Clap de fin pour Samira Benamrane à l’INSEP

Samira Benamrane, entraîneure de l’ensemble France à l’INSEP, a annoncé son départ de l’INSEP, ce jeudi, sur Facebook. Un départ aussi soudain qu’inattendu.

Gymnaste en FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail, NDLR), elle a commencé à entraîner dans un premier temps en parallèle de son métier d’ingénieur informatique sur Paris. Très investie pour sa discipline de cœur, elle a alors monté sa propre structure à Saint-Fargeau, puis a commencé à aider au club d’Evry. Peu de temps lui auront suffi pour qu’elle se rende compte qu’elle voulait que la GR prenne encore plus de place dans sa vie et elle obtint son Brevet d’Etat. Directrice Technique aux clubs de Saint-Fargeau et d’Evry, puis coordinatrice au Pôle d’Evry, elle deviendra ensuite entraîneure de l’équipe de France à l’INSEP en 2017. 50 kilomètres le matin, 50 kilomètres le soir, la jeune maman faisait les trajets tous les soirs afin de rentrer chez elle tous les soirs et de rester aux côtés de son fils. Plusieurs années passées à l’INSEP qui lui auront permis de former un ensemble soudé avec une belle cohésion entre les gyms et le staff. Une « Team soleil » qu’elle avait parvenu à hisser dans le Top 10 mondial. Mais à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo, son contrat n’a pas été renouvelé mettant alors fin à son aventure insepienne.

 

Une expérience « enrichissante » mais « difficile », du fait des sacrifices qu’il fallait faire, notamment celui de « passer plus de temps au gymnase qu’avec sa propre famille sans jamais compter ses heures. ». « Un investissement de tous les jours » dont elle ne garde que le positif. Très reconnaissantes, les gymnastes ont tenu à lui dire au revoir, et lui ont offert un immense cadre souvenir avec de nombreuses photos de moments partagés ensemble. Quant à son avenir professionnel, elle laisse planer le suspens… mais évoque de belles choses à venir. « La vie continue, toujours plus riche de son expérience » , éclaire-t-elle avant de conclure : « À bientôt pour de nouvelles émotions ! Que serait la vie sans elles ? »

Du mouvement à l’INSEP et un nouveau stage
Un premier départ qui laisse envisager des mouvements futurs aux alentours des praticables de l’INSEP, en GR. Mais la première question qui se pose est : qui remplacera Samira Benamrane aux côtés de Géraldine Miche pour entraîner l’équipe de France ? Pour l’heure, aucune information ne circule. Du côté des gymnastes, une autre question se pose : qui composera l’équipe de France de GR au sein de cette mythique structure d’entraînement ? Quelques indices… 5 nouvelles gymnastes viennent d’être sélectionnées, à l’issue du dernier stage qui s’est déroulé post-confinement, pour possiblement intégrer l’ensemble France et donc l’INSEP, l’an prochain : Lozéa Vilarino, Emma Delaine et Ashley Julien pour le pôle de Calais, Manelle Inaho pour le pôle d’Evry et Eléonore Caburet pour le pôle de Montpelier. Cinq gymnastes qui seront en stage cette semaine avec l’ensemble France actuel, ce qui devrait conclure à l’établissement de la liste officielle des pensionnaires de l’INSEP pour la saison prochaine. Les sélectionnées vont commencer l’apprentissage des éléments de compositions, ce qui revient au fait qu’elles vont commencer à apprendre les enchaînements de l’ensemble actuel. Un nouvel indice donc. Treize gymnastes sur l’ensemble à la rentrée prochaine et un coach en moins ?  Du jamais-vu… Reste à savoir si tout cela va se confirmer. Mais une chose est sure, le report des Jeux Olympiques a revu certains projets personnels, comme l’illustre le départ de Samira. D’autres mouvements seront-ils d’actualité d’ici à la fin de l’été ? Affaire à suivre…

Par Océane Michel
Photo Cybile C. Photography 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom