Claire Martin : « Le haut-niveau, c’est une belle école de la vie »

Plutôt discrète ces derniers mois, son annonce a fait l’effet du bombe. Claire Martin, médaillée de bronze aux championnats d’Europe de Montpellier, en 2015, a annoncé ce lundi qu’elle mettait un terme à sa carrière. Elle a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions.

Claire Martin, c’est une grâce et une élégance qui lui étaient si propres et qui la caractérisaient tant. Claire Martin c’est aussi un sourire, un talent… et c’est -surtout- une petite pépite qui a marqué l’histoire de la gymnastique française en permettant à la France de briller sur la scène internationale après des années de disette. Mais après une année 2016 compliquée et marquée par les blessures, la médaillée européenne à la poutre a décidé de tirer un trait sur le haut-niveau pour se consacrer à sa reconversion. « Maintenant, je suis soulagée mais triste à la fois. C’est dur d’arrêter après aussi longtemps de haut-niveau« , confie-t-elle avant d’ajouter : « Mais je me penche vers autre chose maintenant et j’y mets beaucoup de coeur ! »

claire-anne-so-4

Scolarisée en Terminale S, Claire Martin souhaite se diriger vers des études de diététique. Si elle arrête le haut-niveau, elle continuera d’aller à la salle, à l’INSEP, jusqu’à la fin de la saison. « Je m’entraîne encore un peu mais je ne fais plus aucun agrès. Je fais principalement de la muscu et de la souplesse », éclaire-t-elle. Ne montant plus sur les agrès, elle a décidé de ne plus non plus matcher pour son club de Marsannay-La-Côte.

Une page qui s’est donc belle et bien tournée pour celle qui a débuté la gym à l’âge de 3 ans dans ce club de la Persévérante de Marsannay-La-Côte, en Côte d’Or, avant d’intégrer le Pôle de Dijon en août 2007 puis l’INSEP en août 2013. Une entrée à l’INSEP, près deux ans avant sa belle de médaille de bronze décrochée à la poutre aux championnats d’Europes de Montpellier, devant son public. Un souvenir qui restera d’ailleurs à jamais gravé dans sa mémoire. Un parmi tant d’autres. Car Claire Martin a vécu tous les moments à fond. « Le haut-niveau m’a permis de me découvrir et de me faire évoluer mentalement. C’est une belle école de la vie et ça nous apprend aussi sur nous-même », livre-t-elle.

24.10.2015. Glasgow, Scotland. FIG Artistic Gymnastics World Championships. Day Two. Claire MARTIN (FRA) performs her Floor routing during the WAG Qualifications.

Désormais place à une nouvelle vie pour la lycéenne de 18 ans qui quitte le haut-niveau sans regret. « Je n’ai aucun regret comme je l’ai dit à la Fédération, explique-t-elle. J’ai toujours fait ce que j’aimais, je me suis investie et j’avais toujours en moi quelque chose qui me disait que ça ne marcherait pas tout le temps. Du coup, quand ça ne marchait pas, je ne m’effondrais pas. »

Bonne continuation à celle qui restera, à jamais, une championne d’exception…

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Claire Martin en photos :

img_0056

claire-anne-so-ok-5

claire-par-anne-so-3

claire-anne-so-ok

claire-michael-motz

claire-martine

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom