Direction Long Island et la NCAA pour Alisson Lapp

Non conservée à l’INSEP, Alisson Lapp pensait raccrocher les maniques pour se consacrer à ses études supérieures. Mais sa carrière va finalement connaître un second souffle, des plus inattendus. L’Alsacienne qui vient de décrocher son bac scientifique avec la mention très bien a été sélectionnée pour faire partie de la première équipe de gymnastique artistique de l’université de Long Island. Entretien.

Gym and News : Lors de notre dernière interview, tu avais évoqué avoir été en contact avec plusieurs universités américaines pour évoluer en NCAA mais qu’à cause du confinement, ton possible départ aux Etats-Unis avait été avorté. Finalement, tu es l’une des recrues de l’équipe de LIU Gymnastics. Peux-tu revenir sur ce retournement de situation ?
Alisson Lapp :
Pour mieux comprendre la situation, je vais revenir un peu en arrière. Il y a quelques mois, Martine, une des coachs de l’INSEP, m’avait dit qu’elle me verrait bien évoluer en NCAA. Nous avons alors commencé à en discuter et avec Nellu, qui a également des contacts en NCAA, ils m’ont aidée à rédiger un mail que j’ai envoyé à plusieurs universités américaines. Trois d’entres-elles m’ont répondu qu’elles étaient intéressées par mon profil et j’ai commencé à avoir des contacts réguliers avec ces trois universités. Je devais alors passer un test, le SAT, une sorte d’évaluation qui permettait de voir si j’avais le niveau pour partir étudier là-bas, mais à cause du confinement, je n’ai pas pu le passer, car tout avait été annulé. Ensuite, pour des questions de deadline, les 3 universités m’ont alors indiqué que ce n’était plus possible pour moi de les rejoindre. À ce moment-là, il n’était donc plus question que j’évolue en NCAA la saison prochaine. J’avais tiré un trait sur cette éventualité.

Vous souhaitez lire la suite de cet article Premium ?

Déjà abonné ? Je me connecte ci-dessous.
Pas encore abonné ? Je m'abonne pour 1€/mois.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom