Coline Devillard : « Faut être au taquet tout de suite ! »

Médaillée d’or au saut au Massilia le 13 novembre dernier et troisième de la revue d’effectifs organisée à l’INSEP quelques semaines plus tôt, Coline Devillard entame parfaitement ce nouveau cycle olympique. Comment a-t-elle vécu sa première compétition officielle de l’année, à Marseille ? Quels sont ses nouveaux objectifs ? La pensionnaire de l’INSEP, actuellement en classe de 1ère, donne quelques éléments de réponse.

Gym and News : Coline, peux-tu revenir sur le Massilia. Comment la compétition s’est-elle passée pour toi ? Il y a eu du bon avec ta médaille d’or au saut et du moins bon avec pas mal de chutes lors du concours par équipes… 
Coline Devillard : C’est vrai… Alors, on a commencé le concours par équipes par la poutre et j’ai chuté. Commencer une compétition par la poutre, c’est toujours stressant ! Ensuite, il y a eu le sol, j’ai chuté aussi. J’ai voulu trop bien faire je crois alors j’ai mal géré ma réception. Au saut, je savais que j’avais une chance de me qualifier pour la finale. Je suis passée la dernière sur cet agrès donc la pression montait, c’était pas facile de rester concentrée et de ne pas stresser mais ça va j’ai réussi. J’étais super contente ! Enfin, on a terminé par les barres et j’ai fait deux chutes. Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ces deux chutes. Je tombe sur un petit lâcher et sur ma sortie, je ne pourrai même pas expliquer pourquoi ! Je ne pense pas que ce soit la pression, honnêtement, je ne comprends pas ces deux chutes. Donc dans l’ensemble, on peut dire que ce concours par équipes a été plutôt moyen pour moi.

La finale saut, le dimanche, t’a donc beaucoup plus réussi…
Oui, j’étais super contente par cette médaille d’or ! Surtout que je ne m’y attendais pas du tout car l’année dernière, je m’étais déjà qualifiée pour la finale saut en ayant obtenu la meilleure note des qualifs. Mais en finale, j’ai raté ! Alors j’avais peur que ça se passe pareil cette année. Mais non, malgré une chute, j’ai terminé première. C’est pas mal du tout (Rires).

podium-saut-massilia-2

Quels sont tes objectifs désormais ?
Réussir les tests pour pouvoir participer aux championnats d’Europe et aux Mondiaux. Il faut être taquet tout de suite cette année ! Faut vraiment être présente. Je vais donc continuer de travailler pour essayer de participer à toutes ces compétitions.

Penses-tu pouvoir gagner ta place pour les championnats d’Europe d’avril prochain ? 
Je ne sais pas. Il y a beaucoup de bonnes gyms qui méritent leur place aussi. Mon gros point fort est le saut, ça peut m’aider mais il va vraiment falloir que je sois bonne.

Comment te sens-tu en ce moment ? 
Je me sens bien. Au niveau de mon corps, tout va bien.

Quels sont tes points forts ? Physiquement et mentalement ? 
Physiquement, je dirais que mes cuisses sont mon point fort. Et mentalement, je dirais que je suis quelqu’un qui persévère. Dès que je ne réussis pas quelque chose, je répète jusqu’à ce que j’y arrive.

coline-devillard-3

Quel est l’agrès que tu apprécies le moins ? 
Les barres ! J’accroche beaucoup moins avec cet agrès. J’ai peur… même si là ça va beaucoup mieux.

Travailles-tu de nouveaux éléments à l’entraînement en ce moment ? 
Au saut, je fait quelques lunes doubles. Mais c’est plus pour m’amuser, pour ressentir les sensations. Sinon, toujours au saut, je travaille le Podkopayeva. Au sol, je travaille le full in tendu et le twist double carpé. Aux autres agrès, pas de grosses nouveautés.

Propos recueillis pas Charlotte Laroche pour Gym and News

 

Article précédentJames Blateau réélu président de la FFG pour un second mandat
Article suivantKévin Dupuis : « Je me rappelle de mes blessures dans les moindres détails »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom