Pourquoi certains articles sont-ils devenus payants ?

4
1832

Depuis le lancement du nouveau site, beaucoup sont ceux qui ont uniquement prêtés attention à l’apparition d’un espace payant sans prêter attention à la refonte totale du site. Un nouveau système qui a fait couler beaucoup d’encre et qui a entraîné de nombreuses critiques, parfois déplacées, blessantes, agaçantes. Aujourd’hui, et après avec pris du recul avec tout cela, j’ai décidé de vous donner quelques explications.

Tenir Gym and News, site d’information spécialisé dans l’actualité de la gymnastique artistique de haut-niveau en France, demande beaucoup de temps. Lorsque j’ai lancé ce blog, il y a un peu plus de 2 ans, l’alimenter me prenait quelques petites heures par semaine. Depuis, les choses ont beaucoup changé. Vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, à plébisciter des articles, des interviews, des enquêtes, des reportages et à attendre les retours de compétition quasiment à l’instant T. Une règle d’or que je me suis fixée.

En effet, Internet permet l’instantanéité de l’information donc lorsqu’une compétition a lieu, il me semble important (et évident) de partager les résultats le plus rapidement possible. Un contenu qui reste entièrement gratuit. Un choix logique qui s’explique par le fait qu’il s’agit d’informer les internautes au plus vite et qui ne nécessite pas de travail « fouillé ». En revanche, quand je dois creuser, enquêter, etc, l’article qui en découle devient payant car dans ce cas-là, il s’agit-là d’un véritable travail journalistique.

Quand pour vous, cliquer sur un article vous prend une seconde, pour moi, cela demande des heures de travail. Entre la recherche d’idées, la prise de contact, les réalisations des différentes interviews, le tri d’information, l’écriture, la relecture, la mise en forme, etc, tout cela ne se fait pas en un claquement de doigt. Réaliser des reportages vidéos et collaborer avec des boîtes de production coûtent également de l’argent.

Au total, je consacre en moyenne plus de 35h par semaine à Gym and News. Que ce soit pour alimenter le site ou être présente sur les réseaux sociaux. Car sur les réseaux sociaux, il ne s’agit pas uniquement de poster quelques messages par-ci par-là, il faut aussi prendre le temps de répondre à vos messages, de vous éclairer. Et tout cela prend du temps.

Alors oui, j’ai bien conscience que beaucoup ne comprennent pas cette nouvelle formule et qu’envisager autre chose que la gratuité de l’information est inconcevable pour eux. Certains d’entre-eux ne se sont pas gênés pour me faire part de leur mécontentement. Car les critiques j’en ai essuyées. Beaucoup. Surtout les premières semaines. On m’a accusée de n’être attirée que par le business et d’avoir fait croire que je tenais ce blog par passion alors qu’en réalité il n’y avait que l’argent qui m’intéressait… Une critique que j’ai prise en pleine face et à laquelle je ne m’attendais pas. Car nous parlons tout de même d’un abonnement fixé à 1€ par mois. L’euro symbolique comme on dit donc parler de « business » est un peu osé. Ces personnes ont-elles demandé à leur employeur de ne pas être rémunérées pour le travail fourni tout au long de l’année ? « Demander 1€ par mois, c’est une escroquerie ». « Payer pour vous lire, non merci Gym and News ». « Je me suis abonnée mais j’espère en avoir pour mon argent. » « Payer pour vous lire, et puis quoi encore ?!!!! » Autant de critiques qu’il a fallu à encaisser. Mais c’était le risque et j’ai fait choix de le prendre…

Quant aux mineurs qui ne disposent pas de compte Paypal ou de carte bancaire, j’entends votre déception mais la vie est ainsi. Nous ne pouvons pas obtenir tout ce que nous voulons. J’ai été jeune et lorsque je voulais acheter un magazine, je devais également demander à mes parents de l’acheter. Libre ensuite à eux d’accéder à ma requête ou non. En cas de réponse négative, je n’allais pas à la maison de la presse réclamer un magazine gratuit. Pourtant, vous êtes nombreux à me solliciter chaque jour afin que je vous offre l’accès à l’espace Premium…

Je ne l’ai jamais caché, chacun est libre de vouloir payer ou non pour avoir accès à de l’information et je peux comprendre qu’on n’ait pas envie de payer pour avoir de l’information. Et je peux comprendre qu’on soit déçu de perdre quelque chose qui vous était acquis jusque-là. Dans la vie, chacun avance avec ses goûts, ses envies, ses valeurs. Certains vont payer un abonnement Itunes ou Deezer pour écouter de la musique en ligne. D’autres vont s’abonner à Netflix pour regarder des séries, ou à BeIn Sport pour regarder du sport. D’autres encore vont s’abonner à des box beautés. Chacun ses goûts, ses choix, ses envies. En revanche, les critiques déplacées, j’ai du mal à les comprendre. À les encaisser même.

En effet, il n’est pas encore possible de vivre d’amour et d’eau fraîche et pour se nourrir, se loger, etc, il faut gagner de l’argent. Alors à moins d’avoir gagné au loto ou d’être rentier, la rémunération découle du travail fourni au quotidien… car comme dit si bien l’expression, « Tout travail mérite salaire ». Et oui, je tiens ce site par passion. Quel média aujourd’hui, totalement indépendant de la Fédération, s’intéresse autant à la gym ? Vous souhaitez avoir de l’information mais vous souhaitez que tout cela soit gratuit. Sans vous soucier de tout le travail qui se cache derrière tout cela.

Lorsque j’ai fini ma journée de travail, une deuxième journée commence pour moi afin d’alimenter le site. Le week-end, mon temps libre est principalement occupé par l’alimentation et le développement du site. Une grande partie de mes vacances est également systématiquement consacré au site afin de traiter de l’actualité. Toujours, sans interruption. Même la nuit lorsque les compétitions se déroulent en horaires décalés du fait du décalage horaire. C’est un choix que j’ai fait lorsque j’ai décidé de lancer Gym and News et je ne le regrette pas car j’aime ce que je fais. Et j’aime vous permettre de vous tenir informés de tout ce qui traite de l’actualité gymnique de haut-niveau.

À terme, mon objectif est de faire de Gym and News un média à part entière, de pouvoir arrêter mon travail afin de me consacrer à plein temps à cette merveilleuse aventure. Embaucher d’autres journalistes afin de faire vivre encore plus la gymnastique, toutes disciplines confondues (GAM, GAF, GR, Team Gym, Tumbling, Trampoline, Gym acrobatique, etc). Un projet qui me permettrait d’aller sur les différentes compétitions, d’avoir des envoyés spéciaux un peu partout en France, peut-être même à l’étranger, afin de vous proposer du contenu encore plus varié. J’aimerais multiplier les reportages vidéos, les shooting photos, les rencontres, etc, mais tout cela coûte a un prix, et tout cela demande également du temps. Un projet qui se construit sur la durée et qui ne tombera pas du ciel. Alors oui, passionnée je le suis. Attirée par le business, non je ne le suis pas. Je suis juste un être-humain, guidé par la passion, et qui travaille avec cet objectif de vous proposer quelque chose d’encore mieux.

Heureusement, en parallèle des critiques, vous avez été extrêmement nombreux à m’envoyer des messages de soutien. Des messages bienveillants. Motivants. Vous êtes extrêmement nombreux à me dire que participer au développement du site vous paraissait normal en raison de tout le travail qu’il y avait derrière. Des messages que j’ai eu la chance de recevoir par centaines et qui ont réussi à me faire survoler ceux des haters.  Des messages de gyms, de coachs, de parents, de passionnés. Des messages dans lesquels vous me dites que Gym and News est devenu votre source d’information numéro 1. Lire cela est une vraie satisfaction et une vraie bouffée d’oxygène. Ce sont ces messages que je veux retenir. Et ce sont ces messages qui vont directement se loger au plus plus profond de mon coeur et qui me donne la motivation et la force pour continuer à faire grandir ce site malgré les médisances de certains. Vous me dites souvent d’ignorer ces messages mais je reste humaine et les occulter totalement n’est pas chose aisée.

Alors merci à vous et sachez que c’est grâce à vous que Gym and News pourra continuer à se développer, à conserver sa liberté de ton afin, je l’espère, de continuer encore longtemps à vous satisfaire…

 

4 Commentaires

  1. Bravo pour votre travail Charlotte ! 1 euro n’est rien comparé à la qualité de votre travail. Je souhaite pour vous et pour la gymnastique que vous puissiez réaliser votre projet comme vous le souhaitez !

  2. Bonjour,
    Merci pour cette article.
    Celui-ci s’iloisait avec la mise en place de votre nouvelle formule…
    Il nous permet, lecteurs et abonnés, de comprendre vos projets et votre ambitions.
    Nous ne vous connaissons jusqu’alors qu’à travers votre blog ou nos enfants gymnastes desquels vous commentez leurs résultants ou que vous interviewés. Vos contenus et votre réactivité sont déjà beaucoup plus qualitatifs.
    Du Bon travail et de la diversité!!! À suivre…
    🙂

  3. Bonjour,
    Je me suis abonnée à votre page, et ai payé sans hésitation les 10€ annuels pour pouvoir vous lire, car enfin quelqu’un propose de l’information sur la gym!! C’est d’ailleurs sur votre site que je viens, avant même le site fédéral qui est parfois d’un vide sidéral! N’écoutez pas les médisants, le public est ainsi, versatil, inconstant, perpétuellement insatisfait. Et puis ce sont les râleurs qui s’exprime le plus, on n’entend qu’eux. Merci pour tout le travail que vous fournissez, les gymnastes ont enfin leur journaliste attitrée. Bonne continuation, en espérant que vous puissiez élargir le site vers les autres disciplines, mais peut être aussi, pourquoi pas, vers les clubs et les compétiteurs de national. Bonne chance ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom