Les mardis de l’été : l’interview croisée des soeurs Cozzi, Emma et Audrey

0
329

[LES MARDIS DE L’ÉTÉ] Elles sont soeurs, sont toutes deux passionnées de gym et vont s’entraîner au même pôle, à Marseille. Emma Cozzi, la grande soeur (2005), et Audrey Cozzi, la petite soeur (2008), sont complices à l’entraînement comme à la maison mais vivent leur carrière, à leur manière, en fonction de leur sensibilité qui leur est propre. Loin d’être des copies confirmes, elles sont complémentaires mais également particulièrement soudées. En cette période estivale, elles se prêtent au jeu de l’interview croisée.

Gym and News : Audrey, Emma, pouvez-vous revenir sur vos débuts en gym : 
Emma Cozzi : On a toutes les 2 débuté la gym en baby gym à l’AOTL, dans notre village de Tourette-Levens. J’ai ensuite intégré le Cavigal Nice Sports à 8 ans avant d’entrer au pôle de Marseille en janvier 2017. Depuis, j’ai été sélectionnée deux fois en équipe de France pour le Massilia 2017 et 2018.

Audrey Cozzi : Comme l’a dit Emma, j’ai commencé la gym en baby gym à l’AOTL avant d’intégrer le Cavigal Nice Sports à 6 ans, dès ma première année poussine. Très vite, j’ai pu participer à divers stages puis en avril de cette année, j’ai intégré le pré pôle de Marseille avant de faire le Gym Eval et de participer aux championnats de France élite où j’ai terminé 5eme.

À partir de quand avez-vous eu envie de faire du haut-niveau ? Qu’est-ce qui a motivé votre décision ?
Emma : C’est lors de mon premier championnat de France que j’ai vu des gymnastes avec un super niveau et que j’ai voulu faire de la gymnastique comme eux. J’ai fait des stages au pôle Saint-Etienne et à Marseille et puis j’ai intégré le pôle Marseille en janvier 2017.
Audrey : Quand j’ai su que Emma allait intégrer le pôle, j’ai commencé à plus m’intéresser
à la gym. J’ai remarqué que dans une année elle avait évolué très vite et cela m’a beaucoup motivé. Et c’est pour cela aussi que j’ai fait le gym éval.

Comment qualifieriez-vous votre relation en tant que soeur ?
Emma et Audrey : On rigole beaucoup, on se chamaille, on se dispute aussi des fois et on s’aime très fort.

Audrey, tu vas faire ton entrée au Pôle de Marseille, dans quel état d’esprit es-tu ?
Audrey : Je suis très contente mais à la fois stressée et aussi pressée.

Entrer au même pôle que ta grande soeur est-ce rassurant pour toi ?
Audrey : Oui car je sais à peu près comment ça fonctionne et je connais les entraîneurs et les filles. En plus on est dans la même famille d’accueil donc c’est un peu comme à la maison.

Emma, quel regard portes-tu sur le parcours d’Audrey ?
Emma : Audrey a déjà un beau parcours et elle a eu la chance d’avoir pu intégrer le pré pôle en avril. Elle a vite progressé tant dès qu’elle est venue au Cavigal tant depuis le mois d’avril.

Emma, quel rôle tiens-tu auprès de ta petite soeur ?
Emma : Je suis simplement sa grande sœur, comme dans la vie.  J’essaie de lui donner quelques conseils soit à la gym soit à la famille d’accueil mais elle ne les respecte pas toujours… (Rires).

Emma, comment vis-tu le fait que ta petite soeur entre au même pôle que toi ?
Emma : Je le vis très bien et suis très contente pour elle.

Emma, quel conseil donnerais-tu à Audrey à quelques semaines de son entrée en Pôle ?
Emma : Qu’elle ne stresse pas. Mais elle connaît déjà pleins de choses car elle est à Marseille, au pré-pôle, depuis début avril.

Emma Cozzi, la grande soeur

Audrey, Emma est-elle un modèle pour toi ?
Audrey : Oui bien sûr c’est un modèle pour moi mais j’en ai pleins d’autres. Mon idole c’est surtout Lorette Charpy, m’a gymnaste préférée.

Selon vous, quelle est la plus grande qualité de l’autre ? 
Emma : Audrey ne se laisse pas faire et sait ce qu’elle veut.
Audrey : Emma est une perfectionniste.

Son plus gros défaut ?
Emma : Audrey est très exubérante donc des fois c’est fatiguant.
Audrey : Emma est trop maniaque.

Comment décririez-vous la gym de l’autre ?
Emma : Audrey a une belle gym, elle est gracieuse, souple et elle a une belle ligne de jambes.

Audrey :
Emma a aussi une belle gym, elle est forte et très propre dans ses exécutions. Elle sait très bien jouer sa chorée, j’adore !

Quand vous êtes ensemble, vos discussions tournent-elles principalement autour de la gym ? Ou arrivez-vous à prendre du recul avec tout ça ?
Audrey et Emma : Oui évidemment on parle de gym aussi, mais on parle surtout de tout et de rien. De nos journées, de nos envies, on rigole beaucoup.

Audrey, tu as certainement dû te poser tout un tas de questions lorsque tu as su que tu allais entrer en pôle, quelles sont les principales questions que tu as posées à ta soeur au sujet du Pôle ?
Audrey : Je voulais surtout savoir comment ça se passe en général, si les entraînements sont très durs, si la musculation est très intense (Rires). Mais je savais déjà beaucoup de choses car elle me racontait ce qu’elle faisait au Pôle, surtout depuis que je l’ai rejointe.

Audrey, quelle a été ta réaction lorsque tu as appris ton entrée au Pôle ? Emma, quelle a été ta réaction lorsque tu as appris que ta petite soeur allait faire son entrée en Pôle ?
Audrey : J’étais très contente car j’allais rejoindre ma sister !
Emma : C’est trop bien pour ma sister ! Ça lui donne la possibilité de réaliser ses rêves.

Avoir sa soeur à ses côtés au quotidien à l’entraînement, est-ce un plus selon vous ?
Emma : Pas forcément un avantage au niveau des entraînements car on ne s’entraîne pas forcément ensemble dans le même groupe et que chacune d’entre nous à ses propres copines au pôle aussi. Mais à la maison c’est bien car on rigole beaucoup ensemble, on s’entend sans parler. On se retrouve en famille et c’est bien.

Quels sont vos meilleurs souvenirs gymniques passés toutes les 2 ?
Emma : On n’a pas vraiment des souvenirs gymniques ensemble car on s’est pratiquement jamais entraîné ensemble et pour l’instant nous n’avons jamais été en équipe ensemble.

L’oeil de la maman, Corinna Cozzi… 

Vos deux filles vont s’entraîner au Pôle de Marseille, comment vivez-vous leur carrière ?
Corinna Cozzi : Je suis très contente pour elles. C’est une belle expérience et il n’y a que peu de monde qui peut vivre une telle aventure. Elles ont saisi leur chance et on les encourage dans cette voie. C’est une fierté pour nous.

N’avez-vous pas peur qu’elle soit comparée ?
Corinna : Je n’ai pas peur de la comparaison. Forcément elles seront comparées mais pour l’instant elles ne matchent pas dans la même catégorie donc c’est plus facile ainsi.

Pourriez-vous décrire vos 2 filles ? Quelles sont leurs forces ? Leurs faiblesses ? Leur similitude ? Leur différence ?
Corinna Cozzi : Elles n’ont pas du tout le même caractère. Emma est plutôt réservée, introvertie et pas très émotive. Elle a un fort caractère et elle est très travailleuse et perfectionniste. Elle est très forte aux jambes et en général n’a pas peur même après des chutes. Par contre elle n’aime pas trop communiquer et elle est impatiente.
Audrey est à l’inverse extrovertie et ouverte à tout le monde. Elle est gracieuse et souple et elle communique beaucoup. Je trouve impressionnant quand elle m’explique tous les détails techniques de ses mouvements de gym. Audrey est soit à fond et de fois c’est fatiguant pour toute la famille, soit elle se braque et il n’y a rien à faire. Elle a encore un peu de mal à gérer ses émotions parfois.
Quant à leurs similitudes, elles ont plus au moins les mêmes goûts, aiment les mêmes musiques et ont les mêmes centres d’intérêt. Elles me disent souvent qu’elles ont les mêmes délires et qu’elles se comprennent sans se parler.  Enfin, leurs forces sont qu’elles sont toutes les deux très travailleuses et elle se donnent à fond. Elles sont persévérantes.

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

 

Envie de soutenir Emma etAudrey Cozzi pour leur permettre d’atteindre leur rêve olympique ? Une cagnotte a été lancée afin de leur donner un petit coup de pouce financier : cliquez ici

 

En vidéo : Audrey Cozzi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom