En route vers Stuttgart : les 7 rescapés de Montceau-Les-Mines sont sur le pont

La préparation pour les championnats du monde de Stuttgart se poursuit pour les masculins qui ne sont désormais plus que 7 à être toujours en course. Un collectif composé de gymnastes complémentaires et expérimentés pour certains. Le point sur la situation à quelques semaines du début de cette compétition décisive, qualificative pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Ils étaient une petite vingtaine, puis 10 et ils ne sont désormais plus que 7 à encore pouvoir espérer rêver des Mondiaux ! Après le test organisé à Montceau-Les-Mines ce vendredi 23 août, Yann Cucherat, directeur du haut-niveau masculin, a annoncé le nom des 7 seniors qui vont poursuivre la préparation pour les Mondiaux de Stuttgart, qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Pour rappel, la France devra faire partie des 12 meilleures équipes pour décrocher son ticket olympique, sachant que 3 tickets ont déjà été délivrées la saison dernière lors des championnats du monde de Doha. La Chine, la Russie et le Japon sont en effet d’ores-et-déjà qualifiées.

Côté français, ce sont donc les généralistes Loris Frasca, Antoine Borello, Kévin Antoniotti, Kévin Carvalho, Julien Saleur et les spécialistes Samir Aït Saïd et Cyril Tommasone qui ont été retenus pour la suite de la préparation qui comptera plusieurs rendez-vous : un match amical face à la Belgique qui se tiendra le 30 août prochain à Fumay, un autre match amical qui se tiendra une semaine plus tard aux Pays-Bas où les Bleus affronteront l’Allemagne, la Turquie, les Pays-Pas et la Belgique, les Internationaux de France organisés à Paris les 14 et 15 septembre avant un stage de fin de préparation qui se tiendra en Allemagne, à Kienbaum, fin septembre.

Le test organisé à Montceau-Les-Mines a donc livré son verdict à quelques semaines du coup d’envoi des Mondiaux. Un test qui a d’ailleurs permis de continuer de voir émerger certains gymnastes qui multiplient les bonnes performances à l’image de Kevin Carvalho, pensionnaire du Pôle de Montceau-Les-Mines, et Julien Saleur, sociétaire du club de Bourges. Les deux gymnastes se sont respectivement classés 2eme (80.100 points) et 3eme (78.200 points) lors du test de sélection s’invitant ainsi parmi ce groupe restreint des 7 gymnastes français qui peuvent toujours rêver des Mondes.

Quant à Antoine Borello, membre de l’équipe de France aux Mondiaux de Doha, il n’en finit plus de marquer son territoire au sein du collectif senior. Premier au test (81.350 points), il s’impose de plus en plus comme l’un des généralistes forts français. Notamment en l’absence de Julien Gobaux qui a signé son retour vendredi après 6 mois d’arrêt en raison d’une opération au biceps mais qui était encore trop juste pour espérer tirer son épingle du jeu. Loris Frasca, l’autre homme fort de ce collectif senior par son profil de généraliste et de spécialiste au saut, n’a quant à lui été aligné que sur 4 agrès afin de le préserver en vue des Mondiaux. Véritable pilier de l’équipe de France, il figure logiquement dans ce groupe de 7. Moins en vue ces dernières années, le généraliste Kevin Antoniotti, qui s’était un peu éloigné de l’équipe de France lors des derniers grands rendez-vous internationaux, revient également en force. Il pourra ainsi apporter toute son expérience au sein de ce collectif France.

Enfin, le test de Montceau-les-Mines a permis de revoir Samir Aït Saïd et Cyril Tommasone sur plusieurs d’agrès. Spécialiste des anneaux, Samir Aït Saïd a été également été aligné au sol, l’un de ses agrès forts. Cyril Tommasone, spécialiste aux arçons, a quant à lui été aligné sur 2 autres agrès : les barres parallèles et la barre fixe. Un signal fort à quelques semaines des championnats du monde où seuls 5 de ces 7 gymnastes décrocheront leur ticket de titulaire pour Stuttgart.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom