L’interview décalée de Coline Devillard : « Sans ma famille, je ne suis rien ! »

Pensionnaire de l’INSEP depuis 2014, Coline Devillard affiche toujours un large sourire. Caractérisée par son pep’s et sa bonne humeur, elle profite de chaque instant que la vie lui offre. Blessée au pied fin 2015 lors des Coupes Nationales, elle est bien décidée à entamer ce nouveau cycle olympique avec détermination afin de devenir un élément incontournable de l’équipe de France féminine. Une semaine après la reprise de l’entraînement, la gymnaste de 16 ans a accepté de jouer le jeu de l’interview décalée. Le principe est simple, elle répond à une série de questions… décalées… sans langue de bois. L’occasion d’apprendre à la découvrir autrement.

Gym and News : Avant de débuter les questions décalées, peut-on revenir sur tes débuts en gym ?
Coline Devillard : J’ai débuté la gym à l’âge de 2 ans à l’Amicale Laïque de Digoin. Lorsque je suis entrée en Sixème, j’ai intégré le Pôle de Dijon, j’y suis restée pendant trois ans puis je suis entrée à l’INSEP à la fin du collège.

Si tu n’avais pas fait de gym, qu’aurais-tu fait comme sport ?
De l’athlé, je pense.

Quel métier aimerais-tu faire plus tard ?
J’aimerais travailler dans le milieu du sport. Devenir coach, ça me plairait bien.

Coline Devillard

Quels sont tes points forts ?
Mon physique. Et puis je suis toujours joyeuse. Je fais toujours les choses avec plaisir.

Quels sont tes points faibles ?
Je suis impatiente. Et puis, j’ai peur des barres. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours eu peur des barres.

Ce que tu aimes le moins à l’entraînement ?
Les bases ! Faire les rondades flip par exemple. A la reprise, on va devoir en faire et j’aime pas trop ça.

Un objet indispensable ?
Mon collier. Il a une signification particulière pour moi. Je ne m’en sépare jamais.

Ta principale qualité ?
Je suis joyeuse.

Ton principal défaut ?
Je veux souvent avoir raison.

Un petit défaut inavouable ?
Je m’énerve vite et un peu pour rien.

Coline et Clara

Un style de vêtement que tu détestes porter ?
Les jupes ! J’aime pas les jupes et je n’en porte jamais.

La ou le gym dont tu es la plus proche ?
Edgar (Boulet), chez les garçons. Nous sommes comme frère et soeur. Chez les filles, je m’entends bien avec tout le monde.

Un ou une gym que tu aimerais voir plus souvent ?
Toutes les filles de Saint-Etienne.

Ton plat préféré ?
Les lasagnes.

Ta boisson préférée ?
L’Ice-Tea et le café. J’adore le café !

Ce que tu adores manger mais que tu ne peux pas trop manger en tant que gym de haut-niveau ?
Des bonbons ! Mais j’en mange quand même un peu (Rires).

Tu es plutôt du soir ou du matin ?
Je suis plutôt du soir ! Le matin, il ne faut pas trop me parler (Rires).

Ton surnom ? 
Coco

Un people qui te fait craquer ? 
Scott dans la série Teen Wolf (Tyler Posey) et Marcel Nguyen.

coline Une

Tu es plutôt bordélique ou maniaque ? 
Je penche plutôt vers le bordélique…

Peux-tu décrire une de tes journées type ? 
Je me lève à 7h30, je déjeune et me prépare rapidement. En même pas 15 minutes. A 7h45, je vais en cours et j’y reste jusqu’à 9h30. Puis je m’entraîne de 10h à 13h. Ensuite, je mange et je retourne en cours de 14h15 à 16h15. Je retourne à l’entraînement et j’y reste jusqu’à 19h30. Après parfois, on à études jusqu’à 21h45 mais ce n’est pas souvent. Donc on reste dans notre chambre, on fait nos devoirs ou sinon on se retrouve toute ensemble avec les filles.

Combien de frères et soeurs as-tu ? Es-tu proche d’eux ? 
J’ai un frère. Allan, il a 17 ans. On est super proches.

Cela n’a pas été trop dur pour toi de quitter la maison pour pouvoir te consacrer au haut-niveau ? 
Sans ma famille, je ne suis rien ! La première année a été vraiment dure.

Si tu étais un animal, tu serais ? 
Un tigre.

Pourquoi ?
Parce que c’est beau et super fort.

Coline fun

Qu’est-ce que tu vois quand tu te regardes dans le miroir ?
(Rires)… Alors, là, je ne sais pas du tout quoi répondre !

Un regret ?
Hummmm… je ne sais pas non plus. Je n’en ai pas, enfin ça ne me vient pas là…

Dans 10 ans, comment tu aimerais être ?
J’aimerais avoir fait quelque chose en gym, avoir un bon métier et une belle vie.

Pour toi, le bonheur parfait ce serait ? 
Avoir des amis, rigoler tout le temps car j’adore rigoler, être bonne en gym, à l’école et avoir beaucoup de médailles.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News


pub

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom