L’interview décalée… croisée de Camille Bahl et Clara Beugnon : « Toujours là l’une pour l’autre »

0
1001

Elles ont partagé la même chambre pendant deux ans à l’INSEP et se connaissent parfaitement. Camille Bahl et Clara Beugnon ont accepté de se prêter au jeu de l’interview décalée… croisée. Le principe est simple, chacune de leurs côtés, elles ont répondu à une série de questions sans savoir ce que l’autre avait répondu.

Gym and News : Comment et quand vous êtes-vous rencontrées ?
Camille Bahl : Lors d’un stage national à Marseille, en 2011. On nous avait mise dans la même chambre.
Clara Beugnon : Lors d’un stage national regroupant les meilleures Avenirs et Espoirs et qui avait lieu en 2011, à Marseille.

Le feeling est-il tout de suite passé entre vous ?
Camille Bahl : Pas du tout !! (Rires). On est restées deux nuits dans la même chambre et on ne s’est même pas dit un mot. On n’osait pas se parler !
Clara Beugnon : Au début pas vraiment… Lors de ce stage, à Marseille, nous étions pourtant dans la même chambre mais nous sommes restées assez distantes. On pouvait même entendre les mouches voler (Rires). Par contre, lors de notre entrée à l’INSEP, en 2014, le feeling est tout de suite passé.

Quelle est la plus grande qualité de l’autre ?
Camille Bahl : Clara a toujours le sourire et elle sait le donner aux autres.
Clara Beugnon : Camille sait ce qu’elle veut ou ne veut pas. Et quand elle a son « oeil du tigre », souvent en situation de compétition, je vois à travers son regard qu’elle va y arriver. C’est une vraie guerrière !

clara et camille 5

Quelle est le plus grand défaut de l’autre ?
Camille Bahl : Elle se rabaisse trop souvent.
Clara Beugnon : Elle est très lunatique ! Elle le sait, mais on l’aime quand même !

De quand date votre dernier fou-rire ? Quel en était l’origine ?
Camille Bahl : Je ne peux même pas dire quand c’était ! On rigole tout le temps pour rien quand on est ensemble.
Clara Beugnon : On en a souvent et surtout pour rien !!

Votre dernière dispute ?
Camille Bahl : On est un peu comme deux sœurs qui se dispute pour des petites choses mais ça ne dure que quelques minutes. Je dirai que le plus, c’est à l’entraînement quand ça ne va pas comme on veut.
Clara Beugnon : On est pas du genre à se prendre la tête, même si ça nous est déjà arrivé. Mais ça dure environ 5 secondes chez nous ! On est vraiment soudées. Tout comme avec le reste de la team INSEP, c’est rare qu’on se dispute.

team INSEP
Une partie de la Team INSEP

Qui est la gymnaste préférée de l’autre ?
Camille Bahl : Actuellement, c’est Larisa Iordache mais sinon c’est Shawn Johnson qui a été son premier modèle.
Clara Beugnon : La gymnaste américaine Mckayla Maroney.

Qui est la plus peureuse d’entre-vous ?
Camille Bahl : Ca dépend vraiment des situations. On peut pas vraiment dire…
Clara Beugnon : Ca dépend vraiment des circonstances.

Quelle est la plus grande phobie de l’autre ?
Camille Bahl : Les animaux. Tous les animaux !
Clara Beugnon : Prendre l’avion.

Comment gérez-vous la concurrence entre-vous ?
Camille Bahl : Il n’y a aucune concurrence entre nous deux. On se soutient toujours et je suis contente de sa réussite comme si c’était la mienne.
Clara Beugnon : Pas besoin de la gérer, il n’y en a vraiment aucune ! Toujours là l’une pour l’autre.

Quel est votre meilleur souvenir partagé ensemble ?
Camille Bahl : J’en ai beaucoup évidemment mais je dirai que c’est notre première nuit à l’INSEP. On se connaissait à peine mais on s’est tout raconté comme si on se connaissait depuis toujours !
Clara Beugnon : Ma première sélection en équipe de France ! On était dans la même équipe, c’était génial !! Mais j’ai beaucoup d’autres super souvenirs avec elle.

clara et camille

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à l’autre pour qu’elle devienne encore plus performante ? 
Camille Bahl : Il faudrait qu’elle ait plus confiance en elle.
Clara Beugnon : Garder le sourire, confiance en soi, croire en ses rêves et se servir de son point fort tout le temps, aussi bien en compétition qu’à l’entraînement. Allez fonce ma CamCam ! You can do it !

Le surnom que vous vous donnez ?
Camille Bahl : Coloc ou Clarouille
Clara Beugnon :  Coloc, Cam, Cam’s, Camcam ou encore Camoche ça m’amuse (Rires).

Le people qui fait craquer l’autre ? 
Camille Bahl : Théo James
Clara Beugnon : Le petit Grigri ! Antoine Griezmann

Qui est la plus bordélique ?
Camille Bahl : Moi sans hésiter !
Clara Beugnon : Sans hésiter, c’est Camille !

Qui est la plus « ronchon » le matin ? 
Camille Bahl : Clara. Elle n’est pas vraiment du matin.
Clara Beugnon : Là, par contre, c’est plutôt moi !

clara et camille 4

Que représente l’autre à vos yeux ?
Camille Bahl : On a vécu ensemble pendant deux ans et pour moi, Clara est devenue comme une soeur.
Clara Beugnon : Camille est comme une soeur. Sans doute, une des meilleures rencontres de toute ma vie !

Qu’aimeriez-vous vous dire ? 
Camille Bahl : Je voudrais qu’elle sache qu’elle m’a beaucoup aidée à avancer durant ces deux dernières années et que je suis super contente d’avoir partager ma chambre avec elle. Même si on ne sera plus ensemble l’année prochaine, ce lien qu’on a créé va nous garder proche l’une de l’autre.
Clara Beugnon : Pas la peine de faire un roman elle sait déjà tout !
Ma Camille j’ai passé deux merveilleuses année à tes côtés !
« L’aventure »est malheureusement terminé pour moi, je pars la gorge serrée mais des souvenirs pleins la tête ! On a tout traversé ensemble : nos joies, nos peines, nos délires, nos échecs… mais on a toujours été là l’une pour l’autre à se serrer les coudes, pour remonter la pente et garder le sourire. Sache que ma porte sera toujours aussi grande ouverte pour toi. Je te remercie de m’avoir tellement appris. Tu vas énormément me manquer. « L’amitié est un fil d’or qui se s’éteint qu’à la mort ! » Je t’aime et t’aimerai toujours my girl ..! PS : On a intérêt de garder nos flammes sur Snapchat (Rires).

 Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

La question de Manon, 17 ans, internaute et fan de gym :
Quel est ce lien fort qui vous unit ? Comment est-il né ?
Camille Bahl : C’est difficile de répondre à cette question mais je dirai que c’est le fait qu’on soit rentrées en même temps à l’INSEP et qu’on a vraiment tout partagé : la vie dans la chambre, les cours et l’entraînement. Tout ça, nous a permis de nous connaître vraiment par coeur et je pense que c’est ce qui nous a rapprochées.
Clara Beugnon : C’est pas évident ! Le fait d’avoir le même rêve, le même objectif, la même passion. Le fait qu’on soit colocataire a également renforcé le lien qui nous unit, qu’on ne se cache rien et qu’on soit à l’écoute l’une de l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom