Guillaume Augugliaro, si tu étais…

[LES SAMEDIS DE L’ÉTÉ] Actuellement en stand by le temps de terminer sa formation professionnelle, Guillaume Augugliaro reprendra l’entraînement à 100% dès la rentrée au Pôle France d’Antibes. Pour l’heure, faisant partie des gymnastes plébiscités par vous, il s’est prêté au jeu du Situ étais…

Si tu étais…

Un élément ?
Le busnari aux arçons. Un élément que je trouve classe dont j’adore la sensation qu’il procure.

Un agrès ?
La barre fixe. Un agrès impressionnant à voir et qui permet de faire monter l’adrénaline.

Un club ?
Antibes ! Un club que j’affectionne et où je me sens très bien.

Une compétition ?
Les championnats du monde.

Un ancien gymnaste français ?
Benoît Caranobe. Je suis admiratif de sa médaille de bronze olympique au concours général. C’est la plus belle médaille qu’un gymnaste français a pu avoir.

Un ancien gym étranger ?
Vitaly Scherbo. C’est un gymnaste incroyable avec beaucoup de talent. J’ai beaucoup regardé ses vidéos, sa manière de faire de la gym. Il m’impressionne encore aujourd’hui. Aux Jeux Olympiques de 1992, il a remporté 6 médailles d’or, c’est costaud quand même !

Un sportif français ? 
Le boxeur Souleymane Cissokho, par rapport à son talent et à sa personnalité en général. C’est un mec génial.

guillaume Augugliaro Une

Une personnalité ? 
Jacques Brel, un immense artiste.

Un pays ? 
Le Japon. J’y suis jamais allée mais ça donne envie. J’aimerais beaucoup visiter ce pays.

Une ville ?
Paris. Un ville que j’adore, toujours active, classe et j’aime bien l’émulation qu’il y a.

Un moment de la journée ? 
Le soir quand la journée est terminé et qu’on peut se détendre.

Un animal ? 
Un kangourou car ça saute partout alors ça me correspond bien !

Une boisson ? 
Du MayTea à la framboise.

Un métier ?
Musicien !

Une partie du corps ? 
Les mains car c’est une partie du corps qui est très utile. Pour la gym mais dans la vie en général également. On en a besoin pour le contact avec les autres, pour se servir, manger, etc.

Guillaume

 

Un bon souvenir de gym ? 
Le Test Event. C’est un très bon souvenir. L’ambiance, le stage de préparation au Brésil, la compétition et la qualification. Tout était génial.

Un mauvais souvenir ? 
Quand je me suis luxé la cheville en 2012 aux championnats de France sur une sortie aux arçons. C’était ma première année en senior. J’avais fait une bonne compète mais je termine mal…

Un bon souvenir de gym de quelqu’un d’autre ? 
Quand Samir (Aït Saïd) est devenu champion d’Europe aux anneaux en 2013.

Un mauvais souvenir en général ? 
La blessure de Samir au Jeux Olympiques.

Un objectif sportif ? 
Etre champion olympique au concours général !

Propos recueillis par Charlotte Laroche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom