Top 12 GAM et GAF (Finales) : Meaux et Antibes sacrés

Les finales du Top 12 ont livré leur verdict à Lyon ! Chez les féminines, Meaux s’est imposé au duel en or face à Avoine (27-25). Du côté des masculins, Antibes s’impose face à Sotteville et décroche ainsi le 30eme titre par équipes de son histoire (41-31). 

Finale GAF : Meaux 27 Avoine 25 (duel en or) 

Saut : 

  • duel 1 : Janna Mouffok 13.250 – Léanne Bourgeois 13.400
  • duel 2 : Carolann Heduit 13.500 – Marine Boyer 14.000
  • duel 3: Salsabil Touna 13.220 – Claire Pontlveoy 13.300 

Score : Meaux 5 – Avoine 7 

Barres :

  • duel 1 : Carolann Heduit 12.700 (chute) – Marine Boyer 13.100
  • duel 2 : Janna Mouffok 12.600 – Claire Pontlevoy 10.950 (2 chutes)
  • duel 3 : Kaylia Nemour 11.900 (chute) – Aglaé Adam-Cuvillier 11.900

Score : Meaux 14 – Avoine 10

Lapp : chute : 12,3 (5,1) Bourgeois : 12,85 (4,5) Pontfoy : 12,35 (4,7) Mouffok : chute : 11,3 (4,3) Boyer : 14,05 (5,8) Henduit : chute mais sunon superbe mouvement ! De la haute diff : 12,6 (5,5) 19-17 (Meaux)

Poutre :

  • duel 1 : Alisson Lapp 12.300 – Léanne Bourgeois 12.85 
  • duel 2 : Claire Pontlevoy 12.350 – Janna Mouffok 11.300 (chute)
  • duel 3 : Marine Boyer 14.050 – Carolann Heduit 12.600 (chute)

Score : Meaux 19 – Avoine 17

Sol : 

  • duel 1 : Claire Pontlevoy 12.400 – Marine Boyer 13.500 
  • duel 2 : Salsabil Tounan 12.10 – Carolann Heduit 12.450 
  • duel 3 : Léanne Bourgeois 12.800 – Janna Mouffok 9.900 (2 chutes)

Score : Meaux 24 – Avoine 24 

DUEL EN OR à la poutre !  L’agrès pour le duel en or est défini par tirage au sort. Ensuite, seules les gymnastes qui ne sont pas passées sur l’agrès tiré au sort sont éligibles pour le duel en or. 

Salsabil Tounan 12.100 – Kaylia Nemour 11.950

Meaux remporte le duel en or et s’impose 27-25 ! 

 

 

Finale GAM : Antibes 41Sotteville 31 

Sol : 

  • duel 1 : Cameron-Lie Bernard 10.95Guillaume Augugliaro 13.35
  • duel 2 : Mathias Guillouard 12.85Jimmy Verbaeys 12.95
  • duel 3 : Lucas Desanges 12.25Loris Frasca 13.75 

Score : Antibes 7 – Sotteville 5

Arçons :

  • duel 1 : Guillaume Augugliaro 12.65 – Hillal Metidji 10.35 (chute)
  • duel 2 : Arnaud Willig 13.25 – Matthieu Clarivet 13.4
  • duel 3 : Mathias Guillouard 12.95 – Cameron-Lie Bernard 13.05 

Score : Antibes 14 – Sotteville 10 

Anneaux :

  • duel 1 : Jimmy Verbaeys 12.850 – Loris Frasca 12.850
  • duel 2 : Guillaume Augugliaro 13.600 – Erwan Lazou 12.850
  • duel 3 : Danny Pinheiro-Rodrigues 13.250 – Matthieu Clarivet 13.700

Score : Antibes 22 – Sotteville 14 

—> A noter que Samir Aït Saïd, victime d’une déchirure au grand pectoral (3 à 4 semaines de cicatrisation), n’a pas pu être aligné aux anneaux. Le staff médical ayant donné son feu vert, il a néanmoins pu passé au saut.

Saut :

  • duel 1 : Guillaume Augugliaro 13.300 – Cameron-Lie Bernard 13.700 
  • duel 2 : Hillal Metidji 13.060 – Loris Frasca 14.750
  • duel 3 : Samir Aït-Saïd 14.250 – Erwan Lazzou 13.450

Score : Antibes 29 – Sotteville 19 

Barres parallèles :

  • duel 1 : Arnaud Willig 13.300 – Guillaume Augugliaro 13.250
  • duel 2 : Kevin Antoniotti 13.600 – Cameron-Lie Bernard 13.500
  • duel 3 : Jimmy Verbaeys 11.200 – Loris Frasca 14.000

Score : Antibes 36 – Sotteville 24 

Barre fixe : 

  • duel 1 : Guillaume Augugliaro 13.100 – Arnaud Willig 13.300
  • duel 2 : Lucas Desanges 10.500 (chute) – Kévin Antoniotti 12.350
  • duel 3 : Mathias Guillouard 12.050 (chute) – Jimmy Verbaeys 12.900 

Score : Antibes 41 – Sotteville 31 

 

Les petites finales s’étaient déroulées quelques heures plus tôt avec la troisième place en ligne de mire. Chez les féminines, les Stéphanoises, qui s’étaient inclinées en demi-finale face à Meaux, se sont imposées face à Haguenau (28-20) et complètement ainsi le podium aux côtés de Meaux (1ères) et Avoine (2èmes). Haguenau termine 4eme. Chez les masculins, Clamart, pourtant mené de peu jusqu’au dernier agrès, a réussi à renverser la tendance sur le dernier agrès, la barre fixe, pour coiffer la belle équipe de Franconville au poteau et s’imposer (38-34). Une petite finale pleine de suspens qui a fini par sourire aux Clamartois qui avaient pourtant très mal débuter avec 3 duels perdus au sol… Et si l’an dernier, la fixe les avait privés du titre face à Antibes (Antibes s’était en effet imposé sur le dernier duel à la fixe), cette saison, l’issue de la compétition a été toute autre et cet agrès leur a permis de terminer ce championnat sur une bonne note, après tous les coups durs endurés au cours de ces derniers mois en raison de nombreuses blessures qui ont fortement diminuées l’équipe. Franconville, l’outsider qui a su marquer les esprits tout au long de la saison, termine au pied du podium.

Petite finale GAF : Saint-Etienne 28Haguenau 20

Saut :

  • duel 1 : Mathilde Wahl 13.600 – Julie Meyer 13.450
  • duel 2 : Lorette Charpy 13.350 – Tess Cuntz 13.100
  • duel 3 : Grâce Charpy 12.200 – Sophie Marois 14.150

Score : Saint-Etienne 5 – Haguenau 7

Barres :

  • duel 1 : Morgane Osyssek 11.750 – Grâce Charpy 12.550
  • duel 2 : Julie Meyers 12.400 – Mathilde Wahl 12.350
  • duel 3 : Laurie Denommée 12.650 – Lorette Charpy 13.400

Score : Saint-Etienne 14 – Haguenau 10

Poutre :

  • duel 1 : Clarisse Passeron – Mathilde Whal
  • duel 2 : Tess Cuntz 8.900 (chute) – Lorette Charpy 12.300 (chute)
  • duel 3 : Grâce Charpy 12.200 – Sophie Marois 13.050

Score : Saint-Etienne 21 – Haguenau 15

Sol :

  • duel 1 : Mathilde Wahl 13.400 – Grâce Charpy 12.150
  • duel 2 : Clarisse Passeron 12.300 – Tess Cuntz 11.500
  • duel 3 : Laurie Denommée 12.900 – Lorette Charpy 13.300

Score final : Saint-Etienne 28 – Haguenau 20

 

Petite finale GAM : Clamart 38 – Franconville 34 

Sol :

  • duel 1 : Baptiste Miette 12.500 (chute) – Jim Zona 12.100 (chute)
  • duel 2 : Reiss Beckford 12.600 – Daniil Kazachkov 13.150
  • duel 3 : Killian Mermet 11.900 – Matthieu Vanacker 12.700 

Score : Clamart 3 – Franconville 9

Arçons :

  • duel 1 : Reiss Beckford 12.350 – Baptiste Miette 13.550
  • duel 2 : Samir Serhani 12.350 – Antoine Pochon 12.800 
  • duel 3 : Jim Zona 12.850 – Matthieu Vanacker 11.100 (chute)

Score : Clamart 10 – Franconville 14

Anneaux :

  • duel 1 : Maxime Bouhanna 11.700 – Reiss Beckford 13.550
  • duel 2: Antoine Pochon 12.900 Baptiste Miette 13.150
  • duel 3 : Daniil Kazachkov 14.000 – Lucas Noblet 11.450

Score : Clamart 15 – Franconville 21

Saut :

  • duel 1 : Reiss Beckford 12.500 (chute) – Baptiste Miette 13.600 
  • duel 2 : Bouquet 0 (chute) – Jim Zona 13.200
  • duel 3 : Killian Mermet 14.000 – Daniil Kazachkov 13.700

Score : Clamart 22 – Franconville 26

Barres parallèles :

  • duel 1 : Matthieu Vanacker 12.100 – Antoine Pochon 11.660 (chute)
  • duel 2 : Reiss Beckford 12.850 – Samir Serhani 12.400
  • duel 3 : Maxime Bouhanna 12.100 – Jim Zona 13.450

Score : Clamart 29 – Franconville 31

Barre fixe :

  • duel 1 : Antoine Pochon 13.250 – Daniil Kazachkov 12.500
  • duel 2 : Baptiste Miette 11.450 (chute) – Reiss Beckford 12.250
  • duel 3 : Jim Zona 13.050 – Mickaël Samson 12.300

Score : Clamart 38 – Franconville 34

Quelques réactions…

Grâce Charpy (Saint-Etienne) :
« Nous étions prêtes pour cette compétition. Nous voulions vraiment repartir avec une médaille de bronze. Nous avons commencé au saut, où nous savions qu’Haguenau était meilleur à cet agrès. Nous voulions commencer et Haguenau a choisi de nous laisser commencer. Comme prévu, nous avons gagné un duel sur trois. Aux barres, notre point fort, il était important de rattraper le retard et même prendre de l’avance. C’est ce que l’on a fait puisque nous avons gagné trois duels. Pour la poutre, la stratégie est différente puisque le niveau est à peu près similaire et que nous sommes jamais à l’abri d’une chute. Clarisse débute avec une très belle poutre chute malheureusement sur son dernier élément. Elle remporte tout de même son duel. Lorette gagne également. Je suis passée troisième et malgré une poutre réussie, je perds mon duel. Nous devions ensuite gagner un duel au sol pour remporter la petite finale. Nous nous sommes éclatées sur ce dernier agrès et nous étions très satisfaites ! Ce nouveau format de Top  12 est intéressant pour l’esprit de compétition. Nous devons nous donner à fond pour notre équipe à chaque passage sans ne jamais rien lâcher parce que cela se joue jusqu’au dernier duel. C’est toujours un plaisir de matcher pour mon club. J’adore les compétitions par équipes, je prends énormément de plaisir. Nous sommes très soudées, c’est ce qui fait notre force. Julie Meyers nous a également beaucoup apportée lors de cette finale. Nous sommes très fières d’elle et nous pensons aussi aux jumelles, Elise et Senna qui nous ont aidées à atteindre cette troisième place. Nous sommes très contentes de notre troisième place… et comptons bien récupérer notre titre l’an prochain. »

 

Kaylia Nemour (Avoine) :
« C’était une compétition très stressante avec beaucoup de suspens. Nos deux équipes pouvaient être première. Je ne pensais pas qu’on irait jusqu’au duel en or, et surtout, que tout dépendrait de mon passage. Je sais que l’on aurait pu gagner d’autres duels aux barres… mais je suis quand même super contente car je sais que j’ai de la chance. Participer au Top 12, avoir fait 10 duels pour un premier Top 12 à seulement 11 ans, c’est trop top ! Je suis contente d’avoir réussi à gérer mon stress à la poutre mais je regrette d’avoir glissé aux barres. Pour le duel en or, Carolann m’a dit ‘échauffe-toi ! Il va peut-être y avoir un duel en or !’ J’étais un peu paniquée. Ensuite, il y a eu le tirage au sort et je me disais ‘pourvu que ce soit le sol…’ et c’est poutre qui est tombé ! J’étais hyper stressée et Gina est venue me parler et je suis rentrée dans ma bulle pour rester concentrée jusqu’au bout. »

 

Alisson Lapp (Meaux) :
« En finale, je ne suis passée qu’en poutre et malheureusement je suis tombée sur mon flip tendu, élément sur lequel je ne tombe quasiment jamais à l’entraînement. Je suis un peu déçue par rapport à ça mais sinon je suis contente du reste. Je ne pense pas que ma chute soit due à la pression car je me sentais bien sur la poutre. Sur le coup, je n’ai pas dû être assez attentive. Sinon, cette finale a été riche en émotions ! Je découvrais le Top 12 et c’était génial ! Le début du championnat avec la phase de poules m’avait permis de reprendre doucement la compétition (Alisson était blessée au pied) car il y avait un peu moins d’enjeu à ce moment là de la saison. La compète m’avait tellement manquée ! Et le système de duels est vraiment top, le fait d’avoir les résultats en temps réel, j’ai adoré. L’ambiance aussi au sein de l’équipe et l’ambiance dans la salle en finale, avec le jeu de lumières, c’est vraiment un super souvenir. »

 


Cameron-Lie Bernard (Sotteville) :
« Un peu déçu de cette fin de championnat car on a fait preuve de régularité et de stabilité durant tous les matchs et arrivé à l’étape la plus décisive, on n’a pas réussi à faire ce qu’on avait prévu ! On savait ce que l’équipe d’Antibes était capable de faire et on voulait seulement montrer que nous aussi on était capable de belles choses mais ça ne s’est pas totalement ressenti sur l’ensemble du match… C’est frustrant de finir par le pire match de la saison alors que sur le reste de la saison, on a fait vraiment preuve de courage et de détermination. Quand je vois le chemin parcouru, on s’est serré les coudes jusqu’au bout, on a donné tout ce qu’on avait pour aller au bout du championnat et là où on aurait du prendre le plus de plaisir ça été le plus compliqué ! Mais je suis quand même super fier de ce qu’on a fait et ce n’est que parti remise. Maintenant on sait à quoi s’attendre en grande finale alors on bossera encore plus pour l’année prochaine ! »

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News 

Plus de réactions sur le site de la FFG (lire ici)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom