces phases qualificatives. Pour rappel, seule la meilleure équipe de chaque poule décrochera son ticket pour les demi-finales…

Les résultats : 
Poule 1 : Oyonnax – La Madeleine 18-30
Poule 2 : 
Orléans – Sotteville 20-28
Poule 3 : 
Franconville – Clamart 14-34
Poule 4 : 
Vélizy – Antibes 26-22 (Revivez l’intégralité de la rencontre ici) 

Classement provisoire après trois journées :
Poule 1
1- La Madeleine, 56 points
2- Noisy-Le-Grand, 44 points
3- Oyonnax, 44 points

Poule 2
1- Sotteville, 58 poins
2- Orléans, 52 points
3- Bourges, 34 points

Poule 3
1- Clamart, 66 points
2- Franconville, 44 points
3- Boulazac, 34 points

Poule 4
1- Antibes, 53 points
2- Vélizy, 48 points
3- Montceau-Les-Mines, 43 points.

Quelques réactions : 
Kévin Dupuis (Clamart) : « Accueil chaleureux par Franconville, superbe ambiance. Nous étions dans un très bon jour, toujours aussi soudés. On a réalisé nos mouvements avec une très bonne qualité de travail. On a été rigoureux. Personnellement, je remporte mes trois duels avec trois bons mouvements donc je suis super content de ma prestation. Le travail de précision que j’ai fait durant ces deux dernières semaines s’est bien ressenti aujourd’hui ».

Antoine Pochon (Clamart) : « Je retrouve la team ce week-end suite à mon absence lors de la compétition qui nous opposait à Boulazac. J’étais blessé, j’avais une contusion au plateau tibial. Je reviens malgré ça en forme. Je réalise deux beaux mouvements qui me permettent de remporter mes deux duels. Je suis très satisfait de moi, très fier de retrouver mon équipe et toujours aussi motivé pour les compétitions à venir ».

Danny Pinheiro-Rodrigues (Sotteville) : « Dans l’ensemble, ça s’est très bien passé. On savait que le match allait se jouer sur pas grand chose. On a d’ailleurs gagné trois duels avec un dixième de plus et du coup, on passe devant grâce à ça. Pour ma part, aux anneaux, la forme revient bien et sur les deux autres duels, le but était de faire des mouvements simples mais réussis. »

Edgar Boulet (Orléans) : « Dans l’ensemble tout s’est très bien passé. Pour ma part et encore une fois, j’ai fait mon travail du mieux que je pouvais avec quand même de belles notes finales. Mais bon je perds mes 3 duels dont 2 de 0,1 pts donc c’est assez frustrant. Après je ne pouvais pas faire de miracle en tombant contre Danny aux anneaux, double finaliste olympique à cet agrès, autant dire que l’addition est vite faite. Là où je suis le plus frustré, c’est pour les barres parallèles et le sol où je perds contre des gym que je peux avoir. Malgré tout, au sol, j’ai été obligé de réduire considérablement mon mouvement à cause d’un ancien praticable donc c’est aussi ce côté où je n’ai pas pu faire mon vrai mouvement qui me frustre le plus. Après la compétition est la compétition. C’était serré mais on a perdu et on se rattrapera, je l’espère, sur le match retour. En revanche je pense qu’on a gagné au niveau de la mise en scène et de l’organisation (Rires). »

Zachari Hrimèche (Vélizy) : « C’était un très beau match pour nous. On a abordé la compétition sans trop de pression sachant que l’équipe d’Antibes, championne de France en titre, était favorite. On savait tout de même que nous avions nos cartes à jouer et que si on faisait notre match correctement, tout pouvait se passer. On a fait quelques erreurs mais ça nous a permis de passer devant Antibes qui ont commis plus d’erreurs que nous. On est super satisfait mais il reste encore deux journées dont le match retour de Montceau qui se déplace à Vélizy, le 17 décembre, donc on verra bien ce que ça donnera au final. »

Sandro (entraîneur Vélizy) : « On était un peu inquiet car Antibes est une équipe dure à battre. On était donc dans une philosophie d’aller chercher le plus de duels possibles. On a bien géré notre premier agrès, les anneaux, tandis qu’Antibes a réalisé quelques erreurs. Ensuite aux parallèles, on savait que ça allait être un agrès plus difficile pour nous car Antibes est très solide. On a finalement remporté deux duels sur quatre. Enfin, au sol, on n’avait pas un praticable dernière génération donc beaucoup de gymnastes ont présenté un mouvement simplifié afin de se préserver. Le match était très équilibré mais on a fini par s’imposer. Ce n’est pas une surprise pour nous cette victoire car on avait beaucoup analysé la rencontre pour savoir qui faire passer quand. Pour la petite histoire, aux anneaux, Yevgen devait présenter un mouvement mais lorsqu’il a vu le beau mouvement sorti par son adversaire, il a décidé de présenter un plus gros mouvement qui lui assurait une victoire. Pour notre prochain match, face à Montceau le 17 décembre, on va également élaboré une stratégie. On va désormais présenter trois nouveaux agrès : arçons, fixe et saut. Il faut aller chercher le plus de points possibles. On a quatre gymnastes intéressants : Yevgen, qui est très solide, Zachari qui est un gym extraordinaire, il n’y a rien de plus à dire sur lui, c’est Zachari, Sandy Martineau qui est un des piliers de notre équipe et qui est un très bon gymnaste aussi et Anthony Pivost qui est un gym un peu plus âgé mais qui est très performant. On sait qu’on peut compter sur lui. Et derrière, on a deux jeunes très intéressants. On est prêt pour nos prochains matchs. »

Rodolphe Bouché (entraîneur d’Antibes) : « Dans ce mode de compétition, l’erreur est rattrapable mais la chute n’a pas sa place ! Nous avons failli à notre tâche sur les deux premiers agrès et on a failli rattraper le coup en fin de rencontre. Le début de compétition aux anneaux fut compliqué pour nos jeunes cadres. Loris Frasca (blessé à la clavicule la semaine dernière) rate la fin de son mouvement et perd son duel à 0,05 pts. Mathieu Clarivet réussit son mouvement mais ne peut rivaliser avec un Yudenkov spécialiste à cet agrès… Seul Bryan Tarrade nous offre un duel gagnant et nous ne réussissons pas la stratégie d’égalité envisagée. Aux barres, nous faisons un 2-2 avec un Mathias Guillouard et Matthieu Clarivet qui gagnent leur duel respectif, un Loris Frasca qui chute une seconde fois, sur sa sortie double avant groupé 1/2 tour et un Kevin Antoniotti qui ne peut rien contre un Yudenkov, obligé de sortir une grosse note de départ pour sortir vainqueur. Enfin, le sol fut tout aussi problématique à gérer pour nous, même si nous avons réussi à revenir à 20-20 à deux passages de la fin. Du fait d’un praticable ancienne génération sans ressorts (dommageable pour ce niveau de compétition !), nous avons été obligé de préserver Matthieu Clarivet et de réduire tous nos mouvements pour ne pas mettre en danger l’intégrité physique de nos troupes. Malgré ce changement de stratégie pas du tout à notre avantage, Loris Frasca et Mathias Guillouard gagnent leur duel mais Kevin Antoniotti perd le sien (encore à 0,05 pts !!) contre Yundekov et la chute de Bryan Tarrade scelle notre sort, ne nous permettant pas de trouver au minimum le match nul à 24-24. Nous avions le potentiel de sortir vainqueur de cette rencontre en faisant notre travail… ça n’a pas été le cas et Vélizy, qui réalise un match sans chute, sort très logiquement devant nous et bravo à eux pour cette belle bataille ! Nous allons nous préparer encore plus dur pendant deux mois afin de ne plus faillir de cette manière sur les deux prochaines rencontres de Janvier ! Les vacances de Noël n’auront que le nom car elles vont être très courtes !! La suite en 2017 donc. »

Plus de réactions à venir

Retrouvez tous les résultats ici

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom