Iness Ben Rhouma arrête le haut-niveau

2
641

Elle l’a annoncé officiellement ce vendredi 7 juillet sur son compte Instagram. Iness Ben Rhouma, pensionnaire du Pôle de Marseille et membre de l’équipe de France junior, met un terme à sa carrière.

Elle fêtait sa première sélection en équipe de France junior en novembre dernier à l’occasion du Massilia. En tant que junior, elle s’était même invitée en finale sol et avait marqué les esprits. Pétillante, souriante, dynamique, Iness Ben Rhouma a incontestablement été l’un de mes coups de coeur de la gymnastique française. Disponible, douce, agréable et talentueuse, elle fait partie de ces sportifs qui ne laissent pas indifférents. Humainement parlant. Aujourd’hui, c’est avec une certaine tristesse que j’apprends son retrait du haut-niveau. Mais après avoir discuté avec elle, je me suis rendue compte que sa décision était réfléchie, acceptée et qu’une multitude de facteurs entraient en jeu. Pas uniquement le facteur blessure qui peut contraindre à se retirer. Sans avoir d’autres choix. Laissant derrière soi une certaine amertume.

Opérée du coude courant juin, la pensionnaire du Pôle de Marseille qui entrera en Première ES à la rentrée a donc annoncé ce vendredi sur son compte Instagram qu’elle mettait un terme à sa carrière. « J’ai pris cette décision pour plusieurs raisons, m’a-t-elle confiée. Mais la blessure n’est qu’une petite partie en fait. Même si j’aime toujours autant la gym et que ça reste ma passion, je ne  me sentais plus vraiment épanouie. Et puis j’avais besoin de voir autres chose, et les sacrifices qui étaient demandés commençaient à être pesants. Cela a été très dur de me dire que j’avais plus envie de cette vie là mais j’ai réussi à prendre une décision qui je pense sera la bonne. »

Iness 5

De ses années de gym, Iness en garde plein de souvenirs. Des doux et aussi des plus douloureux. Mais tout cela fait partie de sa carrière et elle ne regrette rien. « Je retiens de supers moments, des moments plus difficiles, du soutien entre les filles, des voyages, des rigolades, des pleurs, de la fierté et de la passion », livre-t-elle avant d’ajouter : « Mes meilleurs souvenirs resteront quasiment tous les souvenirs de vestiaires, les voyages, La Réunion, le Canada et tous les Massilia, en particulier le dernier. »

Si Iness arrête le haut-niveau, elle compte bien néanmoins toujours garder un pied dans la gym. Mais plus de la même manière et plus avec autant de sacrifices. Et dès que son coude le lui permettra, elle reprendra l’entraînement au sein d’un club à Marseille.

Bonne continuation à elle et plein de bonnes choses pour ce nouveau départ…

Charlotte Laroche

2 Commentaires

  1. La gymnastique est un sport qui peut laisser beaucoup de traces sur le corps. Voir ces jeunes filles arrêter si jeunes après avoir fait tant de sacrifices fait de la peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom