Stage aux Etats-Unis : « un bilan extrêmement positif » pour l’entraîneur Eric Hagard

Il est à l’origine du stage organisé aux Etats-Unis pour les cinq seniors Stéphanoises, Lorette et Grâce Charpy, Louise Vanhille, Juliette Bossu et Mélanie De Jesus Dos Santos. Entraîneur du Pôle de Saint-Etienne, Eric Hagard revient sur l’organisation et dresse également le bilan de ces deux dernières semaines d’entraînement Outre-Atlantique.

Gym and News : Pourquoi avoir organisé ce stage aux Etats-Unis ? Est-ce vous qui en êtes à l’origine ? Le Pôle ?
Eric Hagard : Deux raisons : période de rénovation de la salle d’entraînement de St Etienne nécessitant de trouver un autre lieu de pratique pour cette période. A mon initiative et par les relations internationales américaines, nous avons choisi les Etats-Unis comme lieu de stage car aujourd’hui c’est la meilleure nation mondiale en GAF et cela permettait aux gymnastes françaises du Pôle de découvrir l’état d’esprit américain. Le Fighting Spirit.

La mise en place a-t-elle été compliquée ?
Non, pas du tout. Quelques coups de téléphone ont suffi dès le mois de janvier et les « amis » ont répondu tout de suite à notre demande.

Pourquoi avoir choisi de vous entraîner dans les clubs de Team OC, Wildfire et Salcianu Elite ? Aviez-vous des contacts là-bas ?
A la base deux projets étaient en cours : un camp d’entraînement au Texas à WOGA et le deuxième en Californie et Nevada. Depuis la nomination de Valeri Liukin à la tête des équipes nationales, la fédération américaine n’autorise plus que très rarement l’organisation de stages à WOGA, compte tenu de sa position professionnelle et des conflits d’intérêts que cela pourrait engendrer. Les clubs californiens de Team OC et Wildfire possèdent d’excellentes conditions matérielles et Salcianu Elite au Nevada est le club de Maile O’Keefe, une des toutes meilleures juniors du pays actuellement, qui préparait à cette période l’US Classic permettant ainsi à nos Stéphanoises de se confronter en direct.

_20170727_184220
Petite pause photo souvenir également pour Eric et Monique Hagard sur la route du désert dans le Nevada.

En terme de programme, sur quoi avez-vous travaillé principalement ?
La préparation aux tests de sélection des Championnats du Monde et des nouveautés en parallèle.

Quel bilan tirez-vous de ce stage ? Pour les gyms et pour vous en tant qu’entraîneur ?
Bilan extrêmement positif à tous points de vue : échanges linguistiques, sportifs et culturels, découverte et pratique sur du matériel AAI, relations gymniques internationales et état d’esprit.

En terme de budget, avez-vous fait appel à des sponsors, avez-vous reçu des subventions ? Ou le Pôle a-t-il pris en charge la totalité du stage ? Les familles ont-elles participé ?
Le Pôle, les familles des gymnastes et les clubs ont financé ce stage qui, en raison de la gratuité de l’hébergement en famille d’accueil, reste très abordable compte tenu de la qualité des prestations qui ont été proposées.

Propos recueillis par Charlotte Laroche

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom