Jeux de Rio : Les Japonais sont champions olympiques par équipes

0
976

Au bout du suspens, l’équipe masculine du Japon a remporté le concours par équipes ce lundi soir, à Rio. Ils ont devancé les Russes et les Chinois. Les Britanniques, médaillés de bronze en 2012, terminent au pied du podium.

Ils attendaient ce titre, ils l’ont eu ! Médaillés d’argent lors des Jeux de Londres, en 2012, les Japonais ont cette fois-ci décroché l’or ce lundi soir, à Rio, lors du concours par équipes. Pourtant, tout était loin d’être gagné puisque les Japonais ont pris la tête du classement lors de l’avant-dernière rotation. Jusqu’alors c’étaient les Russes qui caracolaient en tête, sans être spécialement inquiétés. Ils repartent finalement avec l’argent à cause d’une rotation à la fixe assez faible. Tout près du titre olympique, ils ont fondu en larmes au moment du résultat.

Japon

Dans un format en 3 pour 3 (trois gyms qui passent pour trois gyms qui comptent, NDLR) la moindre erreur coûtait très chère ! Les Britanniques en ont par exemple fait les frais avec notamment la chute de Louis Smith aux arçons. Troisièmes en 2012, ils terminent cette fois-ci au pied du podium. Champions olympiques en titre, les Chinois ont couru après le podium lors des quatre premières rotations mais ont finalement grappillé de précieux points au classement sur leurs deux derniers agrès décrochant ainsi le bronze et coiffant les Britanniques au poteau.

Du côté des Américains, la fixe leur aura été fatale avec une chute de Danell Leyva, le spécialiste américain sur cet agrès. Ils terminent cinquième. Le Brésil, les Allemands et l’Ukraine ferment la marche.

Les Russes
Jusqu’à la dernière minute, les Russes ont cru au titre.

A noter la stratégie surprenante des Ukrainiens qui ont décidé d’aligner leur star, Oleg Verniaiev, concurrent potentiel pour le titre olympique au général en individuel, que sur deux agrès (arçons et parallèles). Associé à cela la blessure de Maksym Semiankiv, les Ukrainiens n’ont présenté que deux gyms sur trois agrès, ce qui explique leur faible total de points.

Oleg Verniaiev a d’ailleurs présenté ses excuses sur les réseaux sociaux ainsi qu’une explication par rapport à ce qu’il s’est réellement passé. Un message posté et traduit par les administratrices de la page Facebook, La gymnastique dans le monde entier.

Le classement détaillé :

classement final par équipe UEG


pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom