Histoire de confinement avec les soeurs Pouvreaux (GR)

Line, l’aînée, s’entraîne au pôle de Strasbourg. Elle est championne de France Avenir 10 ans, vice Championne de France Avenir 11 ans, deuxième lors de la revue d’effectif à Thiais en novembre 2019, et troisième lors du Tournoi International de Bruxelles cette année. Sa cadette, Laly, licenciée comme sa grande soeur au club de « L’Union d’Hoerdt », est déjà Championne de France avenir 10 ans et rêve de suivre les traces de sa soeur en intégrant un pôle à son entrée en classe de sixième. Durant le confinement, les deux soeurs ont de nouveau pu s’entraîner ensemble. Mais faire de la gymnastique rythmique dans la maison à deux s’est parfois avéré compliqué. Les filles sont revenues sur cette période loin du gymnase qui risque de durer encore un petit moment.

Gym and News : Comment avez-vous revu votre emploi du temps durant le confinement ? Quelle est une journée type pour vous maintenant ?
Laly : J’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec ma sœur le matin. L’après-midi, je fais mes devoirs. De 14h30 à 16h00 je m’entraîne à l’engin puis j’ai du temps libre.

Line : Mon emploi du temps est toute la semaine le même. Je commence à 9h par l’entraînement (préparation physique -danse-GR) et je fais ça jusqu’à 12:30 puis je recommence de 14h30 à 16h00. Entre temps, je fais mes devoirs et je révise mes leçons. Le samedi et le dimanche, je m’amuse à préparer des programmes de préparation physique façon ”Line” pour mes parents , ma sœur et moi.

Avez-vous des entraînements à réaliser quotidiennement ? Ressentez-vous des difficultés à vous entraîner à distance ?
Line : Oui, je fais des visioconférences avec mes coachs, elles ont toujours de nouvelles idées pour nos exercices. Le manque de place est l’une des difficultés que j’ai rencontrée durant le confinement, surtout pour les sauts.

Laly : Mes entraînements sont en visioconférence avec les coachs et j’ai des exercices à faire les après-midis comme travailler des maîtrises aux engins. Le fait de m’entraîner avec ma sœur prend beaucoup de place car nous sommes deux. C’est une des difficultés rencontrée pendant le confinement.

Comment arrivez-vous à rester motivées ? 
Line : Je garde mes objectifs en tête et le fait d’y penser me motive .

Laly : Je me motive en voyant les progrès en souplesse et en technique à l’engin.

Comment avez-vous vécu l’annonce de l’arrêt de la saison ?
Line : Je l’ai mal vécue car je me suis entraînée toute l’année pour les compétitions de cette fin de saison. De plus, ma sœur et moi étions engagées avec l’Equipe Nationale de notre club (Union Hoerdt).

Laly : J’ai été très déçue que la saison se termine comme ça parce que j’avais encore mon championnat de France avenir en avril.

À quoi ressemble votre régime alimentaire pendant le confinement ?
Line :
Je mange comme d’habitude, en faisant attention à mon alimentation.

Laly : Je ne fais pas de régime alimentaire, je fais juste attention à ce que je mange aussi.

Qu’est-ce que cette période de confinement vous permet de faire et vous n’avez pas le temps de faire habituellement ?
Line :
Cette période de confinement ne me permet pas de faire beaucoup plus que d’habitude, je jongle entre les cours et la GR, mais ça me permet de me coucher un peu plus tard et de dormir un peu plus longtemps.

Laly : Moi, c’est comme d’habitude la GR et l’école m’occupent la journée mais je peux passer du temps sur mon téléphone et je cuisine un peu avec maman.

Comment vivez-vous les cours à distance ?
Line : Cette période de confinement ne me permet pas de faire beaucoup plus que d’habitude, je jongle entre les cours et la GR , mais ça me permet de me coucher un peu plus tard et de dormir un peu plus longtemps.

Laly : Mes cours à distance se passent bien. Je ne rencontre pas de difficultés.

Un rêve/projet qui vous permet de continuer à rêver tout en étant à la maison ?
Line :
Mon rêve est de représenter la France au plus au niveau en compétition.

Laly : Mon rêve est d’intégrer l’ensemble France, comme Elisabeth Rachid que j’adore regarder.

Appréhendez-vous le retour à la vie normale ?
Laly : J’appréhende un peu mais j’ai hâte de retrouver mes copines.

Line : Je ne l’appréhende pas, je l’attends plutôt avec impatience !!!

Que faites-vous en cas d’ennui ?
Line : L’ennui je ne connais pas , si j’avais du temps libre, je m’amuserais à essayer de nouvelles maîtrises et à prendre contact avec mes amies sur les réseaux sociaux.

Laly : En cas d’ennui je dessine beaucoup je lis un peu et mon téléphone devient vite mon meilleur ami.

Vous êtes assez présentes sur les réseaux sociaux, avec les challenges, sur TikTok, est ce que c’est quelque chose qui vous demande beaucoup de temps ?
Line :
J’aime bien être sur les réseaux sociaux pour me changer les idées et prendre des nouvelles de mes copines. J’y passe environ 1 heure par jour. Les challenges m’ont pris un peu de temps entre ceux du Pôle, ceux de mon club , ceux de @GrPassion et ceux de Cap’Gym.

Laly : J’aime bien être sur les réseaux sociaux surtout  sur Tiktok. Ça occupe mon temps libre de temps en temps. Les challenges sont amusants, j’essaye d’en faire un maximum par jour.

Savez-vous quand vous allez reprendre l’entraînement ? La compétition ?  
Line : D’après les dernières nouvelles, l’entraînement devrait reprendre le 2 juin pour nous au pôle. Pour les compétitions, je ne sais pas encore quels tournois internationaux je vais faire, mais j’espère faire celui de GAND en Belgique.

Laly : Aux dernières nouvelles, je ne reprends malheureusement pas l’entraînement avant août. Ma prochaine compétition sera le championnat départemental en octobre.

Propos recueillis par Océane Michel 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom