Maewenn Eugène, la persévérante pour qui l’impossible n’existe pas

0
1174

Elle vient d’être sélectionnée en équipe de France pour participer aux premiers championnats du monde junior de gymnastique artistique aux côtés d’Alison Faure et Taïs Boura. Maewenn Eugène, 14 ans, pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne depuis ses 11 ans, est, avec sa soeur jumelle Maëlys, une des espoirs de la gymnastique française. À quelques semaines de son départ pour Györ, en Hongrie, partons à sa découverte.

Il y avait 3 places. Trois places que nombreuses juniors françaises briguaient et Maewenn Eugène fait partie des 3 gymnastes qui ont été retenues et pour qui les efforts ont été récompensés par cette sélection tant espérée. Pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne, Maewenn a débuté la gym à l’âge de 7 ans un peu par hasard. Alors qu’elle est en classe de CP, elle participe à un cycle de gymnastique dans le cadre des activités sportives proposées sur le temps scolaire. L’initiation est proposée par Audrey, entraîneur au sein du club FSCF de la Fraternelle de Bourgoin-Jallieu. C’était la première fois que Maewenn faisait de la gym et pourtant, elle a tout de suite su se faire remarquer par ses capacités. « Dès le début, j‘ai repéré Maewenn et Maëlys », se souvient Audrey avec fierté. « Elles étaient habiles, agiles et, malgré leur timidité, elles n’avaient pas peur de se lancer. On voyait qu’elles avaient les qualités physiques pour aller loin. »

Vous souhaitez lire la suite de cet article Premium ?

Déjà abonné ? Je me connecte ci-dessous.
Pas encore abonné ? Je m'abonne pour 1€/mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom