Championnats d’Europe : une médaille bulgare historique !

Devant son public, Boryana Kaleyn est devenue vice-championne d'Europe ce samedi. Photo : Fanny Cortyl

La surprise Boryana Kaleyn parmi les nombreux titres russes et la France dans le top 12 du classement des nations, voici le bilan de cette avant-dernière journée de compétition.

Médaille d’argent historique pour la Bulgarie

La Bulgare Boryana Kaleyn est devenue vice-championne d’Europe à domicile en terminant derrière Arina Averina titrée et devant Dina Averina. Un podium historique pour la Bulgarie qui n’avait plus remporté de médaille au général lors de championnats d’Europe depuis le titre de Maria Petrova en 1994. L’Israélienne Linoy Ashram termine au pied du podium, devançant les deux Biélorusses Anastasiia Salos (5e) et Alina Harnasko (6e). Katrin Taseva (7e) et Sofia Raffaeli (8e) complètent ce top 8 très relevé.

Concernant le dernier billet pour les Jeux de Tokyo, c’est la Hongroise Fanny Pigniczki qui réussit à décrocher le précieux quota grâce à sa remarquable dixième place lors de ce concours général. La Française Kséniya Moustafaeva termine quant à elle 21e. Avec trois enchaînements bien exécutés, la finaliste des Jeux de Rio 2016 commet quelques erreurs lors de son ruban.

La France dans le top 12 au classement par nations

Si l’ensemble de France se classe quinzième lors de ce concours général (une sortie aux cinq ballons et une chute au combiné) où la Russie s’est imposée devant l’Italie et Israël, l’équipe de France a atteint l’objectif fixé par la fédération qui était de terminer dans les douze meilleures nations (classement des équipes obtenu grâce au cumul des notes des qualifications des deux gymnastes individuelles et de l’ensemble). Avec une onzième place, la France pourra donc aligner trois individuelles en plus de l’ensemble lors des prochains championnats du monde cet automne. C’est une nouvelle fois la Russie qui s’est imposée en équipe, devant les Biélorusses (2e) et les Israéliennes (3e). La Bulgarie finit au pied du podium en équipe et « seulement » cinquième en ensemble (chutes sur les deux enchaînements).

Côté billet olympique en ensemble, c’est l’Ukraine, pourtant connue pour céder au stress quand la pression est grande, qui réussit à décrocher ce dernier quota olympique juste devant l’Espagne qui a également livré des prestations remarquables.

Avec l’intégralité des titres européens remportés, la Russie a donc une nouvelle fois montré toute son hégémonie à quelques mois des Jeux olympiques. Mais les podiums lors des finales par engins sont souvent plus diversifiés, aux championnats d’Europe comme lors des Mondiaux ! Verdict demain dès 9 h, heure française, pour suivre les finales individuelles et midi pour les finales des ensembles.

Ambre Tarin

Résultats, programme, et ordres de passages disponibles ici

 

Article précédentTournoi international U15 : La France en or
Article suivantChampionnats d’Europe : des finales de haute voltige

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom