Marine Boyer fait une (petite) pause

Depuis les Jeux Olympiques de Tokyo, en août dernier, Marine Boyer (21 ans) n’a pas encore repris le chemin de l’entraînement. La pensionnaire de l’INSEP qui compte déjà 2 sélections olympiques a décidé de prendre un peu de temps pour elle jusqu’au mois de janvier. Elle s’explique et revient sur une année physiquement et mentalement intense et éprouvante, à cause notamment d’une blessure à un pied qui l’a suivie pendant de longs mois.

Gym and News : Nous sommes au mois de septembre et tu n’as pas encore repris le chemin de l’entraînement, pourquoi ? 
Marine Boyer : Après Tokyo, je me suis posée énormément de questions… Est-ce que je continue la gym sachant que les Jeux 2024 sont à Paris ? Est-ce que j’arrête ? Je ne savais plus ce que je voulais faire, je ne savais plus trop où j’en étais et je le répète mais je me posais énormément de questions. J’en ai parlé à Martine (George) et elle m’a dit : ‘Marine, va en vacances, repose toi la tête, oublie un peu la gym’. Je suis partie en vacances et ça m’a fait beaucoup de bien. J’ai pu me ressourcer, réfléchir, penser à mon avenir professionnel également et j’ai donc pris la décision de faire une pause et de prendre un peu de temps pour moi. Je vais poursuivre ma formation pour devenir entraîneur et j’aimerais également entraîner dans un club autour de Paris. En parallèle, je vais reprendre un entraînement physique pour me maintenir en forme, mais sans monter sur les agrès. La reprise de la gym est prévue pour janvier.

Pourquoi janvier ? 
Pour avoir le temps de souffler et puis la saison Top 12 reprenant en mars, ça me permet de reprendre tranquillement en janvier pour être prête pour le début des rencontres avec mon club de Meaux.

Vous souhaitez lire la suite de cet article Premium ?

Déjà abonné ? Je me connecte ci-dessous.
Pas encore abonné ? Je m'abonne pour 1€/mois.

 

 

 

Article précédentChampionnats du monde (Kitakyushu 2021) : la sélection féminine dévoilée
Article suivantParenthèse pailletée pour Mélanie De Jesus Dos Santos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom