L’interview croisée de Léanne Bourgeois et Alison Lepin : « Il n’y a pas de concurrence entre nous »

Pendant l’été, Gym and News vous propose une série d’interview décalée. Ce samedi, découvrez l’interview décalée… croisée. Le principe est simple : deux gyms qui se connaissent très bien répondent à une série de questions sans savoir ce que l’autre répond. Pour cette première interview décalée croisée, ce sont Léanne Bourgeois et Alison Lepin, toutes deux sociétaires du club d’Avoine-Beaumont, qui ont accepté de jouer le jeu. Et il n’y a pas à dire, elles se connaissent très bien et surtout ne se souhaitent que le meilleur ! Une belle preuve d’amitié, loin de toute concurrence. Entretien. 

Gym and News : Comment et quand vous êtes vous rencontrées ?
Léanne : Durant un stage de gym pendant les vacances d’été dans notre ancien club, à Romorantin. Je faisais déjà de la gym à Romo et Alison faisait du patinage.
Alison : En juillet 2009 lors d’un stage de gymnastique à Romorantin. 

Le feeling est-il tout de suite passé entre vous ?
Alison : Oui.
Léanne : Comme elle était nouvelle, moi j’étais plutôt avec mes copines et Alison avec les siennes… 

Comment gérez-vous la concurrence entre-vous ? Existe-t-il une concurrence entre vous ?
Léanne : Il n’y a aucune concurrence entre nous deux, d’autant que nous sommes complémentaires. Je préfère les agrès de jambes et elle plutôt les barres… tout le contraire de moi. 
Alison : Il n’y a pas de concurrence entre nous. 

alison et léanne

Quelle est la plus grande qualité de l’autre ?
Léanne : Sans hésiter, son optimisme et sa joie de vivre.
Alison : Léanne est quelqu’un de sociable. 

Quel est le plus grand défaut de l’autre ?
Léanne : Alison est très têtue et veut toujours avoir raison. Même si elle sait qu’elle a tort, elle ne veut pas l’admettre.
Alison : Elle se prend trop la tête !

De quand date votre dernier fou rire ? Quelle en était l’origine ?
Léanne : Aujourd’hui (lundi, NDLR) je crois. A l’entraînement, au saut, avec l’entraîneur Marc… en fait il y en a tellement que c’est difficile de dire quand date le dernier (rires). 
Alison : Ce matin (lundi, NDLR), au saut ! 

Qui est la gymnaste préférée de l’autre ?
Léanne : Je dirai les Américaines et toutes les gyms fortes aux barres.
Alison : Larisa Iordache.

Qui est la plus peureuse d’entre-vous ? 
Léanne : Sur certains points je suis plus peureuse, sur d’autres moins… Mais une chose est sûre : Alison ne se pose pas autant de questions que moi ! 
Alison : Ca dépend pourquoi. 

Quelle est la plus grande phobie de l’autre ?
Léanne : Les araignées !
Alison : La claustrophobie.

Quel est le dernier cadeau que vous vous êtes faits ?
Léanne : Un livre qu’Alison voulait.
Alison : Un T-shirt pour son anniversaire.

itw croisée
Plus qu’un duo, Alison Lepin et Léanne Bourgeois forment avec Lucie Perdreau (au milieu sur la photo) un trio gagnant ! Photo M.L.

Votre dernière dispute/mésentente remonte à quand ? C’était à quel sujet ?
Léanne : Ce matin (lundi, NDLR) à propos d’un tapis… rien de bien méchant, à chaque fois on rigole la minute qui suit. 
Alison : On n’a pas vraiment de disputes. 

Quel est votre meilleur souvenir ensemble ?
Léanne : Le voyage aux Etats-Unis et Canada il y a trois ans… c’était magique, on a partagés des moments inoubliables.
Alison : Notre voyage aux Etats-Unis avec Avoine. 

La chanson sur laquelle vous aimez le plus danser, vous amuser ensemble ?
Léanne : Pas une en particulier, toutes les musiques du moment. 
Alison : Can’t stop the feeling.

Le surnom que vous vous donnez ?
Léanne : Lili ou, pour l’embêter, la baguette. 
Alison : Lélé. 

La célébrité qui fait craquer l’autre ? 
Léanne : Paul Walker. 
Alison : Je ne sais pas.

Quels conseils vous donneriez-vous pour être encore plus performantes ?
Léanne : N’abandonne jamais, même en cas d’échec. Et garde ton sourire et ton esprit fixé sur tes objectifs. 
Alison : Fonce ! Ne te pose plus de questions ! 

Qu’est-ce que vous aimeriez-vous dire ?
Léanne : Alison, tous ces moments passés avec toi, ces fous rires, ces pleurs ces moments incroyables resteront tjrs dans mes pensées. Tu as tjrs été là pour moi et je ne t’oublierai jamais. Surtout ne change pas, je t’aime comme tu es, avec tous tes jolis défauts.
Alison : Léanne tu es la plus gentille personne que j’ai jamais rencontré ! J’aime nos délires, j’aime ta façon d’être (même si des fois c’est bizarre), je t’adore tout simplement !!! Je ne t’oublierai jamais. 

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom