Championnats d’Europe (Szczecin 2019) : Neuf finales pour les Françaises !

Après les masculins, c’était au tour des féminines d’entrer en lice à Szczecin dans les cadres des championnats d’Europe avec Mélanie De Jesus Dos Santos, Marine Boyer, Lorette Charpy et Coline Devillard. Des qualifications qui ont souri aux Françaises qui ont décroché 9 places en finale. Un record !

Premières à s’élancer ce jeudi matin, Lorette Charpy et Marine Boyer ont ouvert le bal. Valeur montante de l’équipe de France, la jeune Lorette Charpy confirme une nouvelle fois sa montée en puissance et sa régularité. A Szczecin, au terme du compétition sans chute, la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne termine à une très belle dixième place avec 53.165 et se hisse donc logiquement en finale du concours général. Lorette qui disputera également la finale barres (13.933) et poutre (13.266). Des résultats particulièrement prometteurs à quelques mois des Mondiaux et des Jeux Olympiques de Tokyo…

Grande chance de médaille à la poutre, Marine Boyer n’accède malheureusement pas à la finale sur son agrès de prédilection en raison d’une pose de main sur sa rondade tendue. Elle se classe 13eme avec une note de 13.000. Mais la compétition ne s’arrête pas là pour la pensionnaire de l’INSEP qui confirme une nouvelle fois ses belles dispositions au sol. Cinquième à l’issue des qualifications (13.133 points) grâce à un mouvement maîtrisé et chargé en expressivité, elle se hisse donc en finale.

Après Lorette et Marine, Coline Devillard et Mélanie De Jesus Dos Santos ont ensuite fermé la marche. Versée dans la quatrième et dernière subdivision, les deux gymnastes n’ont pas tremblé. Championne d’Europe au saut en 2017, Coline Devillard se savait attendue sur son agrès de prédilection. Avec deux sauts très bien exécutés, la pensionnaire de l’INSEP termine troisième des qualifications (14.216 points) et se hisse donc en finale avec un grand espoir de médaille à la clé.

Après avoir fait ses armes au sol et à la poutre en étape de Coupe du monde à Bakou puis Doha, Coline Devillard était également une nouvelle fois alignée sur ces 2 agrès à Szczecin. Avec deux chutes à la poutre (sur sa série de saut et en sortie avec une pose de main), la pensionnaire de l’INSEP n’atteint pas la finale. Au sol, elle se classe 42eme (12.000).

Enfin, c’est la bonne surprise de ces championnats d’Europe ! Les réseaux sociaux et les médias étrangers n’ont cessé d’en parler avant le coup d’envoi de ces qualifications lorsqu’ils ont vu Mélanie s’entraîner sur les 4 agrès… En effet, d’abord annoncée uniquement sur deux agrès en raison d’une blessure à un doigt, Mélanie De Jesus Dos Santos a finalement été alignée sur les 4 agrès, pouvant ainsi prétendre à une place en finale du concours général, mais aussi et surtout, pouvant ainsi prétendre à une médaille sur cette épreuve reine. Particulièrement attendue, l’actuelle pépite de la gymnastique française n’a pas tremblé, confirmant ainsi une nouvelle fois son statut de favorite. Au terme d’une très bonne compétition qu’elle a d’ailleurs commencé par un magnifique yurchenko double vrilles pilé au saut, elle termine deuxième des qualifications (55.032 points), à un dixième de la russe Angelina Melnikova, et peut ainsi rêver d’or ! Mélanie qu’on retrouvera également en finale sol (13.333), poutre (13.233) et barres (14.033).

Pour récapituler, la France sera donc représentée sur toutes les finales à Szczecin. On retrouvera Mélanie et Lorette au concours général, aux barres et en poutre, Mélanie et Marine en sol et Coline au saut. Des finales qui débuteront dès ce vendredi avec le concours général masculin et féminin. On retrouvera Loris Frasca et Paul Degouy entre 13h et 15h45 et Mélanie De Jesus Dos Santos et Lorette Charpy de 17h30 à 19h30. Des finales à suivre sur internet, sur FranceTv Sport.

 

—> Classements :

Concours général : 

Sol : 

Poutre : 

Barres : 

Saut : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom