L’interview décalée d’Edgar Boulet

0
897

Champion de France en titre à la barre fixe, Edgar Boulet, sociétaire du SM Orléans et pensionnaire de l’INSEP, se prête au jeu de l’interview décalée en ce début d’été. L’occasion de découvrir ce gymnaste aussi fun que déterminé sous un autre jour.

Gym and news : Edgar, si vous n’aviez pas été gymnaste de haut niveau, que feriez-vous à votre avis ?
Edgar Boulet : Je me suis souvent posée cette question. Je pense que j’aurais mal tourné. J’aurais fait beaucoup de bêtises.  La gym m’a beaucoup cadré, ça m’a donné une ligne de conduite et je n’en serai certainement pas là aujourd’hui.

Pourquoi avez-vous voulu vous inscrire à la gym ?
A la base, j’ai commencé la gym par punition ! En fait, je faisais beaucoup de bêtises quand j’étais petit, je sautais partout et ça pouvait être dangereux parfois. Alors un jour, ma mère m’a dit: « A la prochaine bêtise, je t’inscris à la gym! » Pour moi, la gym c’était un sport pour les filles et je ne voulais surtout pas en faire. Donc je me suis calmée mais j’ai finalement recommencé à faire une bêtise. Ca n’a pas loupé, ma mère m’a inscrit dans un club. Et au final, j’ai tout de suite aimé et je n’ai jamais arrêté.

A part la gym, quel est votre passe-temps favori ?
La vidéo, la photo et les voitures. Je suis fan des vieilles voitures. Ah oui et j’adore les vannes.

Votre principal trait de caractère ? 
Généreux

Votre principal défaut ? 
Je suis un peu trop taquin. Je pense qu’au bout d’un moment, je deviens un peu chiant (rires)

Votre devise ?
Viser l’impossible pour attendre l’excellence. C’est de moi !

Votre plus grande phobie ?
Les guêpes ! Je suis le genre de personne qui peut s’enfuir lorsque je vois une guêpe s’approcher de moi alors que je suis en train de manger ma salade !

Votre sportif préféré ?
En gym, c’est le Japonais Uchimura. Sinon, c’est Mohamed Ali. C’est vraiment un sportif que j’ai toujours admiré. Sa mort m’a beaucoup touché.

Votre sport préféré (hors gym) ?
Le basket. J’aime en faire, même si je suis nul, et j’aime en regarder à la télé.

Le gym dont vous êtes le plus proche ?
Léo Valentin. Tous les deux, nous sommes surnommés les Tic et Tac.

La gym dont vous êtes le plus proche ?
Il y en a deux avec qui j’entretiens une relation frère/soeur. Il y a Kseniya Moustafeava et Coline Devillard. C’est comme ma petite soeur.

edgar et colline

Votre plat favori ?
Faux-filet et pâtes !

Votre plat détesté ?
Les chous-fleurs et les épinards cuits. Bizarrement en salade, j’adore les épinards mais cuits, je déteste.

Votre boisson préférée ?
Du Fanta et de la bière… avec modération bien sûr ! On reste des sportifs de haut niveau, on fait attention.

Votre objet indispensable ?
Mon téléphone !

Votre dernière folie ?
Avec une bande d’amis, on a pris une Autolib et on a tourné sur les Champs à 4h du mat’

Votre film culte ?
Avatar et Pulp Fiction

Un film que vous avez eu honte d’aimer ?
Princesse Mononoké ! C’est un manga qui a été adapté au cinéma. Je suis allé le voir avec l’école et j’avais adoré. J’avais un peu honte de le dire.

Votre chanson inavouable ?
La belle vie de Sacha Distel.

edgar

Votre meilleur souvenir ?
En gym, ce sont les championnats d’Europe de Montpellier. J’étais le dernier à passer à la fixe et dans les tribunes, tout le public scandait mon nom. C’était dingue ! Et sinon, or gym, c’est le 22 août 2015. Seule ma mère comprendra, j’espère qu’elle lira l’interview 🙂

Votre pire souvenir ?
L’année où on est descendu en DN1 avec Orléans lors du Top 12 en 2013. C’était l’année de mon arrivée à Orléans. J’étais blessé alors je n’avais pas pu faire ni de sol ni de saut pendant un an.

Un regret ?
Je regrette de ne pas avoir écouté un peu plus mon premier entraîneur aux Enfants de la Dordogne au sujet des bases techniques. Parfois, ça m’handicape un peu.

Un rituel avant une compétition ?
J’allume des huiles essentielles dans ma chambre la veille de la compète pour me sentir bien. Sinon, juste avant de passer, je n’ai rien de spécial.

Pour vous, c’est quoi le bonheur parfait ?
Vivre dans le moment présent

Amoureux ?
Pas amoureux

La destination de vos prochaines vacances ?
Orléans. Je vais voir quelques amis et m’entraîner un peu pour rester en forme.

Propos recueillis par C.L. pour Gym and News

Redécouvrez le mouvement d’Edgar Boulet à la barre fixe lors des derniers championnats de France, à Mulhouse. Un enchaînement qui lui a permis de décrocher la médaille d’or et de devenir le nouveau champion de France sur cet agrès : 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom