Coupe du monde de Stuttgart : Lorette Charpy frôle le podium

Septième après le saut (13.566), cinquième après les barres (13.933), puis quatrième après la poutre (13.666), à quelques centièmes seulement d’Elisabeth Seitz, Lorette Charpy avait la possibilité d’aller chercher le bronze au sol, le dernier agrès. Malgré une première diagonale en double avant pilée, la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne a finalement perdu de précieux points sur sa dernière diagonale en double arrière carpé avec notamment une sortie de praticable. Elle se classe quatrième (53.731) de la coupe du monde de Stuttgart, terminant à quelques dixièmes du podium. Une quatrième place particulièrement prometteuse qu’elle a brillamment obtenue au terme d’une compétition maîtrisée avec des barres magnifiques et une sortie pilée et une poutre solide et maîtrisée. De bon augure à quelques semaines des championnats d’Europe.

Sans surprise, l’or revient à l’Américaine Simone Biles (58.800) qui a une nouvelle fois survolé la compétition. La Canadienne Ana Padurariu (55.132) et l’Allemande Elisabeth Seitz (54.399) complètement le podium. La Russe Aliya Mustafina, qui faisait son grand retour sur la scène internationale après avoir mis au monde son premier enfant, se classe 5eme (53.400).

Le classement : 

1- Simone Biles (USA) 58.800
2- Ana Padurariu (CAN) 55.132
3- Elisabeth Seitz (ALL)  54.399
4- Lorette Charpy (FRA) 53.731
5- Aliya Mustafina (RUS) 53.400
6- Hitomi Hatakeda (JPN) 52.699)
7- Kim Bui (ALL) 52.166
8- Zsofia Kovacs (HUN) 51.166)
9- Carolyne Pedro (BRE) 47.765

Le classement détaillé : 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom