En toute intimité avec Loan His : « La respiration me permet de faire redescendre la pression »

1
1033

Membre de l’équipe de France aux derniers Jeux Olympiques, en août dernier à Rio, médaillée de bronze par équipes aux championnats d’Europe, en juin dernier à Bern, championne de France au général en 2015, à Rouen, Loan His est l’une des gymnastes Françaises les plus talentueuses. Entrée à l’INSEP en septembre dernier après la fermeture du Pôle de Toulon, la lycéenne de 17 ans, opérée du pied il y a quelques mois, se confie, dans le cadre de la nouvelle rubrique baptisée « En toute intimité » que vous avez pu découvrir en janvier avec Lorette Charpy, sur ses habitudes, ses rituels et sa manière d’être à l’entraînement et en période de compétition.

Gym and News : Loan, quelle est la première chose que tu fais lorsque tu arrives à l’entraînement ?
Loan His : Je m’étire.

Dans quelle tenue es-tu la plus à l’aise pour t’entraîner ?
Je suis plus à l’aise quand je m’entraîne en short, tee-shirt.

Instant beauté ! Avec la magnésie et les agrès, tes mains sont systématiquement sollicitées. Quelle est ton astuce beauté pour les entretenir ?
Je mets tout simplement de la crème.

Lorsque tu as des steaks, quel est ton astuce pour les faire cicatriser plus vite ?
Je mets du miel de thym toute la nuit sur le steak.

Loan His insta

Que fais-tu pour décompresser avant une compétition ?
Je rigole avec les gens.

As-tu un type de musique qui peut t’aider à décompresser avant une compétition ?
Non pas particulièrement.

Quelle sensation ressens-tu lorsque tu entres sur un plateau de compétition ?
Une grosse montée d’adrénaline.

As-tu un rituel avant d’entrer sur un plateau ?
Non pas du tout.

En compète, avant chaque passage, que fais-tu pour rester concentrée et pour éviter que la pression ne monte trop ?
Je respire profondément et me répète mon mouvement avec ses mots clefs.

Comment gères-tu la pression ?
Grâce à la respiration, elle me permet de faire redescendre cette pression.

Loan His 1

Avant une grande compétition, changes-tu ta manière de manger ? Adaptes-tu tes menus ?
Non pas vraiment, j’essaie juste de manger viande blanche et féculents.

Avant une grande compétition, arrives-tu à manger normalement ?
Oui.

Comment dors-tu en période de compétition ?
Normalement.

Changes-tu certaines choses en période de compétition ?
Non je ne change pas ma durée de sommeil car il ne faut pas trop dormir pour ne pas être endormi.

En période de compétition, qu’est-ce qui change pour toi à l’entraînement ?
En période de compétition, ce qui change c’est le programme par agrès. C’est des complets mais une fois le programme fini, on n’a rien d’autre.

As-tu un justau fétiche ? 
Non.

As-tu un objet fétiche dont tu ne te sépares jamais ? 
Non.

Que représente la gym pour toi ? 
Une passion et un objectif.

Loan His 4

Te souviens-tu de ce que tu faisais lorsque tu as appris ta sélection pour les Jeux ? Et comment as-tu réagi ? 
J’étais dans la chambre à Toulon avec Oréane et on a sauté de joie.

Quelles sensations as-tu ressenties lorsque tu as vu pour la première fois le plateau de compétition à Rio ?
Une sensation de joie extrême, de soulagement.

On dit souvent que les moments passés avec le kiné est un moment où vous arrivez à lâcher-prise et où vous vous confiez beaucoup ? Est-ce le cas pour toi aussi ? Comment vis-tu ces moments avec le kiné ? Excepté le côté purement physique qui vous permet de soigner vos bobos ou blessures, est-ce des moments essentiels pour toi ? 
Oui c’est un moment où on peut beaucoup parler, de tout et de rien, que ce soit en groupe ou seule. On lâche prise en rigolant. Ce sont des moments que j’aime beaucoup.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

 

Découvrez ou redécouvrez Loan His grâce à ce montage réalisé par « Elodie Gym« 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom