GAM : Retour sur le premier stage de l’année

Une partie du collectif France masculin était en stage à Antibes du 7 au 10 janvier. Retour sur ce stage de lancement avec Rodolphe Bouché, entraîneur senior au Pôle France d’Antibes.

Avec Rodolphe Bouché, 

Ce stage de quatre jours sur Antibes, placé stratégiquement sur le premier week-end de janvier, afin de ne pas être perturbé par la préparation des deux journées du Top 12 (21 et 28 janvier) avait pour but annoncé, le lancement de la campagne de sélection Olympique 2020. Yann Cucherat, directeur de performance GAM, avait assigné plusieurs objectifs pour ce premier regroupement.

« Le premier objectif était d’établir un premier collectif de départ pour les échéances 2017, mélangeant les Olympiens expérimentés de Rio 2016 avec la génération montante identifiée des jeunes seniors, avides de faire leur entrée dans cette équipe des « A » ! », explique Rodolphe Bouché, entraîneur senior au Pôle France d’Antibes, cadre d’Etat (CTN) et entraîneur dans le Collectif France senior.

Un premier stage où l’ensemble du collectif n’était pas présent, certains étant absents pour blessure, examens, etc. « Chaque collectif de préparation sera celui du meilleur du moment. Un collectif qui est modulable en fonction des échéances, du contexte et des actualités. Rien de figé donc. On y rentre et on en sort en fonction de ce que l’on est capable de produire et d’apporter pour l’Equipe de France », ajoute-t-il.

Le deuxième objectif de ce stage était de « construire avec chaque couple entraîné-entraîneur, un projet personnalisé pour chaque gymnaste devienne un rouage actif de ce nouveau collectif France qui doit produire une nouvelle équipe de France pour 2019, précise Rodolphe Bouché. Etat des lieux, objectifs partagés, prospectives, besoins, attentes, rendez-vous techniques à partir de critères définis, tous les ingrédients d’un projet de performance ont été abordés au cours de deux jours d’entretiens individuels réalisés avec la cellule d’expertise GAM présente autour de Yann Cucherat. »

Objectifs ambitieux, investissement sans compter et ne rien lâcher

Ce premier rassemblement était également l’occasion « d’exposer aux gymnastes les nouveaux principes cadres de fonctionnement dans le collectif France, ceux des sélections en Equipe de France pour 2017 ainsi que la stratégie collective établie sur 4 ans. Tout ceci afin que chacun en devienne un maître d’ouvrage, un acteur, une ressource active du projet », lance-t-il.

En ce début de cycle, les  maîtres-mots étaient donc « objectifs ambitieux, motivations partagées et affichées, investissement sans compter, ne rougir de rien et oser sur tout en acceptant l’erreur nécessaire pour avancer, ne rien lâcher, prendre du plaisir à construire pour réussir, être bien ensemble et vivre des aventures ensemble. »

Les moments de convivialités et de partages ont également été nombreux durant ces quatre jours, afin d’apporter du « liant » entre l’ancienne et la nouvelle génération, entre coachs et athlètes. Un bon premier regroupement qui donne foi et entrain pour l’avenir gymnique GAM.

Pour rappel, ont participé à ce premier rassemblement : 

Axel Augis (INSEP – Clamart)
Cameron Lie-Bernard (La Sottevillaise)
Edgar Boulet (INSEP – SM Orléans)
Robin Caillaud (INSEP – Saverne)
Kévin Carvalho (Pôle de Montceau les Mines – Montceau)
Loris Frasca (Pôle d’Antibes – Antibes)
Julien Gobaux (Pôle d’Antibes – Etoile de Monaco)
Zachari Hrimèche (INSEP – Vélizy)
Baptiste Miette (Pôlede Lyon – L’Albonaise)
Killian Mermet (INSEP – Clamart)
Danny Pinheiro-Rodrigues (La Sottevilaise)
Mathias Philippe (Pôle de Lyon – Les Enfants de la Dordogne)
Antoine Pochon (INSEP – Clamart)
Cyril Tommasone (Pôle de Lyon – Convention Gymnique de Lyon)

Quelques photos du stage : 

3-ok

5-ok

7-ok

9-ok

11-ok

13-ok

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom