Eva Meder : « Je ne me fais pas assez confiance »

Médaillée de bronze en Espoir (13 ans) lors des derniers championnats de France élite, Eva Meder, pensionnaire du Pôle de Dijon depuis fin 2015, participe actuellement à un stage de préparation à l’INSEP en vue du Flanders International Team Challenge. Une compétition organisée à Gand, en Belgique, qui rassemblera pas moins de quatorze pays. Mais qui est Eva ? Quel est son parcours ? Son profil ? Ses attentes ? Entretien avec cette collégienne de 13 ans qui a le coeur sur la main.

Gym and News : Eva, peux-tu te présenter et revenir sur ton parcours jusqu’à ton entrée au pôle de Dijon ?
Eva Meder :
J’ai commencé la gym à l’âge de 6 ans et demi. J’ai voulu faire de la gym car après avoir regardé les Jeux Olympiques à la télé, ça m’a beaucoup plu. Et sur les conseils de mes profs de maternelle, mes parents ont décidé de m’inscrire à la gym car ils me trouvaient un peu trop agitée. J’ai commencé dans un petit club, à Longuyon en FSCF où j’ai progressé rapidement. Trois mois après, on m’a conseillé d’aller à Longwy en FFG où j’ai été entraînée pendant un an et demi par Céline. J’ai fait beaucoup de progrès et Céline m’a alors dirigée vers le club de Metz, en sports études afin que je puisse avoir plus d’heures d’entraînement. J’ai alors été entraînée par Fred Doncourt et Valentin Potapenko. Puis pour progresser encore plus et atteindre mes objectifs, j’ai demandé à entrer au Pôle de Dijon. J’ai été acceptée fin juillet 2015 et je suis actuellement entraînée par Nadia Massé.

Que représente la gym pour toi ?
La gym représente énormément pour moi. Je ne me vois pas sans faire de gym, ça représente tellement à mes yeux ! Je m’épanouis par la gym.

Eva merder 3

Quels sont tes agrès forts ?
Mes agrès forts sont la poutre et les barres. Car en poutre, il faut de la concentration, de la rigueur, être sûre de soi et bien sûr il faut avoir la volonté d’y arriver. En barres, je veux toujours travailler autre chose et faire le maximum pour y arriver.

Quels sont tes agrès faibles ?
Le saut et le sol car il me manque la vitesse mais je compte bien travailler pour réussir à améliorer ça.

Quels sont tes plus grandes qualités ?
Je dirais la persévérance et la motivation. Je ne lâche rien et donne tout. Et puis j’aime le travail et la gym me permet de repousser mes limites.

Quels sont tes objectifs à court terme, moyen terme et long terme ?
A court terme, mes objectifs sont d’augmenter mes difficultés. A moyen terme, c’est d’être moins stressée en compétition, faire partie de l’équipe de France et faire les grandes compétitions internationales. A long terme, ce serait de participer aux Jeux Olympiques.

Que représente Nadia Massé pour toi ? Comment analyserais-tu votre relation d’entraîneur/entraînée ?
Nadia Massé est un entraîneur très attentionnée. Elle me tire vers le haut, elle trouve toujours des solutions pour que je me sente bien. C’est l’entraîneur qu’il me fallait. Elle est dévouée pour tout, je suis tombée sur le meilleur entraîneur ! Et je suis fière qu’elle soit mon entraîneur. Ce que j’aime chez elle, c’est qu’elle ne lâche rien et est toujours là quoi qu’il arrive. Elle m’encourage et me prouve que je peux toujours faire plus.

Eva Meder 10

 

Chaque nouvelle saison laisse place à des départs et des arrivées au sein des Pôles, Dijon ne déroge pas à la règle, es-tu triste du départ de certaines GAF ?
Oui, ça m’attriste beaucoup car je tiens à toutes les filles mais je suis super contente et fière d’elles, de tout leur parcours.

Comment gères-tu la pression ? Es-tu de nature stressée ?
Pour gérer la pression, j’ai une boule anti-stress que je malaxe mais ça ne marche pas toujours. Avant je n’étais pas stressée mais plus le niveau monte, plus le stress monte aussi !

Quelles sont tes modèles, tes idoles en gym ?
Les Américaines en général et Simone Biles et Aly Raisman en particulier. Et puis celle qui passe devant tout le monde pour moi, c’est Shawn Johnson.

De quoi es-tu la plus fière pour le moment dans ta carrière ?
De ma médaille d’or en poutre lors du COMEGYM en Espagne.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Retrouvez la finale poutre d’Eva au Comegym : 

3 Commentaires

  1. Présidente du club de Longuyon où Eva à commencé je peux vous dire que l’équipe est fière d’elle. On suit ses progrès, on croit en elle, on espère l’applaudir aux J.O

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom