Killian Mermet : « Depuis que je suis passé senior, je suis un peu sorti des radars ! »

Il entame sa quatrième saison à l’INSEP. Sa deuxième en tant que senior. Sociétaire du club de Clamart, Killian Mermet (19 ans), champion de France junior au général en 2014, a connu une première année avec les seniors un peu compliquée. Aujourd’hui, il compte bien profiter de cette année post-olympique pour faire ses preuves sur quelques rendez-vous internationaux et montrer tout son talent. Interview découverte.

Gym and News : Peux-tu revenir sur ton parcours jusqu’à ton entrée à l’INSEP ? 
Killian Mermet : J’ai commencé la gym à l’âge de 5 ans au club d’Aulnay-sous-Bois. J’y suis resté jusqu’à mes 8 ans et après j’ai déménagé à Nantes donc j’ai continué là-bas. A 12 ans, je suis entré au Pôle Espoir de Nantes, à 15 ans, je suis parti à Lyon avant d’intégrer l’INSEP un an plus tard. J’étais dans les petits papiers des coachs donc on m’a proposé d’y entrer lorsqu’une section s’est ouverte pour les juniors masculins. Là, j’entame ma quatrième année à l’INSEP.

Quelles sont tes qualités gymniques ? 
Je suis quelqu’un de très explosif, puissant, dynamique et comme je suis grand, j’ai une belle gym. Je suis également très perfectionniste ce qui fait que je suis rarement content de moi donc je répète beaucoup mes mouvements.

killian-mermet-2

Quels sont tes agrès forts ? 
Je suis un généraliste avec trois agrès forts. Il y a les barres parallèles et comme je suis quelqu’un d’assez explosif, le sol et le saut me correspondent bien.

Des agrès faibles ? 
Les anneaux et les arçons.

Sur quoi dois-tu travailler pour monter en puissance ? 
Si je veux aller loin, il faut que j’améliore ma stabilité en compétition. Ma première année en senior a été une grosse contre-performance.

Quels sont tes objectifs à court terme ?
Ma première année chez les seniors n’a vraiment pas été terrible donc il faut que je me rattrape. J’avais augmenté tous mes contenus mais ça a eu du mal à passer en compète. J’ai beaucoup chuté ! Du coup, depuis que je ne suis plus chez les juniors, je suis un peu sorti des radars… Donc là, pour ma deuxième année chez les seniors, je veux montrer que je peux avoir ma place au sein du collectif France. Je vais essayer de profiter de cette année post-olympique pour montrer ce que je sais faire sur les petites compétitions internationales. Et, il y a les revues d’effectifs qui approchent. J’ai diminué un peu mes complets pour assurer car l’année dernière j’ai trop souvent chuté ! Faut pas que ça recommence comme ça. Il y a des minima à réaliser par catégorie d’âges, mais ça devrait aller pour moi. Si tout passe comme je le souhaite, je devrai atteindre les 84/85 points. Et pour ma catégorie d’âge, il faut que j’atteigne la barre des 80 points.

Killian

 

Comment se passent tes entraînements à l’INSEP ? 
Tout se passe très bien. On est séparés en deux groupes. Moi je suis dans le groupe qui est entraîné par Thomas Bouhail. Au début, c’était impressionnant de l’avoir en tant que coach mais maintenant nous sommes aussi devenus des amis. Il ressent la gym donc il donne des conseils encore plus techniques. Il a une approche de la compétition différente des autres entraîneurs. Je ne retire que du positif et c’est très bénéfique pour moi d’être entraîné par lui. Il y a une très bonne osmose entre nous.

Quels souvenirs retiens-tu de ces dernières années ? 
J’en ai quelques-uns. Il y a notre troisième place aux championnats d’Europe junior, en 2014 ; mon titre de champion de France partagé avec Zachari, mon pote, en 2014 chez les juniors toujours. Et puis il y a la première fois où j’ai été appelé en équipe de France junior, en 2013. J’espère en avoir encore plein d’autres mais avec les seniors cette fois-ci.

Penses-tu pouvoir gagner ta place pour les prochains championnats d’Europe ? 
J’aimerais bien. Je bosse pour ça ! Je suis un spécialiste avec trois agrès fort dont le sol donc je peux apporter une note qui manque sur cet agrès. C’est à moi de faire le taffe pour gagner ma place.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

2 Commentaires

  1. Bravo pour ce super reportage ! Ça fait plaisir et du bien de voir qu’on pense à lui. Gamba Killian pour la suite. Ta plus fervente de tes supportrices.

Répondre à Colombe Annuler la réponse

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom