La gymnastique, l’ombre avant la lumière : un film documentaire exceptionnel

Le pôle France d’Antibes sera mis à l’honneur dans un film documentaire exclusif diffusé à partir du dimanche 22 décembre, à 10h, sur la chaîne You Tube de Kvenzo Production.

Ils s’entraînent des heures et des heures quotidiennement. Leurs mains souffrent et saignent même, parfois. Leur corps et leurs organismes sont mis à rude épreuve mais ils ont tous une même passion : la gymnastique. Derrière ce qu’on peut voir en compétition se cachent des heures d’entraînement, des doutes, des déceptions, des souffrances mais aussi des joies, du dépassement de soi, de la satisfaction, des moments de vie et de partage. Des heures d’entraînement effectuées dans l’ombre avant d’entrer dans la lumière…

Afin d’immortaliser tous ces moments et de mieux comprendre le quotidien des gymnastes de haut-niveau et de la nouvelle génération, Kévin Provenzani, ancien gymnaste et ex pensionnaire du Pôle d’Antibes aujourd’hui âgé de 34 ans, a posé ses caméras au pôle antibois. Durant 6 jours, de 7h30 à 19h, il a ainsi tourné une multitude d’images exclusives débouchant sur la réalisation d’un film documentaire d’1h12, baptisé « La gymnastique, l’ombre avant la lumière« . Un documentaire réalisé avec le coeur par l’ancien gymnaste qui, après une blessure au pied, avait arrêté le sport études, pour quelques années plus tard découvrir l’apnée. Un sport qu’il a pratiqué pendant 10 ans, décrochant deux titres de vice-champion du monde dans la discipline du 16X50m tout en suivant une formation d’ostéopathie. Un parcours atypique au cours duquel il se familiarise également avec le monde de la production et de la réalisation.

« La réalisation du reportage a été une expérience extraordinaire, très longue, nécessitant beaucoup de travail et demandant énormément de temps. Plus de 400 h de travail je pense » , explique Kévin Provenzani, le réalisateur. Et d’ajouter : « J’ai pu financer en petite partie le documentaire grâce au financement participatif. Ce que j’espère maintenant c’est que le documentaire plaise à tout le monde, qu’il donne envie aux jeunes du pôle et des autres pôles à continuer de s’entraîner dur. Garder la motivation. Que tous les gymnastes de France soient encore plus motivées pour s’entraîner et aimer ce sport. »

Si ce documentaire a été réalisé avec passion, celui-ci a également demandé beaucoup de sacrifices avec beaucoup de temps consacré au montage, en parallèle de son activité d’ostéopathe. « J’espère pouvoir recevoir un peu de soutien de la fédération et de tous ceux qui auront aimé le documentaire pour m’encourager à réaliser la partie 2 en faisant, pourquoi pas, un petit don sur la cagnotte toujours active. D’ailleurs, je tiens à remercier sincèrement tous les participants au financement participatif, qui ont ainsi soutenu le projet de documentaire. »

Un documentaire exceptionnel et exclusif à découvrir dès ce dimanche 22 décembre, à 10h, sur la chaîne You Tube de Kvenzo Production. Et qui devrait déboucher sur un deuxième film dont on vous parlera très prochainement…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom