Championnats d’Europe de GR : les résultats

Les championnats d’Europe de GR à Kiev se terminent ce samedi pour les Francaises. Le clan tricolore rentre sans médaille mais avec de l’expérience. Le point sur ce dernier grand rendez-vous international de cette année 2020.

Jeudi 26 novembre: 1er jour de qualifications

Le Lien du live pour les qualifications des juniors: gymtv.online/user/

CORDE : Elsa SOMVILLE: 17,350 points (Difficultés: 10,2 Exécution: 7,150)

Le passage d’Elsa à la corde

CORDE : Lily RAMONATXO: 19,250 points (Difficultés: 11,7 points Exécution: 7,600 Pénalité: -0,050)

BALLON : Elsa SOMVILLE: 18,259 points (Difficultés: 12,1 Exécution: 6,650)

Le passage d’Elsa au Ballon

BALLON : Lily RAMONATXO: 19,850 points (Difficultés: 12,7 Exécution: 7,650)

Le passage de Lily au Ballon 

Après cette première journée, Lily Ramonatxo termine 8 ème du classement provisoire et se qualifie aux finales « ballon » et « corde ». Elsa Somville prend la 11 ème place sur 54 gymnastes en compétition. La suite du concours général des juniors, demain matin.

5 BALLONS : EQUIPE DE FRANCE « TEAM SOLEIL »: 29,250 (Difficultés: 23,9 Exécution: 5,350)

Le passage ici

L’ensemble France termine à la 6ème place du classement « 5 ballons ». Elles seront également en finale à cette engin. Prochaine étape demain pour les qualifications « Cerceaux-Massues ».

BILAN INTERNATIONAL                                      

L’ensemble de l’Azerbaïdjan a fait sensation hier. Dans un premier temps, avec leurs justaucorps, juste noirs à manches longues, qui nous ramènent dans les débuts de la gymnastique rythmique. Avec leurs 34,600 points, elles s’emparent de la première place aux 5 ballons, devant l’Israël et l’Estonie. L’Ukraine, grand favoris au départ, chute et ne termine, en conséquence, qu’à une quatrième place décevante. 


Vendredi 27 novembre: Deuxième jour des qualifications

MASSUES: Elsa SOMVILLE: 19 points (Difficultés: 11,7 Exécution: 7,3)

Le passage ici

 MASSUES : Lily RAMONATXO: 21,950 points (Difficultés: 14,3 Exécution: 7,650)

Le passage ici

RUBAN : Elsa SOMVILLE: 18,250 points (Difficultés: 10,9 Exécution: 7,350)

Le passage ici

RUBAN : Lily RAMONATXO: 17,750 (Difficultés: 11 Exécution: 6,750)

Le passage ici

Après cette seconde journée de qualifications, le bilan chez les juniors est très positif. Lily Ramonatxo est 7ème au général et Elsa Somville, 12 ème. Un passage avec deux chutes au ruban, prive Lily de la finale à cet engin. Mais elle sera bien présente sur les 3 autres concours (ballon, massues et corde) demain. Elsa, obtient également un ticket en final avec le ruban. L’aventure n’est donc pas finie pour les individuelles de la délégation française.

En additionnant les notes des juniors et de l’ensemble France, la délégation tricolore termine à la 4ème position.

EQUIPE DE FRANCE : 6 MASSUES 2 CERCEAUX: 29,625 (Difficultés: 23,5 Exécution: 6,125)

Le passage ici

__________________________________________________

Samedi 28 novembre: les finales par engin

CORDE: Lily Romonatxo 7ème: 18,850 points (Difficultés: 10,9 Exécution: 8,050)

Le passage ici

BALLON: Lily Ramonatxo 8 ème: 18,400 points (Difficultés: 12,2 Exécution: 7,200)

Le passage ici

MASSUES: Lily Ramonatxo 7 ème: 20,500 points (Difficultés: 12,2 Exécution: 8,300)

Le passage ici

RUBAN: Elsa Somville: 18,050 points (Difficultés: 10,9 Exécution: 7,150)

Le passage ici

5 BALLS: Ensemble France 6 ème: 26 points (Difficultés: 20,6 Exécution: 5, 7 Pénalité: -0,3)

Le passage ici

6 MASSUES 2 CERCEAUX 5 ème: Ensemble France: 29, 250 points (Difficultés: 23 Exécution: 6,550 Pénalité: -0,3)

Le passage ici

Bilan français: 

Des championnats d’Europe plutôt réussis pour la délégation française avec des finales dans tous les concours juniors en individuel et seniors en ensemble. Une 4ème place par équipe (individuelles juniors + ensemble) satisfaisante. Mais pas de médailles sur les finales par engins. Des erreurs pour Lily Ramonatxo qui la privent de ses chances de briller d’avantage, mais avec malgré tout une très prometteuse 7ème place au concours général. Elsa Somville a également assuré sur l’ensemble de la compétition en présentant des passages réguliers et maîtrisés, et en décrochant une place en finale ruban. Du côté de l’ensemble France, ce fut une compétition plus compliquée. La Team Soleil a présenté des compositions au niveau technique bien plus élevées que ce qu’elle n’avait pu présenter avant dans l’olympiade. Mais les notes sont restées bien en dessous de celles des autres équipes en tête dans ces championnats d’Europe. Mais l’expressivité des filles n’a pas laissé indifférente le public français, qui retiendra des passages très intéressants artistiquement. 

Bilan International :

L’Ukraine remporte sans surprise le concours par équipe (individuelles juniors et ensemble senior) devant l’Israël et l’Azerbaïdjan. Beaucoup de surprises dans les finales par engin en ensemble, avec notamment la victoire de la Turquie sur le Cerceaux-Massues, devant l’Ukraine et l’Azerbaïdjan. Aux 5 ballons, l’Ukraine prend sa revanche sur les qualifications et domine la compétition (35,350) avec presque un point d’avance sur l’Israël, deuxième, et trois points de plus que l’Estonie troisième. 
Les individuelles seniors sont rentrées seulement ce dimanche, en compétition. À part les Russes et les Italiennes, toutes les qualifiées olympiques européennes étaient présentes. 
Parmi elles Linoy Ashram, l’Israélienne capable de faire de l’ombre aux gymnastes d’Irina Viner sur ce cycle olympique. Sans surprise, elle remporte la compétition en récoltant deux notes au-dessus de 26 points. 100,900 au total. Une égalité parfaite avec Alina Harnasko. La Biélorusse, très absente sur ce cycle olympique pour cause de blessures, se révèlent sur ces championnats d’Europe. Impossible d’avoir deux championnes d’Europe. Le jury les a départagés en additionnant leurs 4 notes d’exécution. Ce fut donc l’hymne israélien qui raisonna pour la première fois de l’histoire des championnats d’Europe sur le concours des individuelles seniors. Anastasiia Salos, biélorusse, également, prend la troisième place. Il faut attendre la 6e place pour trouver une Ukrainienne avec Yeva Meleshchuk. Sa compatriote, Vlada Nikolchenko, cinquième aux derniers mondiaux, ne termine qu’à la 8e place. Jusqu’à la veille des championnats d’Europe, la qualifiée olympique n’était pas sure de participer en raison d’une mauvaise gestion du stress qui importait son état psychologique.

Un championnat d’Europe riche en surprises qui promet beaucoup de suspense jusqu’aux Jeux de Tokyo. 

Vous retrouverez nos analyses et celles des proches de l’équipe de France, lors du podcast « spécial finales » qui sortira ce dimanche soir.

 

Les résultats complets ici

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom