Après être passée par le pré-pôle, Lucie Feschet (11 ans) vient de faire son entrée au pôle France de Saint-Etienne en cette rentrée 2020. Un rêve qui se réalise pour la jeune gym qui a débuté à Neuville. Partons à sa découverte.

Gym and News : A quel âge as-tu commencé la gym et dans quel club ?
Lucie Feschet : J’ai commencé la gym à 6 ans à Neuville gym.

Peux-tu te décrire en trois mots ?
Travailleuse, têtue, appliquée.

Quel trait de caractère te caractériserait ?
Je n’abandonne jamais que ce soit à la gym ou en dehors.

Comment as-tu appris ton admission au pôle France de Saint-Etienne ?
Sur le site de la FFGym.

Comment as-tu réagi lorsque tu as appris que tu intégrais le pôle ?
J’étais super contente.

C’était un objectif pour toi pour d’être admise ?
Oui c’était un rêve !

Comment s’est déroulée ton année de pré-pôle ?
Bien. (Sourire)

Pourquoi avoir fait de la gymnastique et pas un autre sport ?
J’ai fait du tennis avant mais je n’ai pas aimé, ma sœur faisait de la gym alors du coup j’ai essayé et ça m’a plu tout de suite.

Lucie Feschet (deuxième gym en partant de la droite), aux championnats de France élite de Saint-Brieuc en 2019. Photo Maryne Lesquelen

Qu’est-ce que tu aimes dans la gymnastique ?
J’aime les sensations, les acrobaties et j’aime bien aussi faire les chorées de sol.

T’entraîner aux côtés de Mélanie, Lorette, Aline… qu’est-ce que cela t’apporte ?
J’essaye de prendre exemple sur elles quand elles font leur gym. Des fois je tourne un peu la tête, je les regarde.

Quels sont tes hobbies en dehors de la gym ?
Je joue avec ma famille au trampoline.

Selon toi, quels sont tes points forts ?
Ma tonicité.

Tes points faibles ?
Ma souplesse.

Ton agrès préféré ?
Le sol.

Celui que tu aimes le moins ?
La poutre.

Pour l’instant quel est ton meilleur souvenir ?
Ce sont le Massilia, le stage national et mon entrée au pôle.

Ton pire souvenir ?
Je n’en ai pas spécialement.

Qu’est-ce que tu aimes le moins faire à l’entraînement ?
Je n’aime pas faire les étirements à la fin.

Quel est ton élément rêvé à chaque agrès ?
Saut : Yurchenko.
Barres : Yeager.
Poutre : Rondade double groupé.
Sol : rondade flip double.

Quand tu arrives sur le plateau de compétition, dans quel état es-tu ?
J’essaie de mettre mon stress de côté et de me mettre dans ma bulle.

Comment gères-tu ton stress ?
Je me mets dans ma bulle, et j’essaie de penser à autre chose même si c’est compliqué quand on va faire une compétition.

Comment as-tu réagi à l’annulation des championnats de France ?
J’étais très déçue.

Quels sont tes objectifs à court et à long terme ?
Rester au pôle le plus longtemps possible, rentrer en équipe de France et après aller au J.O.

Propos recueillis par Mary-Lou


Le mot du coach, Laura Saunier.

Comment est Lucie en tant que gymnaste ?
Lucie est une gymnaste passionnée ! Elle est toujours prête à s’entraîner, à travailler et elle vit pour la gym.

Comment est-elle en tant que personne ?
Lucie est une jeune fille généreuse, attachante et battante.

Comment gère-t-elle les difficultés en entraînements et en compétitions ?
Lucie est très perfectionniste. Quand elle veut réussir quelque chose, impossible de l’arrêter ! Elle est très humble et souhaite toujours en faire plus. Les entraînements sont parfois difficiles avant les compétitions, cependant, dès qu’elle rentre sur le plateau, elle arrive à tout mettre de côté et faire son match comme il le faut.

Comment est-elle quand elle réussit quelque chose ?
Elle est très heureuse mais ne l’exprime pas forcément en sautant de joie. Elle encourage encore plus ses partenaires d’entrainement à réussir un élément par la même occasion. C’est une coéquipière hors-pair !

Comment avez-vous réagi à son admission ? Est-ce que c’est quelque chose que vous espériez pour elle ?
J’étais vraiment très heureuse ! J’ai d’abord demandé à Eleonora (son entraîneur en classe primaire) si c’était vraiment sûr que Lucie rentre. Puis j’ai attendu que Lucie découvre la liste elle-même. Elle à réellement sauté de joie. Dès le premier entrainement où j’ai eu Lucie en 2016, elle nous parle de rentrer au pôle de Saint Etienne. C’était réellement son rêve ! Donc nous avons tout mis en œuvre avec sa famille et avec le club pour aménager le plus possible le temps d’entrainement pour lui permettre de réaliser les objectifs qu’elle s’est toujours fixé. Donc l’admission en pôle était vraiment un objectif commun à Lucie, sa famille et moi. Je vérifiais tous les jours sur le site de la FFGym si la liste était sortie !

Qu’espéreriez-vous pour elle pour la suite ?
L’objectif de Lucie était d’être admise au pôle de Saint Etienne, maintenant, comme elle le sait très bien, l’aventure ne fait que commencer ! Donc je lui souhaite tout le meilleur pour elle, qu’elle s’amuse, profite et réalise ses rêves ! Je serais bien évidemment toujours là pour elle, et je la suivrai de très près.

Propos recueillis par Mary-Lou


En vidéo 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom