Claire Pontlevoy : « J’étais super fière de représenter la France »

Elle a fait ses débuts en équipe de France junior lors du Flanders International Team Challenge les 10 et 11 juin dernier aux côtés de Carolann Heduit, Celia Serber, Aline Friess et Aglaé Adam-Cuvillier. Pensionnaire du club d’Avoine-Beaumont depuis l’été 2015, Claire Pontlevoy est l’une meilleures gymnastes françaises de la nouvelle génération. A force de travail, elle a gravi les échelons un à un, sans faire de bruit, pour décrocher sa première sélection en équipe de France. Mais qui est-elle ? Quel est son parcours ? Ses objectifs ? Interview découverte.

Gym and News : Claire, peux-tu revenir sur tes débuts en gym ? A quel âge et dans quel club as-tu démarré ?
Claire Pontlevoy : J’ai commencé la gym vers l’âge de 6 ans au club de Saint-Georges-sur-Cher.

Pourquoi t’es-tu inscrite à la gym à l’origine ?
J’ai tout d’abord essayé le handball puis la gym. Je faisais les deux puis je devais choisir quel sport continuer car je ne pouvais plus faire les deux. J’ai choisi la gym car c’est ce qui me plaisait le plus.

Quel a été ton parcours jusqu’à ton entrée au club d’Avoine ?
J’ai tout d’abord été à Joué-Les-Tours pendant deux ans. C’est là-bas que j’ai commencé à faire vraiment de la gym. Ensuite j’ai voulu en faire encore plus alors j’ai décidé d’aller à Avoine. Je vais commencer ma troisième année là-bas. J’ai quitté la maison en Sixième pour aller en famille d’accueil et j’y suis toujours.

Quel est l’agrès sur lequel tu te sens le mieux ?
Je me sens le mieux au saut et au sol. J’aime beaucoup les agrès de jambe.

BA2I4450

Celui que tu aimes le moins ?
J’aime moins les barres car au mois d’octobre, j’ai eu un accident. Je faisais katchev sauf qu’à la réception plat ventre, j’ai mis les coudes et je me suis fait une double luxation plus un arrachement osseux qui ont nécessité quatre interventions chirurgicales et entraîné trois mois d’arrêt. Depuis, j’en ai un peu peur mais j’apprends à me refaire confiance et je travaille pour être encore plus forte qu’avant.

Quels sont tes points forts ?
J’ai la chance de pouvoir appliquer rapidement les consignes des entraîneurs.

Tes points faibles ?
Il faut que les éléments passent tout de suite sinon ça m’énerve.

Comment te décrirais-tu ?
J’ai un caractère plutôt bien trempé !

Combien d’heures par semaine t’entraînes-tu ?
Je m’entraîne environ 30 heures par semaine.

Qu’est-ce que tu préfères faire à l’entraînement ?
Je préfère travailler les nouveautés.

Quels sont les éléments que tu rêverais de faire ? 
Quadruple vrille au sol, double vrilles et demi au saut et rondade vrille en poutre.

Pourquoi n’as-tu pas participé au Top 12 avec Avoine-Beaumont ? 
Je me suis faite une entorse à la cheville pendant l’échauffement donc j’ai dû déclarer forfait.

Claire Pontlevoy

Quels sont tes objectifs ?
J’aimerais beaucoup faire les championnats d’Europe l’année prochaine, rester en Equipe de France et participer aux Jeux Olympiques.

Comment as-tu vécu ces derniers mois et ta convocation en équipe de France pour le FIT Challenge ?
Ces derniers mois ont été plutôt durs avec mes blessures aux coudes mais j’étais super fière de représenter la France lors du Fit Challenge à Gand.

Comment s’est passé le dernier test de sélection organisé en vue du Festival Olympique de la Jeunesse ?
J’ai fait beaucoup d’erreurs mais sinon j’étais quand même contente de moi.

Pas trop déçue de ne pas avoir été sélectionnée pour les FOJE et pour le tournoi en Allemagne ?
Si quand même un peu mais si on m’avait dit en début d’année que je serais en équipe de France, je ne l’aurais pas cru !

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom