Samir Aït Saïd termine 4eme aux anneaux

Samir Aït Saïd termine 4eme aux anneaux. L’or revient au chinois Yang Liu, époustouflant de solidité. Champion olympique en titre, Eleftherios Petrounias décroche le bronze. L’argent revient au chinois Hao You.

Il visait une médaille et la manque de trois petits dixièmes. Grande chance de médaille aux anneaux, Samir Aït Saïd, porte-drapeau français, a pris la 4eme place de la finale anneaux. Au micro de France Télévisions, il ne pouvait cacher sa tristesse et sa déception. Les larmes aux yeux, les silences en disaient long. Une courte interview poignante pour celui qui vient tout juste d’inventer un élément et d’inscrire son nom dans le code de pointage.

Lourdement blessé au tibia lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016, Samir Aït Saïd (31 ans) était venu à Tokyo pour aller chercher cette médaille olympique qu’il convoite tant. Mais une blessure au biceps est venu perturber sa fin de préparation. « Lors d’un entraînement, j’ai entendu clac dans mon biceps. J’ai tout de suite lâché l’anneau » , explique-t-il au micro de France Télévisions juste après la finale. « Je devais faire forfait car je n’arrivais pas à monter sur les anneaux mais il n’était pas question que je fasse forfait. Si ça devait péter, ça aurait péter là-haut. »

Grand compétiteur au mental d’acier, Samir Aït Saïd, n’aurait donc jamais pu déclarer forfait. Affaibli par un biceps douloureux, il a tout de même réussi à tenir son rang réalisant un très bon mouvement. Si le résultat n’est pas celui escompté, il n’en reste pas moins qu’il demeure un champion dans le coeur des Français. « Croyez moi qu’à Paris, ça va pas être la même« , conclut-il. Vivement 2024.


Les résultats de la finale : 

Article précédentJeux Olympiques (Tokyo 2020) : les résultats des finales par appareil (jour 2)
Article suivantDouble déchirure au biceps pour Samir Aït Saïd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom