Histoire de confinement avec les soeurs Yeva et Dasha Shlapak

[HISTOIRE DE CONFINEMENT – ÉPISODE 9] Qui n’a jamais été touché par la solidarité des soeurs Shlapak qui ne cessent de se soutenir en compétition ?  Dasha et Yeva, très souvent sur les podiums lors des championnats de France élites de gymnastique rythmique, s’entraînent au pôle de Calais et sont licenciées au club de GRS PARIS CENTRE. De retour au domicile en cette période de confinement, elles nous ouvrent les portes de leur maison pour nous dévoiler leur nouveau quotidien.

Gym and News : Comment avez-vous revu votre emploi du temps durant le confinement ? À quoi ressemble vos journées désormais ?
Yeva : Je me lève à 7h50 du matin. J’ai un cours de danse classique avec notre professeur de danse 2 fois dans la semaine de 8h30 à 10h. Ensuite, je m’entraîne jusqu’à 13h. Après le déjeuner, je fais mes devoirs en période de cours et je reprends la GR vers 15h30 et je termine environ à 18h30. Notre temps d’entraînement peut varier selon le programme donné par nos entraîneurs. Ensuite, je mange, et je fais encore mes devoirs si je ne les ai pas terminés. Sinon je fais des activités qui me plaisent, de la danse, des « tiktok », du dessin, je regarde des séries, des films,  où je joue avec Dasha.  Je prends ma douche, puis je me couche vers 22h.

Dasha : Je me lève à 8h et je commence par la danse classique à 8h30. Ensuite, je m’entraîne jusqu’à environ 13h. Après je mange, je fais mes devoirs en période de cours et reprends la GR vers 15h et je termine environ à 18h. Ensuite je mange, je travaille un peu mes cours puis j’appelle mes copines et je fais des activités qui me plaisent comme du piano, ou je lis aussi. Je me couche aussi vers 22h.

Avez-vous reçu des consignes ou des programmes de la part de vos entraîneurs pour vos entraînements à domicile ?
Dasha : Oui on reçoit un programme chaque jour.

Yeva : Même le dimanche !

Avez-vous des entraînements à réaliser quotidiennement ? Ressentez-vous des difficultés du fait de vous entraîner à distance ?
Yeva : Nous avons des entraînements chaque jour. Il n’y a pas vraiment de difficultés, on peut faire tout ce qu’on fait à la salle d’entraînement, à part les sauts .

Dasha : On peut quasiment tout faire à part les grands sauts et les grands lancers avec un engin. Nous avons la chance d’avoir un jardin comme ça on peut faire des choses qu’on ne pourrait pas faire à l’intérieur.

Est-ce plus facile de garder un rythme gymnique quand l’on a sa soeur qui pratique le même sport ?
Yeva : Oui, vraiment, car on peut s’entraider et s’aider. On remplace notre entraîneur pour les corrections et puis c’est plus amusant de travailler à deux que toute seule. Mais cela varie, parfois on s’entraîne séparément. J’ai plus de mal à me lever le matin que Dasha. J’aime bien dormir (rires).

Dasha : Cela dépend de nos horaires, mais on essaie de s’entraîner ensemble. Mais parfois, ma sœur dort où elle a plus de devoirs que moi.

À quoi ressemblent vos entraînements à la maison ?
Dasha : Le matin, on commence par de la danse classique ou par un échauffement au sol. Ensuite, nous faisons des étirements et des battements à la barre puis au milieu. Après, on réalise des exercices au milieu comme des équilibres, des pirouettes et des sauts. Nous terminons par des manipulations à l’engin. L’après-midi, si le matin c’était un long programme, on fait du yoga avec des exercices pour les épaules, et des étirements. Si le matin, c’était un programme plus court, on fait des sauts à la corde, de la préparation physique, des exercices pour les épaules, et encore du travail à l’engin.

Yeva : Ce programme, on le fait chaque jour sauf le dimanche. Mais le dimanche, on fait 45 minutes à une heure de « cardio ». Soit des sauts à la corde soit de la course à pied. Parfois, c’est chouette, on apprend des danses que notre professeur de hip-hop nous envoie.

À quoi ressemble votre régime alimentaire durant le confinement ?
Yeva : On n’a pas vraiment de régime, mais on doit faire attention à ce qu’on mange afin d’être en pleine forme lors de la reprise après le confinement.

Dasha : Moi, je n’ai pas de régime, mais je fais un tout petit peu attention quand même ! (rires)

Qu’est ce que cette période de confinement vous permet de faire et que vous ne faites pas habituellement ?
Dasha : On fait plus de difficultés corporelles, on en apprend de nouvelles.

Yeva : On peut aussi plus travailler notre souplesse et des petites manipulations à l’engin innovantes.

La dernière série que vous avez regardez pendant ce confinement ?
Yeva : Moi c’est « Stranger Things »!

Dasha : Et moi, « ELITE »!

Appréhendez-vous le retour à la vie normale ?
Dasha : J’ai hâte de retourner au collège et au pôle, car j’aime pas trop être enfermée dans une maison surtout quand tu ne peux pas sortir. J’ai hâte de revoir mes amis et mes entraîneurs. Ça me manque beaucoup la vie normale. J’ai également hâte de revoir mes camarades de classe car on s’entend tous très bien.

Yeva : J’ai hâte de retrouver une vie normale, car mes amis et mes entraîneurs me manquent énormément. Je veux vite retourner au collège et voir mes camarades de classe, car étant donné que je suis en 3ème on ne va pas se revoir l’année prochaine. Et pour l’entraînement, je rêve de retrouver notre salle habituelle car c’est bien plus confortable de s’entraîner là-bas que chez soi.

Que faites-vous en cas d’ennui pendant ce confinement ? 
Yeva : Pour l’instant, je suis très chargée et je ne m’ennuie pas du tout.

Dasha : Je m’ennuie pas du tout parce qu’il y a beaucoup de choses qu’on peut faire chez nous qu’on ne pouvait pas faire avant. En temps normal, il y a beaucoup de choses qu’on ne peut pas faire alors que là, nous avons largement le temps.

Un rêve où un projet qui vous permet de continuer à rêver ?
Yeva et Dasha : Les Jeux Olympiques !!!

Propos recueillis par Océane Michel

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom