Top 12 GAF : Avoine décroche le titre

Le titre tant convoité revient enfin à Avoine… Après trois deuxièmes places consécutives, Avoine s’impose en Top 12 devançant largement Meaux, deuxième. Haguenau complète le podium.

Rien ne semblait arrêter les Avoinaises qui ont déroulé tout au long de la compétition avec des mouvements maîtrisés, bien exécutés et surtout avec de belles notes de départ. Le club a fait le pari de ne pas présenter de mouvements allégés et ça a payé. Un cocktail gagnant donc pour Carolann Heduit, Kaylia Nemour et leurs coéquipières qui s’imposent logiquement, totalisant même près de 10 points d’avance sur Meaux, deuxième.

De son côté, Meaux a été solide mais a toutefois payé quelques erreurs à la poutre notamment avec 3 chutes au compteur (1 chute pour Cypriane Pilloy et 2 chutes pour Maily Plackeel). Mais l’expérience de Marine Boyer (13.250) et les très belles dispositions de Sophie Barbelet à cet agrès (13.400) ont permis aux tenantes du titre d’afficher un beau total à cet agrès. Sur le reste de la compétition, les Meldoises ont commis peu de fautes leur permettant de conforter leur place sur le podium. Marine Boyer qui a été particulièrement solide sur la totalité de son match et qui totalise en individuel 52.750 point, le même total points que Carolann Heduit. Les deux gymnastes se retrouveront dans quelques semaines à Bâle dans le cadre des championnats d’Europe.

Particulièrement attendu, Haguenau n’a pas déçu. Malgré quelques erreurs, dont 2 chutes aux barres pour les Insepiennes Mathilde Wahl et Morgane Osyssek, les Alsaciennes ont livré un très beau match, s’offrant donc logiquement ce podium qu’elles frôlaient depuis quelque temps.

Privées de Lorette Charpy, opérée du genou mardi, les Stéphanoises, dont le match a été marqué par quelques chutes aux barres et en poutre, réalisent une très belle performance et finissent à la quatrième place. A noter la très belle performance de Combs-La-Ville qui termine à la cinquième place.

Dans un format inédit en 4/4, c’est-dire 4 gyms qui passent à l’agrès pour 4 notes qui comptent, chaque erreur entrait donc dans le total points. Un format qui a laissé quelques traces, en témoigne le total points de certaines équipes, tout comme l’absence des étrangères également qui a redessiné le classement, à l’image par exemple de Beaucaire qui n’avait pas la possibilité d’aligner 4 gyms sur certains agrès et dont l’entraîneur Céline Pitre a donc remis le justaucorps a plus de 40 ans pour permettre à ses jeunes gyms de matcher. Beaucaire qui compte trois zéros dans son total points (barres, saut et poutre).

Le Top 12 étant le seul championnat par équipes à se tenir cette saison, aucune équipe n’étaient reléguées et toutes les équipes se maintenaient donc en Top 12. Un Top 12 qui a sonné comme une sorte de résurrection pour les équipes avec le retour à la compétition pour l’élite de la gymnastique française après un an de disette.


Le classement par équipes

  1. Avoine 207.300
  2. Meaux 198.350
  3. Haguenau 196.050
  4. Saint-Etienne 192.450
  5. Combs-La-Ville 184.550
  6. Dunkerque 179.800
  7. Colomiers 178.350
  8. Hénin 178.150
  9. Rouen 169.150
  10. Schiltigheim 162.250
  11. Hyères 155.100
  12. Beaucaire 137.450

Les résultats détaillés du Top 3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom