Jeux Olympiques de Rio : Pinheiro-Rodrigues termine septième aux anneaux, Petrounias en or

Le grec Eleftherios Petrounias a décroché le titre olympique aux anneaux, ce lundi à Rio. Il a battu le tenant du titre, le brésilien Arthur Zanetti. Le français Danny Pinheiro-Rodrigues termine à la septième place.

Repêché à la suite de l’exclusion du Néerlandais Yuri Van Gelder pour avoir passer une soirée trop alcoolisée à la suite des qualifications, le français Danny Pinheiro-Rodrigues a terminé septième de la finale anneaux (15.233) marquée par l’absence de Samir Aït Saïd, victime d’une double fracture tibia/péroné au saut de cheval lors du premier jour des qualifications.

Dans une finale très relevée, le titre olympique revient au grec Eleftherios Petrounias, auteur d’un mouvement parfait, avec une sortie pilée (16.000). L’argent revient au champion olympique en titre, Arthur Zanetti (15.766). Le russe Denys Ablyazin complète le podium (15.700).

En zone mixte et au micro de France Télévision, Danny Pinheiro-Rodrigues, dont la finale a été commentée par Samir Aït Saïd, a livré ses impressions : « Le podium était compliqué. C’était déjà une chance d’être entré en finale, j’ai pris beaucoup de plaisir. Je suis vraiment content de tout ce que j’ai pu accomplir tout au long de ma carrière, c’est une grande fierté pour moi. J’ai eu un peu de stress au moment de démarrer mon mouvement mais j’ai donné mon maximum. La note ne sort pas trop, j’aurais pu gagner quelques dixièmes sur la sortie mais avec les si on refait le monde. »

Quant à la victoire du grec Petrounias, le sociétaire de La Sottevillaise n’a pas hésité à saluer son passage. « Petrounias, c’est impressionnant. Il mérite ce titre. Il fait un super mouvement, on sent la force physique qui est vraiment là. Félicitation à lui. »

Enfin, Danny Pinheiro-Rodrigues qui avait déjà participé à la finale aux anneaux aux Jeux de Pékin, en 2008, a souhaité laisser un petit message à Samir Aït Saïd : « J’ai eu une petite pensée pour Samir car c’est lui qui avait sa place en finale, pas moi à la base. Il aurait pu titiller les gars du podium et aurait pu bien faire briller la France. Mais c’est la dure loi du sport. J’ai donc eu une pensée pour lui quand je faisais cette finale. »

De son côté, Samir Aït Saïd, présent sur France 2 pour commenter cette finale anneaux aux côtés de Marie-Christelle Maury et Thomas Bouhail, a également laissé un message touchant à son ami de l’équipe de France : « Tu as bien représenté la France, tu m’as bien représenté, merci mon pote. Je suis fier de toi . »

Classement détaillé :

classement finale anneaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom