• ven. Déc 9th, 2022

Ligue 1. Entre le Stade Brestois et Der Zakarian, c’est la fin de l’histoire

ByCéline Lazorthes

Oct 10, 2022

Le Stade Brestois en panne de résultats, les dirigeants brestois ont, selon nos informations, décidé de se séparer de Michel Der Zakarian.

Le derby raté contre Lorient (1-2) a enfoncé le clou, forcé les dirigeants du club finistérien à réagir. Le Stade Brestois fait peine à voir depuis la fin août, toujours groggy par un k.-o. retentissant reçu le 28 août à la maison contre Montpellier (0-7). On se remet difficilement d’une telle déroute. Les Brestois n’ont pas réussi à relever la tête, enchaînant depuis les prestations désastreuses. Ils pointent ce lundi à la dernière place du classement de Ligue 1. Ce qui m’inquiète, c’est le plan de jeu​, glissait la semaine dernière le directeur sportif du club, Grégory Lorenzi.

Le président Denis Le Saint a tranché

On ne voyait plus comment Brest pouvait s’en sortir sans électrochoc. Depuis deux mois l’équipe est sans ressort, sans imagination offensive malgré un recrutement prometteur dans ce secteur de jeu. Contre Strasbourg (1-1) à onze contre dix, contre Ajaccio (0-1) mais aussi Auxerre (1-1) là encore en supériorité numérique, les Finistériens n’ont rien montré, comme apathiques, inhibés même.

La méthode dure de Michel Der Zakarian avait permis aux Brestois de relever la tête l’an passé après un début de championnat là aussi catastrophique marqué par onze matchs sans succès. Mais on avait alors des occasions​, relevait la semaine dernière Michel Der Zakarian. Ce management semble avoir fait son temps au sein du groupe de joueurs.

Michel Der Zakarian est clivant, ne met pas toujours les formes. Si on ne veut pas de l’exigence et qu’on estime que je ne fais pas bien progresser les joueurs, on me change​, a-t-il lancé après le derby, dimanche soir. Les dirigeants brestois l’ont pris au mot.

Selon nos informations, le président, Denis Le Saint, a tranché ce lundi soir. Ce n’est pas le genre de la maison, mais Brest devrait se séparer de Michel Der Zakarian alors que le maintien en Ligue 1, à l’issue de la saison passée, avait automatiquement prolongé le contrat de l’entraîneur de 59 ans jusqu’en juin 2024. Il va maintenant falloir discuter des conditions de la rupture du contrat.