Jeux Européens (Minsk 2019) : Lorette Charpy décroche l’argent au concours général

Troisième à l’issue des qualifications, Lorette Charpy était l’un des espoirs de médailles en finale du concours général des Jeux Européens qui se tiennent du 27 au 30 juin à Minsk, en Biélorussie. Au terme d’une compétition particulièrement solide, la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne s’empare de l’argent après avoir été au coude à coude avec la russe Angelina Melnikova tout au long de la finale, laissant filer l’or sur le dernier agrès pour moins de 4 dixièmes. Aline Friess, toute jeune senior, termine quant à elle à une magnifique quatrième place. Une finale du concours général très prometteuse à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo. Du côté des masculins, Loris Frasca atteint le Top 8 et se classe à une très belle huitième place.

Plus rien ne semble arrêter Lorette Charpy… À tout juste 17 ans, la Stéphanoise ne cesse de monter en puissance et de confirmer tout son talent avec cette fraîcheur et cette spontanéité qui la caractérise tant. À Minsk, en finale du concours général des Jeux Européens, la plus jeune des soeurs Charpy avait alors la possibilité de compléter sa collection de médailles qui s’enrichit au fil des mois depuis quelques temps maintenant. Et c’est avec une belle maîtrise, sans trembler, qu’elle est allée chercher l’argent lors de ces Jeux Européens qui resteront l’une de ses compétitions référence.

Après des barres parfaitement réalisées (13.866), la Française s’emparait de la 2eme place provisoire du classement. Une entrée en matière réussie avant son passage en poutre qui lui permettait d’engranger une bonne dose de confiance. Avant de s’élancer à la poutre, c’était la russe Angelina Melnikova, alors en tête du classement, qui ouvrait le bal sur cet agrès d’équilibre où l’erreur peut vite arriver… La multiple médaillée internationale présenta alors une poutre moyenne marquée par une chute en début d’enchaînement, sur sa série accro. Une erreur qui lui fit perdre de précieux points. Lorette avait alors la possibilité de grappiller une place au classement en cas de poutre réussie. Dernière à s’élancer à cet agrès, la Française ne se laissa pas dominer par la pression et réalisa une poutre parfaite (13.700) la propulsant ainsi à la première place provisoire du classement, devançant Melnikova de 5 dixièmes.

Le sol, l’un des agrès fort de la Russe, pouvait cependant tout changer. Mais Lorette, sur sa nouvelle chorégraphie James Bond qui lui va à merveille et qui lui permet d’exprimer toute sa grâce, fit le travail, allant jusqu’à chercher quelques diagonales pilées, conservant ainsi sa 1ère place provisoire au classement. L’or était encore un peu plus à portée de main de la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne, puisque 4 dixièmes la séparaient encore de Melnikova.

Le dernier agrès, le saut, allait livrer son verdict. Qui de la Française ou de la Russe allait s’imposer dans cette finale du concours général ? Avec 14.266, Angelina Melnikova s’empara finalement définitivement de la première place (54.498 points), reléguant ainsi Lorette Charpy à la 2eme place du classement (54.166 points). Malgré une légère déception qu’on a pu lire le temps de quelques secondes sur le visage de la Française au moment où elle découvrit le tableau d’affichage, la Stéphanoise, qui retrouva très rapidement son joli sourire, peut se féliciter pour sa magnifique finale et cette deuxième place pleine d’espoir pour l’avenir. L’Ukrainienne Diana Varinska complète le podium (52.766 points).

Photo France Olympique

Également présente sur cette finale du concours général, la jeune Aline Friess, qui faisait ses premiers pas en senior, termine à une magnifique, très prometteuse et inespérée 4ème place. Douzième après deux agrès (la poutre et le sol), la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne a fait un énorme bond au classement après le saut en grimpant à la 3ème place  du classement grâce à une magnifique lune salto avant vrille et demi (14.800 points). Aux barres, son dernière agrès, la sociétaire du club d’Obernai obtient la note de 12.900 et manque le podium pour moins d’un dixième de points ! Un plongeon dans le grand bain parfaitement réussi pour la jeune Stéphanoise qui n’en est qu’à ses débuts et qui peut rêver grand.

Côté masculin, Loris Frasca était le seul tricolore qualifié sur cette finale du concours général. Le pensionnaire du Pôle d’Antibes qui tentera d’aller chercher la médaille ce dimanche en finale saut atteint le Top 8 européen, terminant à une très honorable huitième place (81.365 points) grâce à une compétition solide et maîtrisée, et confirmant ainsi une nouvelle fois son statut de leader au sein du collectif France senior. L’or revient au russe David Belyavskiy (85.465 points). L’Ukrainien Oleg Verniaiev (84.632 points) et le russe Vladislav Poliashov (84.464 points) complètent le podium.

  • Les notes des Français : 
    Lorette Charpy : 13.866 (barres) – 13.700 (poutre) – 13.100 (sol) – 13.500 (saut)
  • Aline Friess : 12.033 (poutre) – 12.966 (sol) – 14.800 (saut) – 12.900 (barres)
  • Loris Frasca : 13.233 (anneaux) – 14.200 (saut) – 13.200 (barres parallèles) – 12.866 (barre fixe) – 14.233 (sol) – 13.633 (arçons)

Le classement GAF :

 

Le classement GAM : 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom