Championnats de France senior : le bilan et les réactions

0
236

C’était LE rendez-vous à ne pas manquer ! Etape essentielle avant les Jeux Olympiques, les championnats de France se sont déroulés tout le week-end à Mulhouse. L’occasion pour certains de confirmer leur belle saison et leur statut de favori, à l’image de Marine Boyer et Julien Gobaux, tous deux sacrés au concours général, samedi soir, et pour d’autres de briller sur leurs agrès de spécialité.

Ce dimanche, les finales par agrès ont donc tenu leurs promesses. Sans surprise, Samir Aït Saïd a décroché le titre aux anneaux, Cyril Tommasone, celui aux arçons et Zachari Hrimèche s’est imposé au saut. Chez les féminines, Loan His a confirmé son statut de favorite en décrochant l’or aux barres asymétriques.

Médaillé au concours général la veille, Julien Gobaux est incontestablement l’homme fort du week-end. Le sociétaire de l’Etoile de Monaco repart de Mulhouse avec cinq médailles dont trois titres ! Un beau week-end qui lui ouvre certainement les portes de Rio… Sauf coup de théâtre, son titre au concours général avec un total de points avoisinant les 88 points, minima fixé par la DTN, devrait lui permettre de faire partie du collectif qui s’envolera pour le Brésil. La liste définitive des sélectionnés GAM et GAF sera communiquée le 27 juin. 

julien gobaux
Julien Gobaux, champion de France au concours général, aux barres parallèles et au sol. Photo FFG

De son côté, Marine Boyer a également confirmé ses bonnes dispositions à la poutre en allant chercher l’or. Vice-championne européenne au début de mois, la voici désormais championne de France sur cet agrès. Une belle performance pour celle qui avait été blessée l’an dernier et qui souhaitait donc prendre sa revanche à Mulhouse ! Auteur d’une année excellente, la sociétaire du club de Meaux est en bonne voie pour disputer ses premiers Jeux Olympiques en août prochain…

Si les favoris ont répondu présents, pour d’autres, ces championnats de France étaient donc l’occasion de se montrer pour tenter de s’assurer une place au sein du collectif qui s’envolera pour Rio dans quelque semaines… Attendu sur cette compétition, Axel Augis, champion de France 2015, n’a finalement terminé qu’à la septième place au concours général. Une contre-performance pour le sociétaire de Clamart qui avait les capacités pour accrocher un podium. Un podium qu’il a réussi à aller chercher ce dimanche aux barres parallèles, son agrès de prédilection, et aux arçons. Bilan du week-end : une médaille d’or et une d’argent.

Egalement attendus, les généralistes Jim Zona et Guillaume Augugliaro ont réussi à tirer leur épingle du jeu en décrochant la médaille d’argent au concours général, le samedi soir. Un deuxième titre de vice-champion de France consécutif pour Guillaume Augugliaro qui confirme son excellent état de forme. Aligné sur plusieurs finales ce dimanche, il repart également avec une médaille d’or aux parallèles et une en argent à la fixe. Quant à Jim Zona, il  n’a pas réussi à débloquer une nouvelle fois son compteur de médaille lors des finales par appareil et repart donc de Mulhouse avec un titre de vice-champion de France au général.

médaillée GAF
Une partie des médaillées féminines. Photo FFG

Du côté des féminines, particulièrement attendue aux barres asymétriques, Youna Dufournet n’a pas réussi à se qualifier pour la finale. La faute à une chute le samedi soir, la privant ainsi de tout espoir olympique. Absente aux barres, elle était en revanche qualifiée pour la finale poutre, où elle a pris la septième place. Ce dimanche matin, elle avait posté un message aussi explicite qu’implicite sur son compte Twitter où elle annonçait fermer la boucle avec une dernière finale à la poutre.

Enfin, préservée lors des derniers championnats d’Europe en raison de douleurs au dos, Louise Vanhille repart de ces France avec deux médailles en poche : une en bronze aux barres asymétriques et une en argent au sol. Quant à Lorette Charpy, championne de France junior, elle confirme sa montée en puissance, parvenant ainsi à se hisser sur la deuxième marche du podium aux barres asymétriques et sur la troisième à la poutre. Un podium qu’elle partageait avec des seniors puisque lors des finales par appareil, juniors et seniors étaient confondues.

Les réactions : 

Clara Beugnon (INSEP / Epinay-Sous-Sénart), treizième au concours général : « Je ne vais retenir que le positif de cette compétition même s’il y a eu quelques points négatifs… Je suis contente de mon passage au sol, j’ai une nouvelle chorée qui a entraîné le public ! C’était génial ! J’ai pris beaucoup de plaisir. Malheureusement, je suis déçue de ma note finale. Je m’attendais à mieux. J’espérais pourquoi pas rentrer en finale sachant que c’est mon agrès favori et que j’ai une bonne note de départ. Au saut, j’avais une bonne amplitude dans mon Yurchenko vrille mais j’ai fait un assez grand en réception ce qui m’a un peu pénalisée. Aux barres, je suis très contente, j’ai fait un sans chute sur cet agrès qui généralement me met beaucoup de pression en compétition. Il y a encre quelques fautes en exécution mais je sens que je suis sur la bonne voie. Enfin, en poutre, je fais une chute sur le salto japonais, j’ai un saut changement de jambe un petit petit, pas très à l’écart et sur ma sortie en poutre, j’ai eu une grosse douleur à ma cuisse droite (j’ai une douleur à l’ischio depuis une semaine). Heureusement que c’était le dernier agrès ! Mon objectif final était de me faire plaisir, je pense avoir rempli mon  »contrat ». J’avais un bon stress positif et je me suis éclatée ! Les filles et les coachs m’ont beaucoup apporté pendant la compétition et ils sont fiers de moi. Je ne vais vraiment retenir que le positif pour cette dernière compétition de l’année. »

Zachari Hrimèche (INSEP / Vélizy), champion de France au saut de cheval : « C’était plutôt un bon week-end, mais j’ai rarement été autant fatigué à la fin d’une compétition !
Pour le concours général, j’étais satisfait d’avoir battu mon record de points mais un petit goût amer du fait que je loupe le podium à cause de deux chutes ! Une seule en moins suffisait pour être deuxième ! Mais c’est comme ça, c’est cool quand même et c’est une bonne expérience pour la suite. Ensuite pour les finales, j’étais vraiment fatigué, la semaine à été longue, j’étais pas au meilleur de ma forme. Le sol est passé très moyen, des grosses fautes. J’étais encore plus crevé après le sol, mais il me restait le saut à tirer. Quand j’ai vu les bonnes notes de mes coéquipiers en équipe de France pour la prépa des Jeux, ça m’a boosté. J’ai tout donné et c’est passé ! Je suis content, le score n’est pas parfait mais j’ai fait ce que j’avais à faire sur cet agrès. Quant aux JO, j’ai vraiment hâte de connaître officiellement les sélectionnés ! Moi j’ai donné ce que j’avais à donner tout au long des sélections, reste plus qu’à attendre le verdict. Je suis satisfait quand même, et sur le chemin de Rio j’ai été sélectionné pour la coupe du monde au Portugal la semaine prochaine ! »

Edgar Boulet (INSEP / Orléans), champion de France à la barre fixe : « Ma médaille d’or à la fixe retranscrit à la fois  quatre ans de galère, de moment très durs, de travail, d’abnégation, de courage… C’est un truc de dingue ! En plus je sors premier des qualif donc une position assez difficile parce qu’il faut réussir à conserver cette place le lendemain en finale. En plus les premiers gym ont commencé par des ratés mais j’ai réussi à faire abstraction de tout ça. Je me suis mis dans l’état d’esprit que mon mouvement, je l’avais réussi tellement de fois à l’entraînement, que là il fallait que je me fasse plaisir. Et puis c’est surtout la concrétisation d’un immense travail et d’une super relation avec mes entraîneurs Sébastien Darrigade et Damien Millot, avec tous mes partenaires d’entraînement et amis. Depuis le temps que je l’attendais cette médaille à cet agrès, c’est un titre que j’ai finalement réussi à décrocher donc c’est encore plus beau ! J’aimerais dédicacé mon titre à plusieurs personnes. Déjà a mon oncle qui est décédé en 2013 et avec qui j’ai traversé des moments à la fois de joie et difficile. Puis à Tanguy Kirch qui a mis fin à sa carrière de haut-niveau et qui a galéré pendant longtemps. Et puis également à tous mon club qui m’a soutenu pendant ces quatre dernières années et à mes entraîneurs de l’INSEP. Un grand merci ! »

Tous les résultats des finales par appareil : 

Finales GAF
Saut :
1 – Coline Devillard (INSEP / Amicale Laïque Digoin) 13.950 pts
2 – Morgane Osyssek (pôle de Dijon / Union Haguenau) 13.900 pts
3 – Océane Pausé (pôle de Toulon / Saint-Denis Gym Réunion) 13.525 pts

Barres asymétriques :
1 – Loan His (pôle de Toulon / Saint-Denis Gym Réunion) 15,050pts ;
2 – Lorette Charpy (pôle de Saint-Etienne / Indépendante Stéphanoise) 14,800 pts
3 – Anne Kuhm (INSEP / Elan Gymnique Rouennais) 14,000 pts
3 – Louise Vanhille (pôle de Saint Etienne / Dunkerque Gym) 14,000 pts.

Poutre :
1 – Marine Boyer (INSEP / Meaux Gymnastique) 15,000pts ;
2 – Alisson Lapp (pôle de Dijon / Société de Gymnastique Brumath) 14,150pts ;
3 – Lorette Charpy (pôle de Saint-Etienne / Indépendante Stéphanoise) 14,050pts.

Sol :
1 – Juliette Bossu (pôle de Saint-Etienne / Indépendance Kingersheim) 13,800 pts
2 – Louise Vanhille (pôle de Saint-Etienne / Dunkerque Gym) 13,750 pts
3 – Oréane Lechenault (pôle de Toulon / Elan Gymnique Rouennais) 13,550 pts.

Finales GAM

Sol :
1 – Julien Gobaux (pôle d’Antibes / L’Etoile de Monaco) 15,200 pts
2 – Kévin Antonniotti (INSEP / Olympique Antibes Juan-les-Pins Gymnastique) 14,750 pts 3 – Xavier Scherrer (pôle / Gym Saint-Louis) 14,650 pts.

Arçons :
1 – Cyril Tommasone (pôle de Lyon / Convention Gymnique de Lyon) 15,250 pts
2 – Axel Augis (INSEP / Clamart Gym 92) 14,650 pts
3 – Baptiste Miette (pôle de Lyon / Entente Gymnique Bourg en Bresse) 14,600 pts.

Anneaux :
1 – Samir Aït Saïd (INSEP / Olympique Antibes Juan-les-Pins Gymnastique) 15,800 pts
2- Danny Rodrigues (Hors-pôle / La Sottevillaise) 15,750 pts
3 – Julien Gobaux (pôle d’Antibes / L’Etoile de Monaco) 14,900 pts.

Saut :
1 – Zachari Hrimèche (INSEP / Gym Agrès Vélizy) 15,025 pts
2 – Loris Frasca (pôle d’Antibes / Olympique Antibes Juan-les-Pins Gymnastique) 14,650 pts
3- Xavier Scherrer (pôle / Gym Saint-Louis) 14,425 pts.

Barres parallèles :
1 – Axel Augis (INSEP /Clamart Gym 92) 15,050 pts
1 – Guillaume Augugliaro (INSEP / Olympique Antibes Juan les Pins Gymnastique) 15,050 pts
1 – Julien Gobaux (pôle d’Antibes, Etoile de Monaco) 15,050 pts.

Barre fixe :
1 – Edgar Boulet (INSEP / S.M Orléans) 15,000 pts 
2 – Guillaume Augugliaro (INSEP, Olympique Antibes Juan les Pins Gymnastique) 14,850pts
3-Julien Gobaux (pôle d’Antibes, Etoile de Monaco) 14,350pts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom