Histoire de confinement : ambiance campagne pour Célia Serber

[HISTOIRE DE CONFINEMENT – ÉPISODE 3] À l’arrêt forcé depuis un peu plus de trois semaines, les gymnastes continuent de s’entretenir, depuis chez eux, grâce à des programmes d’entraînement concoctés par leurs entraîneurs.  Comment vivent-ils cette période ? Et comment gèrent-ils leur quotidien ? Pensionnaire de l’INSEP et membre du collectif France senior, Célia Serber nous raconte son confinement depuis la maison familiale.

Gym and News : comment se passe ton confinement ? 
Célia Serber : Le confinement se passe plutôt bien.

À quoi ressemble tes journées ? Quel est ton rythme ? 
Je me lève à 8h si j’ai cours le matin, sinon je me lève vers 8h30. A 8h10, petit-déjeuner, à 8h30, je me prépare pour l’entraînement. Vers 9h30-10h, je commence l’entraînement mais quand j’ai cours, je commence l’entraînement vers 9h. À11h30, l’entraînement est terminé. A 12h30, je mange. À 14h, j’ai cours. De 15h30 à 17h30, je m’entraîne. À 18h, je sors voir mes biquettes ou j’appelle les copines. À 19h30 je mange et à partir de 20h30, on se retrouve tous en famille. Enfin, à 23h à peu près, je vais me coucher.

Comment s’organise la préparation physique ? Avez-vous un programme à suivre ? 
Nous avons des entraînements guidés à faire tous les jours sauf le dimanche avec les filles de l’INSEP, préparés par les entraîneurs. On peut exécuter les exercices en binôme (ce qui est d’ailleurs beaucoup mieux !). Et on a aussi des séances visio d’alignement avec notre kiné, ce qui nous permet de tous nous retrouver.

Es-tu retournée chez toi le temps du confinement ? 
Oui je suis retournée dans ma petite campagne (Rires). L’occasion de me ressourcer.

Qu’est-ce qui te manque le plus de ton quotidien à l’INSEP ? 
La gym et les filles.

Gardes-tu beaucoup contact avec tes partenaires d’entraînement ? 
Oui, on se tient toutes au courant grâce aux entraînements en commun et grâce aux réseaux sociaux aussi, c’est beaucoup plus facile pour garder contact. Et j’essaie aussi de les appeler régulièrement.

Quelle est l’une des premières choses que tu fais au réveil ? 
Je prends mon petit-déjeuner. Rien de plus simple.

L’une des dernières que tu fais avant de te coucher ? 
Je regarde la télé avec ma famille ou une série, ou je lis avec ma petite soeur.

Contente d’avoir retrouvé ta petite soeur ? 
Malgré de nombreuses chamailleries, ça fait du bien de la retrouver. Elle a 8 ans, bientôt 9 ans d’ailleurs.

Quelle est l’une des choses que tu fais le plus pendant cette période de confinement ? 
Je passe beaucoup de temps avec ma famille. J’essaie d’en profiter un maximum.

Tu es plutôt bordélique ou ordonnée ? 
Euh… ordo-bordélique (Rires). Pas toujours bien rangé mais je sais m’y retrouver.

As-tu commencé à suivre une série pendant cette période de confinement ? 
Oui j’ai fini Elite, Dare me et Vampires. Et je pense commencer les nouveaux épisodes de la Casa de papel évidemment.

Que fais-tu lorsque tu t’ennuies ?
Oula, pas le temps de m’ennuyer avec tous ces devoirs (Rires). Ce confinement est l’occasion pour moi de rattraper les absences que j’ai eu depuis le début de l’année donc j’essaie de travailler le plus possible.

As-tu un programme alimentaire à suivre pendant cette période de confinement ? 
Non pas particulièrement mais je sais qu’il faut faire plus attention que d’habitude parce que comme notre corps est moins sollicité, la prise de poids est plus facile.

As-tu du matériel d’entraînement chez toi ? 
Pas vraiment mais j’essaie de me débrouiller avec ce que j’ai. Par exemple, je prends une chaise pour faire des tractions !

Une chanson sur laquelle tu adores chanter, danser, te défouler ? 
Du bon vieux zouk et c’est parti… !

As-tu un petit passe-temps favori en ce moment ? 
Mmmh la danse je crois ! Mais ça, c’est depuis toujours.

Dans quelle tenue es-tu la plus confortable pendant ce confinement ? 
Sweat et bas de jogging ou un legging. Un classique !

Plutôt Netflix ou programme TV ? 
Netflix évidemment.

Plutôt film ou série ? 
Difficile… mais je dirai série.

Qu’est-ce qui est le plus dur pendant cette période de confinement ? 
De ne pas perdre les objectifs autant gymniques que scolaires.

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

A lire ou à relire…

Histoire de confinement, épisode 1 

Histoire de confinement, épisode 2 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom