Top 12 GAM – En route vers les demi-finales : Le point avec Frantz Gaillard, l’entraîneur de La Sottevillaise

Premier de la poule 2 et premier au général, Sotteville s’apprête à affronter Antibes sur ses terres lors de la demi-finale aller du Top 12 masculin. A deux jours de la compétition, faisons le point avec l’entraîneur Frantz Gaillard.

Gym and News : Comment se passe votre préparation ?
Frantz Gaillard : La préparation se passe bien, les gars sont hyper motivés surtout que c’est un honneur d’aller défier Antibes chez lui. C’est un club qui a 28 titres, un club qu’on aime bien et que je connais bien donc c’est un réel plaisir d’aller les rencontrer. On se prépare au mieux pour les défier et ils savent qu’on a une équipe qui tient la route. Antibes peut être prenable cette année avec Samir (Aït Saïd) qui est blessé et Guillaume (Augugliaro) qui revient de blessure et qui n’est donc pas encore à 100%. A nous de ne pas louper le coche et de réaliser des mouvements sûrs pour les contrer.

Votre équipe sera-t-elle au complet pour cette demi-finale aller ?
Oui on sera au complet. Pour l’instant, on n’a pas de blessés et on est prêt pour la bataille (Rires).

Quelles sont vos forces ?
Comme l’a dit Philippe Carmona dans son interview (lire ici), notre maturité est une force. Nous avons deux gyms expérimentés avec Arnaud (Willig) et Danny (Pinheiro-Rodrigues) et même s’ils ne sont pas à leur niveau de performance qu’ils pouvaient avoir avant, leur expérience est un gros point fort pour notre équipe. Et puis Danny se prépare pour les tests de sélection pour les anneaux pour les championnats d’Europe. Notre force réside également dans notre cohésion d’équipes. Arnaud, Danny, Cameron et le jeune Lucas Desanges s’entraînent tous ici donc ils se connaissent très bien.

Arnaud la sottevillaise
Arnaud Willig a remporté tous ses duels aux barres parallèles. Photo La Sottevillaise

Quelles seraient vos faiblesses ?
Je ne sais pas trop… Je dirais que notre équipe est peut-être moins acrobatique que celle d’Antibes donc le sol sera notre faiblesse sur cette demi-finale aller. On n’a pas d’acrobate né dans notre équipe. C’est ce qui a manqué à Danny et Arnaud dans leur carrière respective. Cameron a des jambes mais même si on ne peut pas dire qu’il est perdu dans les airs, on s’en rapproche un peu quand même (Rires). Ce n’est pas l’agrès sur lequel il est le plus à l’aise. Donc je pense qu’Antibes sera devant au sol. En revanche, aux anneaux et aux barres, on a de très beaux mouvements. Avec Danny aux anneaux et Cameron aux parallèles.

Quelles sont les forces d’Antibes selon vous ?
C’est leur collectif et la cohésion au sein du club. Et puis, il y a une certaine émulation car ils ont un groupe de 10-15 gars qui se tirent la bourre, dans le bon sens du terme, pour réussir à gagner leur place dans l’équipe. Par exemple, Mathias Guillouard, Matthieu Clarivet, Bryan Tarrade et Loris Frasca travaillent d’arrache-pied et ça commence à porter ses fruits. En plus, ils vont avoir envie de gagner chez eux.

Quelles seraient leurs faiblesses ?
Ce serait peut-être leur fougue. Car quand on est trop fougueux, surtout chez les jeunes, on peut rater. On a pu le voir notamment sur le match face à Vélizy. Ils ont eu deux chutes aux anneaux, deux chutes aux parallèles. Donc ils auront peut-être moins de stabilité que nous mais je sais que Philippe Carmona travaille sur ça. Et puis Samir n’est pas là, Guillaume n’est pas à 100% donc on va essayer d’aller les cueillir chez eux gentiment (Rires).

Avez-vous déjà réfléchi à la stratégie que vous allez mettre en place ?
Oui, ça fait 7-8 jours qu’on étudie la stratégie. Dès la fin des phases de poule, Danny, Arnaud et moi avons étudié leurs matchs pour ensuite discuter de la stratégie à mettre en place. Notre stratégie de base est d’essayer de gagner tous les duels qu’on peut gagner. Par exemple, si quelqu’un de chez eux réalise un mouvement moyen lors d’un duel, on ne va pas mettre un gym moyen chez nous en se disant qu’il pourrait peut-être gagner. Non, on mettra un gym qui aura toutes les chances de gagner. On ne va pas prendre de risques. Chaque duel est important, chaque point est important.

Cameron Sotteville
Le sol est le point faible de Sotteville avec 50% de duels gagnés sur cet agrès lors des phases de poule. Photo La Sottevillaise

Quel regard portez-vous sur la phase de poule ?
Quand le tirage au sort a eu lieu, on savait qu’on allait devoir faire face à un gros morceau avec Orléans. Donc pour nous, c’était un peu compliqué car on avait un duel à distance. Le but étant de gagner le plus de points possible face à Bourges, qui n’a pas été épargné par les blessures, pour ainsi pouvoir prendre de l’avance au général et donc sur Orléans. Le tournant a été notre victoire à Orléans. Une victoire qui s’est jouée à vraiment pas grand chose puisqu’on a gagné quelques duels à 0,10 et ensuite on a perdu chez nous lors du match retour. Il y a eu du suspens jusqu’au dernier match et on s’est rendu compte que tous les duels étaient importants et qu’il ne fallait jamais rien relâcher.

Si vous parvenez à vous qualifier en finale, quelle équipe préféreriez-vous affronter ?
Toutes les équipes de ce dernier carré sont fortes donc peu importe. Après si je devais faire un choix, je dirais que je préférerais tomber sur La Madeleine car ce serait peut-être l’équipe la plus prenable surtout si Clamart est au complet. La Madeleine a une très belle équipe avec leurs étrangers mais on sait que le reste de l’équipe est jeune et que donc tout peut arriver. Mais peu importe contre qui on tombera surtout que le format de la finale change. On passera désormais sur les six agrès et il n’y aura plus quatre mais trois duels par agrès. Dans tous les cas, ce sera serré et il y aura du suspens quoiqu’il arrive.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Le parcours de La Sottevillaise en phase de poule :

J2 Sotteville – Bourges : 9/12
anneaux : 4/4
barres parallèles : 3/4
sol : 2/4

J3 Orléans – Sotteville : 8/12
anneaux : 3/4
barres parrallèles : 3/4
sol : 2/4

J5 Bourges – Sotteville : 11/12
saut : 3/4
arçons : 4/4
barre fixe : 4/4

J6 Sotteville – Orléans : 5/12
saut : 2/4
arçons : 1/4
barre fixe : 2/4

100% de réussite pour Arnaud Willig qui a gagné tous ses duels (8/8) lors de cette phase de poule.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Top 12 GAM – Demi-finales aller : Les réactions – Gym and News Annuler la réponse

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom