Les mardis de l’été : L’interview croisée de Cypriane Pilloy et Sophie Barbelet

S’épauler, se soutenir, se conseiller, regarder dans la même direction, suivre des objectifs communs… Au fil de leur carrière, les gymnastes, qui quittent leur famille très tôt pour entrer dans le cercle fermé du haut-niveau, créent alors des liens très forts avec certaines gymnastes qu’elles croisent tout au long de leur parcours, devenant même parfois de véritables liens fraternels, se considérant alors comme des soeurs ou des frères de coeur. Des repères qui leur permettent d’avancer et de trouver du réconfort. Dans le cadre des mardis de l’été, ce sont deux copines du Pôle de Meaux, Cypriane Pilloy et Sophie Barbelet, qui se confient sur leur relation.

Gym and News : Quand et comment vous êtes-vous rencontrées ? 
Cypriane Pilloy : On s’est rencontré à mon entrée en Pôle. J’avais également déjà un peu Sophie pendant des stages.
Sophie Barbelet : Nous nous sommes rencontrées en 2017 lorsque Cypriane est rentrée au Pôle.

Le contact est-il tout de suite passé entre vous ? 
Cypriane : Le contact est tout de suite passé entre nous. Et lors du stage à la Teste, on a appris à mieux se connaître.
Sophie : Oui, nous nous sommes tout de suite très bien entendues.

Comment considérez-vous l’autre et comment expliquez-vous que vous soyez devenues si proches ?
Cypriane : Je considère Sophie comme une confidente et une complice. On est devenue proches parce qu’on se comprend tout de suite.
Sophie : Cypriane est pour moi une super confidente. Nous partageons la même passion et les mêmes délires (Rires).

Comment décririez-vous l’autre ?
Cypriane : Sophie est une fille studieuse, réfléchie, courageuse. Elle est aussi adorable, gentille et travailleuse.
Sophie : Cypriane est drôle et attachante.

Selon vous, quelle est la plus grande qualité de l’autre ? 
Cypriane : La plus grande qualité de Sophie est qu’elle est déterminée.
Sophie : Cypriane est très généreuse.

Son plus gros défaut ? 
Cypriane : Parfois elle se montre impatiente lorsqu’un élément ne passe pas tout de suite.
Sophie : Elle pose beaucoup de questions quand elle est stressée !

Est-ce important d’avoir une relation de soeur avec une partenaire d’entraînement ? Qu’est-ce que cela apporte ? 
Cypriane : C’est important d’avoir une relation de soeur car parfois les entraînements, l’éloignement avec notre famille sont difficiles à vivre. Pouvoir s’appuyer sur quelqu’un peut être vraiment bénéfique. On peut parler de tout et extérioriser ce qu’on ressent.
Sophie : Oui c’est très important car cela nous apporte soutien et réconfort.

Comment décririez-vous la gym de l’autre ? 
Cypriane : C’est une gym douce, grâcieuse et harmonieuse, avec juste ce qu’il faut de pep’s.
Sophie : La gym de Cypriane est dynamique et précise.

Quel regard portez-vous sur le parcours de l’autre ? 
Cypriane : Je trouve que Sophie a un parcours superbe, une magnifique progression et qu’elle a encore beaucoup à montrer.
Sophie : Je suis admirative de sa belle progression depuis son entrée au pôle.

Quel conseil donneriez-vous à l’autre ? 
Cypriane : Poursuis sur ta lancée. Ne renonce jamais à ton rêve. Je crois en toi.
Sophie : Reste comme tu es et ne lâche rien ! Je serai toujours là pour toi si tu en as besoin.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom