Jeune espoir de 11 ans, Ming Gherardi a intégré le pôle de Saint-Etienne en septembre dernier. La collégienne en classe de Sixième, qui a des ressorts à la place des jambes, est très dynamique et réalise déjà un bon programme pour son jeune âge. Partons à sa rencontre dans les cadres des interview de Mary-Lou, destinées à présenter les jeunes pousses de la gymnastique française.

Gym and News : Ming, peux-tu te présenter ?
Ming Gherardi : Je m’appelle Ming, j’ai 11 ans et je suis née à Hong Kong.

Quelles-sont tes origines ?
Ma maman est Française, mon papa est Néerlandais, mon grand-père est Italien.

As-tu de la famille à Hong Kong ?
Je suis née a Hong Kong car mes parents vivaient là-bas à ce moment-là.

Où as-tu commencé la gym et à quel âge ?
J’ai commencé en baby gym à 4 ans au club de Viriat dans l’Ain.

Pourquoi ce sport ?
Ma maman m’a mise au little gym à Hong Kong dès que j’ai su marcher car je bougeais dans tous les sens. Et après j’ai continué car ça me plaisait beaucoup.

Quand est-ce que tu as intégré le pré-pôle ?
J’ai intégré le pré-pole en septembre 2018.

Le rythme n’était pas trop dur à prendre ?
Non, le rythme a été car ils avaient 2 options, soit à la semaine soit 2 jours. La deuxième option a été la meilleure car j’ai pu m’adapter.

Depuis quand le haut niveau t’attirait-il ?
Je n’y croyais pas trop, je ne pensais pas avoir les capacités, mais il est venu à moi après plusieurs stages, et ça m’a plu.

Comment te décrirais-tu en trois mots ?
Combative, travailleuse et persévérante.

Au début tu n’étais pas sur la liste des admises au pôle l’an dernier, comment as-tu réagi ? Et comment as-tu réagi une fois que tu as été prise ?
J’étais bien évidemment été très déçue de ne pas être sur les listes, mais le pôle m’a laissé ma chance et cela m’a fait super plaisir mais j’étais toujours hors-liste (Ming est désormais sur les listes suite à la publication des résultats du GymEval ce lundi, NDLR).

Comment s’était passée ta rentrée au pôle ?
La rentrée s’est bien passée. J’ai mis un petit mois à m’adapter et après ça été.

Es-tu en famille d’accueil ?
Oui je suis en famille d’accueil. La même que l’année dernière et je me suis bien adaptée car ils sont très sympas.

Ce n’est pas trop dur d’être éloignée de ta famille ? Comment le gères-tu ?
Non ce n’est pas difficile car je suis très bien intégrée.

Une qualité ? Un défaut ?
Persévérante et têtue.

Ton meilleur souvenir ? Ton pire souvenir ?
Le meilleur souvenir c’est quand avec mon équipe de Gym de Francheville nous avions terminé championne de France en Nat 2 en 10-11 ans. Et le pire souvenir c’est à mes premier championnats de France Elite, à Caen. J’ai perdu pied.

Ton agrès préféré ?
Le sol.

Celui que tu aimes le moins ?
Je les aime tous mais celui que j’aime le moins c’est la poutre. En fait ça dépend des jours (Rires)

Qu’est-ce que tu aimes le moins faire à l’entraînement ?
J’aime tout faire à l’entraînement mais parfois j’aime moins la PP.

Qu’est-ce que tu aimes dans la gymnastique ?
J’aime surtout l’acrobatie, c’est super de faire plein de choses dans l’espace de se sentir voler.

Quand tu arrives sur le plateau de compétition, comment te sens tu ?
Je suis toujours stressée en arrivant sur un plateau de compétition, mais c’est du bon stress, ça me permet de me concentrer.

Comment gères-tu le stress ?
Je ne sais pas mais je le gère en restant concentré.

Tu t’entraînes aux coté de Mélanie, de Lorette ainsi qu’Aline, qu’est-ce que ça te fait ? qu’est-ce que cela t’apporte ?
C’est super de pouvoir m’entraîner auprès d’elles, cela me donne un exemple à suivre. Cela me motive et c’est une fierté d’être à leurs côtés.

Ton modèle en gym ?
C’est Simone Biles

Ton rêve ?
Mon rêve s’est d’aller aux JO.

Propos recueillis par Mary-Lou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom