Top 12 GAM – En route vers les demi-finales : Le point avec Arnaud De Vauborel, entraîneur de Clamart

Premier de la poule 3 et deuxième au général, à égalité de points avec Sotteville, premier, Clamart s’apprête à affronter La Madeleine, ce samedi, en demi-finale aller du Top 12 masculin. A la veille de la compétition, faisons le point avec Arnaud De Vauborel, l’entraîneur du club des Hauts-de-Seine, qui doit encore composer avec quelques blessés.

Gym and News : Comment se passe votre préparation ?
Arnaud De Vauborel : La préparation se passe bien, je n’avais pas les gyms avec moi car ils sont à l’INSEP ou à Antibes mais d’après les différents retours que j’ai pu avoir auprès des gyms, la prépa se passe bien. On a eu beaucoup de blessés sur les qualifications avec notamment Jim (Zona), opéré du genou fin juillet, et Axel (Augis), touché à la main. Axel n’a pu faire qu’un match, là on attend le dernier moment pour voir sur quel agrès il pourra être aligné. Tout le monde n’est pas encore à 100% mais d’ici la demi-finale retour, on devrait être beaucoup mieux. Si Jim et Axel ne sont pas encore à 100%, en revanche, Kévin (Dupuis) a été vraiment super et Killian (Mermet) très bon aussi sur l’ensemble de la phase de poules. Ce sont des points très positifs.

A part Axel qui est incertain, votre effectif sera-t-il au complet ?
Jim sera là mais pas encore à 100%, Antoine (Pochon) est encore un peu touché à la cheville donc ne pourra certainement pas être aligné au sol. Mais tous les gyms seront là donc on va tenter de trouver la bonne formule pour être performants. On va également faire appel à un étranger, Reiss Beckford, pour qu’il puisse venir nous aider. Avec tous nos blessés, on a bien besoin d’un petit joker (Rires).

Quel regard portez-vous sur la phase de poule ?
Les gyms du club qui sont venus nous aider sur la phase de qualification ont été très bons, c’était très positif. Ils ont perdu peu de duels et niveau stratégie, on n’a pas été mauvais. On a su gérer nos matchs, à part le dernier sur lequel on a été moins bons donc la défaite a été logique. C’est un mal pour un bien car ça nous a servi de leçons.

clamart team

Quelles sont vos forces ? 
Notre force est notre collectif et notre homogénéité avec des gyms élites qui sont performants.

Quelles seraient vos faiblesses ? 
Notre santé physique ! Les années post-olympiques sont toujours un peu compliquées pour les gyms. Jim a été opéré du genou et Axel avait besoin de récupérer. On savait qu’on allait devoir faire avec ses absences et gérer jusqu’à début 2017, c’est ce qu’on a réussi à faire grâce à nos jeunes. Maintenant, les choses commencent vraiment et notre objectif final est de gagner le Top 12. On ne se fixe pas de sous-objectif.

On va jouer sur nos atouts plutôt que de jouer sur la faiblesse de nos adversaires.

Selon vous, quelles sont les forces de La Madeleine ? 
La Madeleine est un super club formateur. Mickaël (Richard) travaille super bien et il a des gyms constants qui maîtrisent bien leur programme (lire ici). Ils sont certes un peu en dessous au niveau des notes de départ mais ils assurent très bien leur mouvement. C’est vraiment une très belle équipe avec des gyms qu’on aime bien. Aux anneaux, ils auront Courtney Tulloch, on sait d’avance qu’on ne pourra pas gagner ce duel car personne ne peut le battre chez nous.

Quelles seraient leurs faiblesses ? 
Ils ont beaucoup de jeunes dans leur équipe donc on ne sait pas trop comment ils vont réussir à gérer la pression, même si on s’est rendu compte qu’il la gérait plutôt bien notamment l’an dernier en Coupe de France. Je pense que tout va se jouer sur la gestion du stress mais il n’y a que la compète qui le dira ! Mais on va jouer sur nos atouts plutôt que de jouer sur la faiblesse de nos adversaires.

clamart

Avez-vous déjà réfléchi à la stratégie que vous allez mettre en place ? 
Oui, on prépare une stratégie. La plupart des gyms s’entraînent à l’INSEP (Jim, Axel, Antoine et Killian) donc on discute par téléphone pour parler de leur état de forme. A l’INSEP, Jim est mon relais, c’est lui qui me dit comment la préparation se passe. Et tant que je n’avais pas de nouvelles, c’était que tout allait bien (Rires). Aujourd’hui et demain, on se retrouve tous pour un entraînement commun. On y verra donc plus clair à ce moment-là.

Si vous parvenez à vous qualifier en finale, quelle équipe préféreriez-vous affronter ? Antibes ou Sotteville ? 
Je n’ai pas de préférence. Sotteville et Antibes sont deux belles équipes. Qu’on affronte l’une ou l’autre équipe, ce sera dur.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Le parcours de Clamart en phase de poule :

J2 Clamart – Boulazac : 10 duels gagnés sur 12
anneaux : 3/4
barres parallèles : 3/4
sol : 4/4

J3 Franconville – Clamart : 11 duels gagnés sur 12
anneaux : 3/4
barres parallèles : 4/4
sol : 4/4

J5 Boulazac – Clamart : 7 duels gagnés sur 12
saut : 2/4
arçons 2/4
fixe : 3/4

J6 Clamart – Franconville : 5 duels gagnés sur 12
saut : 1/4
arçons : 2/4
fixe : 2/4

Kevin Dupuis a été le meilleur Clamartois sur cette phase de poules avec 11 duels gagnés sur 12. Il n’a perdu qu’un duel. C’était au saut lors de la cinquième journée face à Boulazac. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom