En toute intimité avec Aglaé Adam-Cuvillier : « Quand j’entre sur un plateau, j’ai la boule au ventre mais je suis fière »

3
1270

Membre de l’équipe de France junior, Aglaé Adam-Cuvillier s’apprête à quitter le Pôle espoir de Meaux pour rejoindre l’INSEP d’ici quelques semaines. Alors qu’elle vient de disputer un tournoi international au début du mois de juillet, en Allemagne, elle a accepté de se confier sur ses habitudes, ses rituels et son quotidien en tant que gymnaste de haut-niveau. Une interview qui nous permet de nous plonger au coeur de son intimité.

Gym and News : Quelle est la première chose que tu fais lorsque tu arrives à l’entraînement ?
Aglaé Adam-Cuvillier : Je m’étire.

Dans quelle tenue es-tu la plus à l’aise pour t’entraîner ?
En short brassière quand il fait vraiment chaud.

Avec la magnésie, tes mains sont systématiquement sollicitées, quelle est ton astuce pour prendre soin d’elle ?
Les miennes ne s’abîment pas trop vite donc je me contente de les crémer tous les soirs.

En cas de steack, quelle est ton astuce pour le faire cicatriser plus vite ?
J’utilise une crème très grasse.

Auprès de qui trouves-tu du réconfort lorsque tu as des coups durs ?
Auprès de mes copines et de ma famille.

Que fais-tu pour décompresser avant une compétition ?
Je souffle, je parle, je rigole, je me détends.

Es-tu de nature stressée ?
Je ne suis pas très stressée, juste un peu.

Que te dis-tu pour passer au-dessus de ta peur lorsque tu travailles un nouvel élément ?
Je me dis que j’en suis capable et que je peux le faire.

Aglaé Team France 2

As-tu un rituel avant d’entrer sur un plateau de compétition ?
Je souris.

Comment gères-tu la pression ?
La pression, on en a toujours donc je fais avec. J’essaie de me concentrer.

Que fais-tu pour éviter qu’elle ne monte trop ?
Je souffle, je me détends, je pense à autre chose.

En compète, avant chaque passage, que fais-tu pour rester concentrée ?
Je relis le mouvement dans ma tête et je bouge un peu.

Comment dors-tu en période de compétition ? Ton sommeil est-il perturbé ? 
Je dors très très bien (Rires) !

En tant que gym de haut-niveau, fais-tu attention à ton alimentation ?
Un peu. Je sais ce qu’il y a de bon pour faire du haut niveau mais sinon je mange quand même de tout.

Changes-tu ta manière de manger en période de compétition ?
Non, pas trop.

As-tu un type de musique qui peut t’aider à décompresser avant une compétition ?
Non pas spécialement.

Quelle sensation ressens-tu lorsque tu entres sur un plateau de compétition ?
J’ai la boule au ventre mais je suis fière.

As-tu un justaucorps fétiche ?
Non pas spécialement mais j’aime bien celui que je portais aux Championnats de France le « radis » (Rires).

Aglaé 2

Quel est ton programme de musculation pour rester en forme pendant l’été ?
Des abdos, des étirements si besoin et pour les talons, des exercices particuliers.

Soignes-tu ta coiffure à l’entraînement ? Est-ce important pour toi ?
A l’entraînement je me mets à l’aise mais il ne faut pas que mes cheveux me gênent.

Quel est selon toi tes qualités qui te permettent de faire de la gym de haut-niveau ?
J’aime bien travailler je suis sportive et j’aime mon sport, ma salle, mes copines et mes entraîneurs

Te souviens-tu de ce que tu faisais lorsque tu as appris que tu étais sélectionnée pour la première fois en Equipe de France ? 
Je l’ai appris par mes entraîneurs j’étais très contente même si je ne l’ai pas trop montré.

Quelle est la chose qui te rend le plus fière ?
porter du bleu blanc rouge sur des compétitions internationales

As-tu un objet porte-bonheur ?
Non.

Lors d’entraînement difficile, que te dis-tu pour trouver la force de persévérer ?
Je parle avec mes copines elles me remontent le moral

Que représente la gym pour toi ?
Toute ma semaine mon occupation mon plaisir !

Quel est le plus gros sacrifice que tu dois faire au quotidien en tant que gymnaste de haut-niveau ?
D’être loin de ma famille mais j’y suis habituée maintenant. Quand je vois ma famille le week end ce n’est que du plaisir !

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

3 Commentaires

  1. Aglaé a sauté une classe étant petite. Elle est entrée à Meaux un an plus tôt. Elle entrera en seconde à la rentrée. En plus de ses performances sportives, l’Insep est donc plus adapté à la poursuite de ses études.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom