En toute intimité avec Lorette Charpy : « Lorsque j’entre sur un plateau, j’ai une montée d’adrénaline »

Médaillée de bronze aux barres asymétriques aux championnats d’Europe de Berne (junior), en juin dernier, Lorette Charpy est passée senior en ce début de saison. Dans le cadre d’une nouvelle rubrique baptisée « En toute intimité », la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne se confie sur ses habitudes, ses rituels et sa manière d’être à l’entraînement et en période de compétition.

Gym and News : Lorette, quelle est la première chose que tu fais lorsque tu arrives à l’entraînement ?
Lorette Charpy : En ce moment, je mets mon collant et mon pull parce qu’il fait froid dans la salle sinon je m’étire et je me préchauffe.

Dans quelle tenue es-tu la plus à l’aise pour t’entraîner ?
Un justaucorps tout simplement.

Instant beauté ! Avec la magnésie et les agrès, tes mains sont systématiquement sollicitées. Quelle est ton astuce beauté pour les entretenir ?
Je ne fais pas grand chose à part mettre régulièrement de la crème hydratante. Lorsque j’ai vraiment mal aux mains, avant de dormir, je mets du miel avec des gants toute la nuit.

Lorette par anne-sophie

Auprès de quelle personne trouves-tu du réconfort lorsque tu as des coups durs ?
Auprès de Grâce ou même de Séréna bien sûr sinon auprès des filles de mon groupe (Alix et Louise).

Que fais-tu pour décompresser avant une compétition ?
Je fais comme si rien de spécial arrivait, tout en me concentrant. En général, j’arrive à gérer le stress.

Quel type de musique peut t’aider à décompresser avant d’entrer sur un plateau ?
Un peu de tout. J’aime différents styles de musique, les chansons du moment. Je n’ai pas forcément de chanson préférée mais avant les compétitions, je préfère écouter des chansons qui bougent.

Quelle sensation ressens-tu lorsque tu entres sur un plateau ?
Je dirais une montée d’adrénaline et l’envie de tout « casser ».

As-tu un rituel avant d’entrer sur un plateau ?
Non pas spécialement. Je reste active pour être bien échauffée sinon je visualise un peu mes mouvements.

En compète, avant chaque passage, que fais-tu pour rester concentrée ? Et pour éviter que la pression ne monte trop ?
Pour rester concentrée, je pense à mon mouvement. Je le visualise en faisant des petits mouvements (de choré ou des préparations, etc.). Sinon pour éviter que la pression monte trop, je bouge tout le temps. Par exemple, je mets de la magnésie, je remets mon justo, etc.

Lorette Blume

Avant une compétition, arrives-tu à manger normalement ?
Oui. Et je ne change pas spécialement de régime alimentaire.

Comment dors-tu en période de compétition ?
Normalement.

Quel est ton moyen pour trouver le sommeil rapidement ?
Il faut que je sois fatiguée pour aller dormir sinon je mets longtemps à m’endormir.

En période de compétitions, qu’est-ce qui change pour toi à l’entraînement ?
Généralement à l’entraînement, on travaille plus efficacement pour ne pas traîner et pouvoir récupérer.

Changes-tu ta manière de manger ?
Non, je mange pareil que d’habitude.

En terme de sommeil ? Changes-tu certaines choses ?
J’essaie de me coucher un peu plus tôt ou pareil que d’habitude mais pas plus tard.

As-tu un justo fétiche ? Si oui, pourquoi lui ?
En terme de justo France, j’en ai deux. Le bleu manche longue du concours équipes à Berne pour sa beauté. Sinon, le rouge avec les manches en voiles que j’ai porté lors de mes finales à Bern car j’ai bien réussi et j’ai eu ma médaille (Rires).

As-tu un objet fétiche dont tu ne te sépares jamais, même en compétition ?
Oui, c’est une petite figurine bleue que mon premier entraîneur de Pôle (Muriel Cavallero) m’avait offert lors d’un voyage en Chine.

Lorette Charpy Une

Selon toi, quels regards portent tes parents sur ton parcours ?
Je pense qu’ils sont fiers.

Que représente la gym pour toi ?
Pour moi, la gym c’est une passion. Un besoin. Je ne vois pas ma vie sans la gym.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom