Championnats d’Europe de Cluj : Kévin Dupuis et Cameron-Lie Bernard atteignent les minimas

0
648

Kévin Dupuis et Cameron-Lie Bernard ont atteint les minimas ce jeudi lors d’un test organisé à Antibes. Des minimas fixés par la direction technique en vue des sélections pour les championnats d’Europe qui se tiendront du 19 au 23 avril prochain, à Cluj en Roumanie.

Après la finale du Top 12 perdue face à Antibes avec son club de Clamart, samedi à Valenciennes, Kévin Dupuis a retrouvé le sourire ce jeudi lors d’un rassemblement avec le collectif France senior. Le sociétaire de Clamart, qui s’entraîne au Pôle d’Antibes, a en effet réalisé les minimas au sol en décrochant la note de 14.400 (note de départ : 5.7).

Vainqueur de la petite finale du Top 12 avec son club de Sotteville, samedi à Valenciennes, Cameron-Lie Bernard a, quant à lui, réalisé les minimas aux barres parallèles avec la note de 14.900 (note de départ : 6.00). De retour d’une blessure aux deux épaules, le sociétaire de La Sottevillaise ne cesse de confirmer tout son talent depuis son retour et s’offre, pour sa première année en senior, une très belle entrée en lice.

Rappelons que deux autres tests s’étaient tenus, en février, à Montceau-Les-Mines puis à l’INSEP. Cyril Tommasone avait été le premier à atteindre les minimas fixés par la direction technique sur son agrès de prédilection, les arçons. Lors du second test, Zachari Hrimèche les avait lui réalisés au saut, tandis qu’Edgar Boulet les avait atteints à la fixe. Des minimas qui leur avaient donc ouvert les portes de l’étape de Coupe du monde de Bakou. Etape de Coupe du monde qui se tient depuis mercredi en Azerbaïdjan.

Des minimas qui mettent les gymnastes dans de bonnes dispositions en vue d’une sélection européenne mais des minimas qui n’annoncent pas nécessairement une sélection automatique. Alors ces quatre gymnastes s’envoleront-ils pour la Roumanie en avril prochain pour disputer les championnats d’Europe par spécialités ? La commission annoncera la sélection officielle, ce lundi. Au total, la France pourra présenter jusqu’à six gymnastes.

Les réactions :

Cameron-Lie Bernard : « Je suis content et surpris d’avoir réalisé les minimas. J’ai sorti un gros mouvement malgré la fatigue engendrée par toute la préparation du Top 12. Mais pour les spécialistes, on avait le droit à deux essais sur notre agrès de spécialité. Lors du premier essai, je suis tombé. Mais lors du deuxième essai, j’ai fait le mouvement de ma vie ! Je ne me suis pas posé de questions et j’y suis allé. Maintenant, j’attends avec impatience la commission qui va se tenir lundi pour pouvoir savoir si je suis sélectionné. Seulement à ce moment-là, je pourrais souffler ! »

Camerone sol

Frantz Gaillard (entraîneur de Cameron-Lie à Sotteville) : « Je suis vraiment fier et satisfait. Pourtant, on était pas trop confiant par rapport à Cameron car il fallait gérer la fatigue liée au Top 12. Il a commencé aux barres, c’était moyen. Ensuite, il passe au sol, il a un gros dynamisme dans les jambes donc il sort du praticable. Aux arçons, il faut deux chutes, aux anneaux, il fait un bon mouvement. Dans l’ensemble, c’était quand même assez compliqué. Mais a côté, il y a eu pas mal de déchets aussi, donc on se disait tous que ce n’était pas une très bonne session. A la fin de ses passages, Cameron me dit ‘Je suis mort !’. Alors je lui dis qu’il lui reste encore un essai et qu’il fallait qu’il saisisse sa chance. Et sur son deuxième essai, il sort un mouvement magnifique malgré une sortie avec sursaut. C’était l’avant-dernier à passer et ensuite Yann (Cucherat) annonce les deux gyms qui ont réalisé les quotas : Cameron aux barres et Kévin au sol. Au moment de l’annonce, Cameron a eu un énorme sourire ! Maintenant, on attend l’annonce officielle et la réunion de la commission. C’est seulement à ce moment-là qu’on pourra vraiment être soulagé. Mais s’il est sélectionné pour les championnats d’Europe, ce serait vraiment une très belle performance. L’an dernier, il faisait les Europe avec les juniors, à Bern, et là il pourrait faire les Europe avec les seniors. C’est rare. Le dernier à enchaîner comme ça, c’était Zachari (Hrimèche). Ils sont très peu nombreux à réussir à faire ça. Mais bon, comme je l’ai dit, il faut attendre la commission pour savoir s’il sera sélectionné ou non. Danny (Pinheiro-Rodrigues) était également présent mais il manque le minima à un dixième. Le quota était à 14.8 et il a obtenu 14.7. Sachant qu’un juge sort à 1.50 de faute et un autre à 1.30 donc il est vraiment tout prêt. On verra après la commission s’il va pouvoir disputer un huitième championnat d’Europe dans sa carrière. C’est la grosse interrogation. Mais en tout cas, je suis vraiment super fier d’eux. C’est la marque des grands champions. Ils savent être là quand il le faut.« 

Je remercie ma copine car si elle n’avait pas été là, je n’aurais certainement pas tenté le deuxième essai

Kévin Dupuis : « C’est un vrai soulagement ces minimas réalisés. Je me suis entraîné pour ça et le travail a été récompensé donc je suis vraiment super content. Surtout que le scénario sur ce dernier test a été assez marrant... Sur le premier essai, je décide de sortir un gros mouvement avec une note de départ à 6.00. Je l’avais déjà présenté lors du test à l’INSEP mais je ne l’avais plus refait depuis. Avec la préparation de la finale du Top 12, je travaillais sur un autre mouvement. Et il n’y a pas de miracle, quand on ne bosse pas sur un complet, forcément c’est plus compliqué de le réussir ! J’étais vraiment cramé à la fin du mouvement et je chute sur ma dernière diagonale. J’avais un deuxième essai mais à la fin de mon premier mouvement, j’avais quelques douleurs à la cheville et j’avais peur de me blesser. Avec la fatigue du Top 12 car les dernières semaines ont été très intenses, j’étais vraiment impacté physiquement. Je m’assois et là ma copine, Raja, qui était présente sur ce test, m’a boosté. Elle m’a dit d’y aller, de ne pas me poser de questions. Je vais voir Julien (Gobaux), je réfléchis à un mouvement plus réduit pour être propre. Je me réchauffe, je me strappe la cheville et je décide d’y aller ! Je sors un mouvement propre, avec une note de départ un peu plus réduite (5.7), je pile mes diag et la note tombe ! Maintenant, j’attends la commission de lundi pour savoir si je suis sélectionné. Mais quand Yann (Cucherat) nous a annoncé qui avait réalisé les minimas, j’étais vraiment super content ! Je me suis dit que le travail commençait à payer. Et vraiment, je remercie ma copine, Raja. Car si elle n’avait pas été là, je n’aurais pas tenter un deuxième mouvement, je me serais arrêté après le premier essai. C’est là qu’on se rend compte que nos proches sont vraiment importants. Parfois, ils croient plus en nous. Nos proches et les coachs aussi sont vraiment importants dans ces moments-là. Avec Rodolphe (Bouché), on forme un bon duo, on avance bien ensemble et c’est aussi grâce à lui si j’en suis là aujourd’hui. »

Kévin sol 2

Rodolphe Bouché (entraîneur de Kévin au Pôle France d’Antibes) : « On est soulagé et content. On cherchait ce minima. Avec Kévin et Loris (Frasca) aussi. Pour Loris, ce n’est pas possible pour le moment, mais pour Kévin, le travail a abouti. Après son premier passage, il est venu me voir pour me dire qu’il voulait tenter un deuxième essai mais avec un mouvement plus réduit. Il m’a dit que s’il ne le faisait pas, il aurait des regrets. Je lui ai alors dit d’y aller à fond et de ne pas trop gamberger. Il a alors tout pilé, sauf la dernière diago, et il a sorti son 14.400 ! Maintenant, on attend l’annonce de la sélection et s’il est sélectionné, on travaillera sur un mouvement qui sera un mix entre son mouvement à 6 et celui à 5.7. Car quand il est forme, Kévin reste collé aux praticables et il pile ses réceptions. »

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom