Léa Lefebvre : « Je rêve de toujours plus »

[LES INTERVIEW DE MARY-LOU] Après deux saisons à Dunkerque, Léa Lefebvre (13 ans) va faire ses bagages pour rejoindre le club d’Avoine-Beaumont à la rentrée prochaine. Une nouvelle aventure pour cette jeune gymnaste passionnée qui rêve de compétitions internationale. Partons à sa découverte dans le cadre des interview de Mary-Lou destinées à présenter les gymnastes de la nouvelle génération.

Gym and News : Léa, peux-tu te présenter ?
Léa Lefebvre : Je m’appelle Léa, j’ai 13 ans. Je fais de la gym depuis 8 ans. J’habite dans le nord, entre Lille et Dunkerque, et je rêve de toujours plus !

Peux-tu te décrire en trois mots ?
Généreuse, drôle et persévérante

Un défaut et une qualité ?
Défaut : Je suis très têtue
Qualité : Je reste positive !

Un défaut inavouable ?
Cela m’arrive parfois d’être boudeuse…ahaha

Pourquoi as-tu fait de la gym ?
Je suis partie voir ma sœur à l’entraînement de gym et j’ai demandé à ma mère d’en faire. Cela m’a tout de suite plu.

Dans quel club as-tu débuté la gym ? Et à quel âge ?
J’ai débuté la gym à Estaires à l’âge de 5 ans.

Qu’est-ce que tu aimes dans la gymnastique ?
J’aime beaucoup les sensations que cela procure et les compétitions.

Ton meilleur souvenir ?
Mon meilleur souvenir est lors de mon premier championnat de France Elite à Ponts-de-Cé où je suis arrivée à la 3ème place.

Qu’est-ce que tu aimes le moins faire à l’entraînement ?
J’aime moins faire Shapo en barres et facial en poutre.

Que fais-tu lorsqu’un entraînement est difficile ?
Je me remotive pour éviter les blessures et garder le moral.

Ton agrès préféré ?
Celui que j’aime le plus est la poutre.

Celui que tu aimes le moins ?
Les barres.

Quel(s) élément(s) te fait peur ?
Je n’ai pas vraiment de peur mais une appréhension aux barres.

L’élément que tu as mis le plus de temps à réussir ?
L’élément que j’ai mis le plus de temps à apprendre est le direct.

Ton élément rêvé à chaque agrès ?
Sol : full full
Poutre : rondade vrille
Barres : jeager et katchef
Saut : lune salto carpé vrille

Quelle compétition as-tu le plus aimé faire ?
J’aime beaucoup faire les championnats de France Elite. Pour l’instant, je les fais tous les ans.

Quand tu arrives sur le plateau de compétition, dans quel état d’esprit es-tu ?
Je suis dans ma bulle et très concentrée

Comment gères-tu ton stress ?
Je suis une fille qui ne stresse pas beaucoup et c’est vraiment un point positif.

Pourquoi avoir décidé de quitter Dunkerque ?
Je quitte Dunkerque pour pouvoir faire des compétitions internationales et viser toujours plus haut.

Pourquoi avoir choisi de continuer à Avoine ?
Je trouve que le club d’Avoine est un club qui forme des gymnastes de très haut niveau, c’est ce qui me fait rêver !

Partir de ton club, ce n’est pas trop difficile ?
Non, le changement ne me fait pas peur. Je ferais tout pour y arriver et donner le meilleur de moi-même.

Tes objectifs à court et à long terme ?
Mon projet à court terme est de préparer et réussir la revue d’effectif et mon projet à long terme est de rester le plus longtemps possible à Avoine pour pouvoir rester en Elite et faire de plus grandes compétitions.

Propos recueillis par Mary-Lou


L’interview des parents

Comment est Léa dans la vie de tous les jours ?
Léa est une enfant agréable et active, elle s’intéresse à beaucoup de choses. Elle est proche de nous, de son frère et sa sœur plus âgés. Elle a un fort caractère depuis toute petite, cela lui permet de prendre des décisions dans sa vie, que ce soit en famille, à l’école ou à la gym. Ses copines la voient comme une fille généreuse et avec du tempérament.

Quelle place prend la gym dans la vie de Léa ?
Léa fait de la gym depuis toute petite. D’ailleurs, le salon se transformait souvent en salle de gym avec comme entraîneur sa grande sœur Chloé. Elle n’a jamais arrêté. La gym prend donc une place très importante pour elle. Avec le confinement, Léa a su s’adapter avec les moyens disponibles pour continuer la gym à la maison.

Que pensez-vous du choix de Léa ?
Nous avons toujours accompagné nos enfants dans leur choix sportif. C’est important de les soutenir mais aussi de s’assurer qu’ils prennent les bonnes décisions. L’équilibre santé-sport-études est l’une de nos priorités. Léa a rejoint le club de Dunkerque il y a deux ans pour rester en Elite et pouvoir évoluer en nationale. Désormais, elle souhaite encore plus et avoir un projet à long terme qui lui permettra d’évoluer à l’Internationale. Nous trouvons ce choix intelligent et nécessaire.

Cette décision a-t-elle été mûrement réfléchie ? 
Lors de la dernière revue d’effectifs, Léa devait gagner sa place pour les Elites avec quelques filles de pôles. Nous savons que les filles hors pôles doivent travailler encore plus. Quand Léa nous annoncé au début du confinement qu’elle souhaitait rejoindre le club d’Avoine, nous n’avons pas été surpris par son choix. Depuis plus d’un an, Léa y pensait mais sans se décider. Maintenant, elle est prête !

Comment allez-vous faire pour accompagner votre fille dans ce projet ?
Nous avons contacté le club d’Avoine fin mars et, avec le confinement, nous avons géré à distance son transfert. On nous a proposé une famille d’accueil. Depuis deux ans, Léa connaît ce mode de vie à Dunkerque et cela lui convient très bien. Le club d’Avoine se situe à plus de 500 km de notre domicile mais Léa est autonome et mâture, cela sera plus facile pour ce nouveau changement. Elle rentrera tous les 15 jours pour éviter la fatigue et pouvoir profiter des entraînements le dimanche. Les coûts sont bien sûr plus importants, c’est pourquoi nous mettons en place une cagnotte.


L’interview de la coach Geneviève Vyncke :

Comment est Léa en tant que gymnaste ?
Léa est une gym qui veut accéder à un niveau gymnique international. Elle est motivée et capable de s’entraîner dur si le duo entraîneur /entraîné fonctionne bien. Si le coach croit en elle, elle est capable de se surpasser et de réaliser de belles prestations.

Comment est-elle en tant que personne ?
En tant que personne c’est une belle jeune fille agréable, respectueuse, gentille avec ses copines, ne cherche pas les histoires. Bonne élève, elle vit sa passion de la gym sans faire de vagues. Elle se donne des objectifs et fait le maximum pour les atteindre.

Quels sont ses points forts ?
Léa a de bonnes jambes, comprends vite et sait rapidement modifier ses fautes techniques. Elle ne perd pas ses moyens en compétition, elle est capable d’utiliser un stress positif. Travailleuse et autonome. Rarement eu une gym avec ce type de qualité en plus de 47 ans de carrière. Son agrès fort est la poutre

Quels sont ses points faibles ?
Impatiente de réussir les nouveautés et n’aime pas rater. Manque de souplesse. Doit travailler sa ligne de jambes. Se faire confiance pour progresser aux barres.

Comment avez-vous réagi lorsque Léa a décidé de continuer au club d’Avoine ?
Léa a été très déçue de ne pas avoir été retenue pour entrer au pôle de Meaux lors du test Eval il y a 2 ans. Elle a quitté son Club d’Estaires pour entrer en section sportive à Dunkerque. Elle a énormément progressé et pris en maturité. Elle veut se donner des moyens supplémentaires de progressions. La structure d’Avoine avec Marc et Gina qui n’ont plus à prouver leurs qualités ni leurs résultats est l’endroit idéal pour Léa au vu de sa soif de réussite et de ses objectifs. Je serai sa principale supporter et je continuerai à la soutenir et suivre sa progression. Personnellement après 48 ans d’investissement gymnique je vais prendre ma retraite et c’est donc tout naturellement que je passe la main à Gina et Marc.

Elle vous en a déjà parlé auparavant ?
Non c’est moi qui lui ai demandé de réfléchir sur cette éventualité en septembre 2019. Finalement après 2 mois de réflexion elle a décliné puis s’est ravisée lors du confinement. Léa a pris en maturité elle est prête pour une nouvelle aventure à Avoine. Je lui souhaite la plus belle et plus grande réussite possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom